"Ze" Reine Élizabeth

Pourquoi “Reine Élizabeth” ? Je n’en ai aucune idée…
Si quelqu'un connait l'histoire , qu'il se lève et parle!

Par contre ce que je sais c’est que c’est le gâteau préféré de M. Gourmand.
Oui…oui… M. Gourmand (qui n’aime pas les desserts) ferait les marches de l’Oratoire St-Joseph sur les genoux pour en avoir un petit morceau!

Il y a de ça plusieurs années, ma mère fit ce gâteau. Et il en tomba amoureux, un coup de foudre!!!
Pas de ma mère bien entendu, mais du gâteau.
Depuis, lorsqu’on veut faire un gros plaisir à M. Gourmand, on lui fait ce gâteau.

M. Gourmand ne pouvant plus beaucoup bouger, plâtre oblige (voyage au Mont Blanc cancellé!!!)
Bête accident qui lui a couté une plaque et des vis dans la cheville.
J’ai voulu lui remonter le moral et quoi de mieux qu’un Reine Élizabeth.

En voici donc la recette :


Reine Élizabeth de la BM de M. Gourmand


Gâteau :180g de dattes
250ml d’eau
50 g de beurre
200g de sucre
1 œuf
210g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte (levure alsacienne)
1 cuillère à thé de soda (P’tite vache, bicarbonate de soude)
vanille

Nappage :200g de cassonade
40g de crème 35% (entière)
60g de beurre
75 g de noix de coco haché

Préchauffer le four à 350°F (170°C) .
Faire bouillir les dattes dans l’eau.
Mettre en crème le beurre, le sucre et l’œuf. Ajouter les ingrédients secs. Ajouter à ce mélange, les dattes. Mettre l’appareil dans un moule rond beurré. Cuire 25-30 minutes.

Lorsque le gâteau est cuit, ajoutez le nappage que vous aurez préparé.

Pour le nappage, faire bouillir la cassonade, la crème et le beurre. Retirer du feu, ajouter la noix de coco. Mélanger. Verser sur le gâteau.

Faire griller le dessus du gâteau 3 minutes.



PS1 dans ma famille chacun a « sa spécialité » et le Reine Élizabeth, « c’est Ze gâteau de ma mère » (avec le gâteau Mode de Boston , mon gâteau référé). Toujours moelleux, toujours génial!
PS2 Ce n'est que partie remise pour e MOnt-Blanc & M. Gourmand... il ira l'an prochain!

Commentaires

Karine a dit…
Introduit à la cour d'Angleterre dans les années 1950 par le pianiste polonais Jan Smeterlin, le gâteau Reine Élisabeth serait originaire d'Australie. On raconte que, lors d'une invitation à prendre le thé, le pianiste aurait servi ce gâteau à la reine mère. Ayant adoré ce dessert, elle demanda la recette au pianiste et en offrit durant de nombreuses années à ses sujets royaux. À accompagner d'une tasse de thé Earl Grey pour un effet tout à fait british! Source : Ricardo cuisine
WOW!
Merci pour cette capsule d'histoire!
J,aime toujours ces histoires reliés à la gastronomie.
Anonyme a dit…
c est quoi du soda Pte Vache ???? jamais vu à Paris !!!!!
La P'tite vache c'est une marque au Québec de bicarbonate de soude.
Pour certain, c'est plus facile de l'appeler ainsi...
Marie Charrier a dit…
Tu me fais saliver !!!
Et Mr Gourmand n'a pas de chance, il y a deux ans, il n'avait pas déjà eu un problème de ce genre ?
Bon rétablissement à lui !
Bisous