" Le salé c'est pour se nourrir, le sucré c'est pour le plaisir ! "

César Petit, 10 ans 1/2, 1m39

lundi 18 août 2014

Gâteau double choco aux courgettes

Je sais, je sais...
Je n'ai pas beaucoup écrit.
Mais j'ai profité de mes vacances et de mon été. Je viendrai vous en parler.

En attendant , voici une recette pour "passer" vos courgettes, vos zucchinis qui doivent envahir vos potagers.
Je vous l'avais promis ici: Joyeuses Pâques. La voici enfin.

Un gâteau, pas trop sucré, double chocolat avec un beau moelleux donné par la courgette. Il se mange très bien sans glaçage.
Comment faire manger des légumes sans que rien n'y paraisse!


Gâteau double choco aux courgettes
*Pour un gâteau de 9 pouces, si vous désirez 2 étages, doubler la recette.

100g (1/2 t.) de margarine à l’huile d’olive
160g (3/4t.) de sucre
2 œufs
1 petite courgette approx. 120g , râpée
150g (1t.) de farine
25g ( 1/4t.) cacao en poudre
1 cuillère à thé de levure chimique ou poudre à pâte

60g (1 /3 t.) de pépites au chocolat (facultatif mais bon, c'est bien meilleur avec!!!)

Préchauffer le four à 175°C (350°F).
Battre la margarine, le sucre et les oeufs. Ajouter la courgette.
Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte. Ajouter au mélange liquide.
Ajouter les pépites de chocolat.
Mettre dans un moule de 9 pouces, beurrer. Enfourner pendant 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent une fois piqué dans le gâteau au centre en ressorte propre.
Pour le glaçage au chocolat, mon classique de mère Gourmande, c'est ici: Glaçage de mon enfance

Bon appétit!
Profitez du reste de l'été... et de l'abondance des potagers.

vendredi 1 août 2014

11 ans - noces de corail

11 ans déjà...
et nous fêterons demain entourés d'amis, de famille que nous apprécions beaucoup nos noces de corail.
11 ans déjà... mais 23 de vie amoureuse plus tard, nous sommes toujours là, ensemble.
Nous n'avons pas fait les choses dans l'ordre mais je les referai dans cet ordre, c'est gagnant non!?!

Ils s'aimèrent, 
Ils eurent beaucoup d'enfants, 
Ils se marièrent... et ils achetèrent un bungalow!
J'aurais préféré un cottage mais bon.

Bon anniversaire de mariage M. Gourmand!




jeudi 3 juillet 2014

Académie du chocolat: la suite et la fin

Désolée du délai pour la suite du billet de Cacao Barry mais le voici!
Pour ceux qui n'ont pas lu la première partie, la voici: Académie du chocolat Cacao Barry (partie 1)
...
Aussitôt arrivés, ils nous ont mis à l'aise et je fus très heureuse de revoir les chefs Roland Del Monte (MOF) et Nicolas Dutertre (ancien second de Michalak).
Nous étions un petit groupe de 6, fort diversifié en expérience.

Nous étions là pour le cours "Petits fours et petits gâteaux".


Pendant ces deux jours, j'ai écouté, pris des notes et j'ai travaillé fort.
J'ai appris beaucoup.
Entre autres, qu'une journée complète, intense, de confection pâtissière c'est demandant, c'est physique. Mais j'aime ça comme ça.
De la bonne fatigue.
 
 

Je me suis aussi rendu compte que je pouvais suivre. J'étais fière.
Quand un chef, un MOF, vous dit: " Impeccable " en vous regardant faire des minis noeuds en guimauve, vous flottez.
En tout cas moi, j'étais drôlement fière.


Je me suis rendu compte que j'étais rendue là.
Je m'étais située avec ce cours.

Nous avons réussi à faire une douzaine de sortes de gâteaux en deux jours, avec des inserts, des mousses, des glaçages etc. du gros travail.


Mon premier "Chef" fut dit sur le bout des lèvres... imposteur, je me sentais encore. Mais ensuite cela s'est placé. Je n'avais jamais encore osé dire ce mot en pleine action, bizarre. Mais il fut dit et redit.
Dans cette cuisine, je m'y sentais bien. J'étais à ma place.


 Je suivrai d'autres cours pro à l'automne, quand Cacao Barry sera déménagé.
Oui, l'école du chocolat sera bientôt à Montréal dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie dans les "Shop Angus" plus précisément.

Car ma passion c'est les desserts assurément.
J'aime travailler le chocolat, les crèmes, les gâteaux, faire le montage, les finitions, trouver de belles idées, améliorer mon coup de main, me dépasser...

J'adore les cliquetis des fouets sur les parois des bols, le son de la sonnerie d'un four, les chefs et pâtissiers qui s'activent, l'ambiance d'une cuisine pendant le coup de feu...
Je trouve sexy le chocolat qui coule, le caramel qui déborde, les rondeurs d'une framboise, le luisant d'une gelée...

J'aime pâtisser.
C'est ma passion.







Voici les différents gâteaux que nous avons confectionnés pendant ces deux magnifiques journées.

 
PS. Le troupeau a pu goûter à tout... Nous sommes repartis chacun avec 2 belles boîtes remplis de ces pâtisseries.