mercredi 30 juin 2010

Sablé breton, crème Mojito et fraises... MIAM!

Vive les vacances.
Vive l'été.
Et pour fêter ça en grand pourquoi pas un Mojito!
Mon drink préféré pour l'été.
J'ai un drink pour chaque saison mais bon... ce n'est pas le sujet d'aujourd'hui.

Donc pour fêter le début des vacances: Mojito!!!!!
Bon d'accord, version dessert.
Un dessert tout en fraîcheur!
Sablé breton, crème Mojito et fraises
Vous pouvez utiliser votre recette de sablé breton préféré ou même en prendre des commerçiaux, pourquoi pas! C'est les vacances.
Mais voici la mienne:

Sablés breton
4 jaunes d'oeuf
100g de cassonade
50g de sucre (avec une touche de vanille si possible)
220g de farine
15g de poudre à pâte (levure chimique)
160g de beurre température pièce

Battre les oeufs et les sucres. Ajouter la farine et la poudre à pâte.
Ajouter le beurre, battre.
Entre deux "silpat" ou papier sulfuriser, rouler la pâte et réfrigérer, cela facilitera la coupe.
Couper et mettre dans des cercles de métal.
Si vous n'avez pas de cercle, couper à l'emporte-pièce et déposer les disques dans les cavités de moule à muffin. C'est ce qui a été fait pour ces sablés.

Crème Mojito
150g (3/4 tasse) de crème 35%
3 branches de menthe
250g de chocolat blanc rapé ou en petits morceaux, pastilles etc.
1 limette (jus et zeste)
2 feuille de gélatine bio (ou 1 "or") ***
220g (1 tasse) de yaourt 6%, ferme
le zeste d'une limette pour la déco

Réhydrater les feuilles de gélatine dans un bol d'eau.
Faire chauffer la crème et laisser infuser la menthe.
Ajouter le jus de citron vert et le zeste.
Lorsque la crème bout, retirer la menthe et ajouter la gélatine bein essorée.
Verser sur le chocolat.
Laisser reposer une minute et brasser avec le fouet.
Il faut que tout le chocolat soit bien fondu.
Y ajouter le yaourt, bien barsser.
Réfrigérer. La crème sera meilleure si elle est faite la veille.

*** Une feuille de gélatine équivaut à 2g de gélatine en poudre de type Knox. Donc si vous n'avez pas de feuille, utiliser 4g de gélatine en poudre.

Montage
Déposer un biscuit dans l'assiette. Y mettre la crème à l'aide d'une poche à douille. Déposer des fraises etc. et zester sur le dessus un peu de limette. Voilà!
Ou encore en toute simplicité...
Vous pouvez faire aussi une version verrine sans biscuit.
C'est aussi très sympathique.
Parce que je vous aime bien... Voici ma recette de Mojito virgin qu'il y avait sur la Sweet table du pré-bal de P'tit Gourmand #1.
Un bon dépanneur pour ceux qui ne peuvent prendre de l'alcool.
Surprenant!

Mojito virgin
**Cela remplira un pichet comme sur la photo.
3 bouteille de 960ml de jus de pomme
2 bouteille de 1 litre d'eau gazeuse
6 limettes (jus)
6 branches de menthe
80g (1/2 tasse) de sucre brun
des glaçons à la tonne

Mettre dans un malaxeur le sucre brun, la menthe, le jus des 6 limettes et un peu de jus de pommes.
Mettre dans un pichet. Y ajouter le reste de jus de pomme et l'eau gazeuse.
Ajouter les glaçons.

Mojito ... "ZE" drink d'été
6 cl de rhum
1/2 citron vert (jus)
1 cuil. à thé de sucre brun

feuilles de menthe
eau gazeuse et de la glace concassée

Dans un verre , mettre le jus du citron vert, les feuilles de menthe et le sucre brun. Bien écraser avec un pilon. Y ajouter le reste des ingrédients.

Bonnes vacances!!!

PS1 Le biscuit breton a passé le test avec mon breton de beauf!
OUF! C'est qu'il est impitoyable mon beau-frère.

PS2 Je vous écrirai tout l'été de belles recettes et vous reviendrai avec de belles découvertes de mes virées gourmandes!

dimanche 27 juin 2010

Cupcakes aux fraises du Québec

Enfin , elles sont de retour!
Bien installées sur les étales du marché.
Pas trop cher non plus... 12$ le crate (hier!), c'est bon quand on fait des confitures, des desserts etc.
J'étais si contente de croquer dedans la semaine passée.
Qu'elles sont bonnes nos fraises du Québec.

Voici un cupcake qui les mettent bien en valeur avec un glaçage au fromage à la crème mais qui ne goûte pas trop. Je n'aime pas le goût du fromage à la crème dans le glaçage, je me suis donc amusée à le doser à mon goût et voici ce que cela a donné. Dites-moi si vous aimez!

Cupcakes aux fraises du Québec

Pâte :

150g de farine

1 cuil. à thé de poudre à pâte (levure chimique)

100g de sucre vanillé

60g de margarine à l’huile d’olive ou de beurre

2 blancs d’œuf

165ml (2/3 de tasse) de babeurre

quelques fraises fraîches coupées en 8


Préchauffer le four à 350°F (180°F)

Battre la margarine avec le sucre, ajouter les blancs d’œuf.

Dans un autre bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Mélanger en alternance la farine et le babeurre au premier mélange.

Ajouter les fraises coupées.

Verser dans les caissettes en alternance vos pâtes.

Pour vérifier la cuisson, piquer un cure-dent dans le centre d’un cupcake.

Cuire jusqu’à ce qu’un cure-dent en ressorte propre.
Glaçage au fromage à la crème
120g (1/2 tasse) de fromage à la crème
3 cuillères à table (40g) de beurre
220g (2 tasses) de sucre glace
1 cuillère à thé de Princess cake emulsion (si vous avez! cela a un goût de citron et d'amande)
Il est important que tous les ingrédients soient "température pièce".
Battre tous les ingrédients et transférez dans une poche à douille!
Décorez.
Au risque de paraître chauvine:
Ce sont les meilleures!
Vive les fraises du Québec!

lundi 21 juin 2010

125 Best cupcakes: cardamome & prunes

C'est Zaïna, de la Cuisine de Zaïna qui avait choisi cette recette.
Cupcake cardamom & plum, p.112.

Pour voir la recette c'est sur le blogue de Cupcakes pour toutes occasions.
Merci "La frisée" !

Ceci dit, vous pouvez voir une version cerise chez Marie's cooking . Et une version sans oeuf, intéressante, ils ont l'air succulents, chez Sans oeufs SVP.Les autres participations s'ajouteront sous peu...

Pour ma part, n'ayant pas de cardamome en poudre, j'ai passé 5 grains dans mon broyeur à café. J'ai enlevé la coquille extérieur et hop dans le mélange. C'était parfait. J'ai aussi coupé le sucre en deux! Avec les prunes dessus c'était délicieux. Aucune envie de mettre un glaçage.

La prochaine fois, j'ajouterai plus de prunes dessus, une 3e tranche. Intéressant ce duo cardamome et prune.
Edit 25 juin: J'ai effacé par mégarde un courriel d'une personne qui désirait s'inscrire au Challenge... J'attends qu'elle m'écrive à nouveau. Désolé!

dimanche 20 juin 2010

Crémeux chocolat citron

Voici donc mon interprétation en citron du crémeux de Patrice Demers.
Et pour moi , c'est un vrai coup de coeur cette version citron.
Avec les framboises, c'est magnifique.
Franboise & citron, un classique.


Crémeux chocolat blanc citron

150g (3/4 tssse) de crème 35%
250g de chocolat blanc (Valrhona ou Cacao Barry... du bon quoi!) en morceaux
le zeste et le jus d'un citron
2 feuilles Gélatine bio (GoBio) ou 1 feuille "or"
220g ( 1 tasse) de yaourt style balkan 6%, épais

Faire tremper vos feuilles de gélatine.
Faire chauffer la crème avec le zeste de citron.
Retirer du feu, ajouter la gélatine jusqu'à dissolution.
Verser sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1-2 minutes.
Avec un fouet, brasser pour avoir un mélange homogène, ajouter le jus de citron et le yaourt. Laisser reposer au réfrigérateur quelques heures.

Pour le montage, j'ai utiliser les scones de Patrice Demers, j'y ai mis autour les framboises et y ai ajouté à l'aide du poche à douille le crémeux.

Délicieux. Un beau dessert d'été!

Pour imprimer c'est ici, cliquer: Crémeux chocolat citron

jeudi 17 juin 2010

Mon coup de coeur de Patrice Demers: Shortcakes aux fraises réinventé!

Tout d'abord un immense merci à Patrice Demers de m'avoir donné la permission d'y mettre une des recettes du cours...
Il m'a dit: "Choisit ton coup de coeur"

Ce fût difficile.
J'hésitais entre deux!
Mais là, j'en ai refait et c'est plus clair:
Shortcakes aux fraises, gingembre, crémeux yogourt au chocolat blanc

Ce n'est pas le gâteau moelleux de shortcakes aux fraises que l'on connait.

Et c'est tant mieux!

Car ce style de gâteau est un peu fade.

Le biscuit que Patrice Demers nous propose est un "biscuit" dans le style anglais...

Lire alors "biscuit" avec un superbe accent british.

Finalement, cela ressemble à un scone sucré.

Donc, on retrouve le craquant du biscuit, le moelleux du crémeux et la fraîcheur des fruits: Magnifique!

Shortcakes aux fraises, gingembre, crémeux yogourt au chocolat blanc

Shortcakes

240 g de farine

40 g de sucre

15 g de poudre à pâte (levure chimique)

une pincée de sel

80g de beurre froid en dés

150g de crème 35%

zeste de citron

gingembre confit en petits morceaux

Préchauffer le four à 350°F (180°C).

Dans un bol du batteur ( ou du robot si vous n'avez pas de batteur), réunir les ingrédients secs avec le beurre et les zestes, sabler le mélange.

Ajouter la crème, le gingembre et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte presque homogène.

Rouler la pâte sur une surface farinée (épaisseur 2cm) et détailler les scones avec un emporte-pièce. Déposer sur une plaque. Mettre au froid 30 minutes.

Badigeonner avec un peu de crème et saupoudrer de sucre.

Cuire 15 minutes ou jusqu'à ce que les scones soient légèrement dorés.


Crémeux

250g de chocolat blanc de bonne qualité!

150g de crème 35%

220g de yogourt de type méditerranéen (10% mg)

Mettre le chocolat haché ou en pastille dans un cul de poule.

Dans une casserole, amener la crème à ébullition.

Retirer du feu et verser sur le chocolat. Laisser reposer une minute.

À l'aide d'un fouet émulsionner la crème et le chocolat pour obtenir un mélange parfaitement

lisse. Incorporer le yogourt et bien mélanger.

Couvrir d'une pellicule de plastique , au contact, et laisser figer au grigo au moins 8 heures.

Montage

Fraises du Québec

1/2 tasse de sucre

100g d'eau

50g de jus de citron

Faire un sirop avec le sucre, l'eau et le jus de citron. Retirer du feu et mettre au froid.

Couper les fraises et les arroser de sirop.

Garnir le shortcakes de crémeux et des fraises.

Assoyez-vous et profitez de la vie!!!!
MIAM!

PS J'adore ce crémeux.
J'ai déjà fait une version citron...miam!

Je vous mettrai cette recette demain.

dimanche 13 juin 2010

En cours avec... Patrice Demers!

Une semaine sans écriture.
Cela sonne "fin de l'année scolaire".
Une grand évèvement à préparer: le bal de P'tit Gourmand #1
Toute une étape.
Pré-bal à organiser mais habit trouvé!
Je suis bien occupée.

Ceci dit, je tenais à vous parler de mon cours suivi aux Touilleurs.
Au fond de la boutique se trouve, une belle cuisine adaptée pour donner des cours.
Un bel endroit. De beaux outils.

Et surtout un grand chef pâtissier: Patrice Demers, qui a quitté le Laloux pour le Newton.

Je l'attendais depuis un bout ce cours.
12 autour de la table à écouter trucs, recettes.

Le thème: Desserts d'été

Nous avons cuisiné 3 desserts qui, ma foi, étaient succulents!
Par contre, j'aime beaucoup moins la formule, l'ambiance "cours théorique", je préfère de beaucoup les cours participatifs.

Mais ceci dit, ce cours était bien ficellé.
Et le chef fort intéressant.
J'y ai appris beaucoup.



Comme menu: Sablé breton à l'érable, poêlée de rhubarbe et panna cotta fromage à la crème.


Deuxième service: Shortcakes citron et gingembre confit, crémeux yaourt et chocolat blanc et petites fraises des bois. WOW!


Dernier service; Bostock, poêlée d'abricots au miel et crème fraîche citronnée.
Je ne connaissais pas le Bostock, c'est un dessert de boulanger.

Ils réutilisaient la brioche de la veille (même principe que pour les croissants aux amandes) et mettaient une garniture aux amandes avec amandes tranchées.

Nous avons bien mangé... Toutes les recettes étaient délicieuses.
J'y ai appris entre autres, à mettre en valeur 3 textures.
Et de toujours privilégier les produits québécois, de saison.
Mais ça, j'essaie de le faire le plus souvent possible.

Avec sa grande générosité Patrice Demers m'a permis de mettre sur mon blogue ma recette coup de coeur de la soirée!
Eh bien, cela attendra car j'hésite entre deux...
Et je ne le vous dis pas tout de suite.
C'est à suivre...
Cette semaine sans faute.
Malgré la fin des classes.
Promis.
OUCH!

dimanche 6 juin 2010

Whippet, Ti-Coq ou Mélo-cakes... bien meilleur maison!

Je sais, je sais...

Je suis partie sur un « trippe » guimauve.

Bon l’an passé c’était macaron, là c’est guimauve.

D’ailleurs, je suis dû pour faire des macarons… à la guimauve?

Non. Il ne faut pas pousser.

Quand j’ai fait ces biscuits, j’ai tout de suite pensé à mon sexy de chef Tony préféré.

Pas de photo, il désire garder l’anonymat.

Dommage, j’en avais une belle.

Mais c’était pour lui que j’avais fait cette pièce montée : Pièce montée whippet pour Tony!

Car il est fou des whippets ce Tony.

Ceci dit, j’ai tenté le coup « maison ».

Je fais mon coming out : j’adore ces biscuits…surtout l’hiver, je ne sais trop pourquoi.

Ils (enfin la version Mélo-cakes) m'ont sauvés la vie lorsque je travaillais en Belgique...

Rien de moins... lors d'une soirée d'hiver ayant un spleen monstre du pays, ce comfort food de chez nous m'avait redonné le sourire.

Maison, ils sont encore meilleurs.

Plus gros, plus gourmands.

Avant de vous donner ma recette, voici un petit historique du fameux biscuit, invention québécoise!

Oui! oui!

Ce biscuit a été inventé en 1927 par Charles-Théodore Viau, de la biscuiterie Viau.

Biscuiterie qui a récemment fermé ces portes.

Charles-Théodore Viau n’avait que 17 ans lorsqu’il créa ce biscuit. L’histoire dit qu’il ait décidé de lui donner le nom, en l’honneur de la race de son chien : le Whippet.

Et saviez-vous quel nom était donné aux femmes qui trempaient les biscuits dans le chocolat : les sauceuses!

Dans le sens familier bien québécois de saucer… tremper à l’intérieur de…

Elles devaient souvent se saucer le bras jusqu’au coude pour faire le travail.

WOW… je me vois très bien patauger dans le chocolat…

Donc pour faire un whippet maison, il vous faudra cette recette de guimauve.

Il vous faudra aussi un moule avec des demie-sphères pour la guimauve, un emporte-pièce de la circonférence de la demie-sphère.

Vous n'avez qu'à mettre, à l'aide de votre poche à douille, la guimauve dans un moule demie-sphère beurré et saupoudré de sucre en poudre.

Il vous faudra aussi la technique de tempérage du chocolat et cette recette de biscuit.

J'ai voulu travailler avec la farine de graham et sans oeufs. C'était intéressant. Entre le croquant et le moelleux.

Biscuits graham pour whippet maison

175g ( 1 1/4 tasses )de farine graham (vendu en épicerie d'aliments naturels)


140g (1 tasse) farine
80g ( 1/2 tasse) de cassonade (sucre brun)
2 cuillère à thé de poudre à pâte (levure chimique)
110g ( 1/2 tasse) de beurre tempéré
1 cuillère à tabel de mélasse
2 cuillères à tabel de miel
65 ml (1/4 tasse) de lait

Préchauffer le four à 350°F (180°C).

Mélanger les ingrédients secs dans un bol. Battre le beurre, la mélasse, le miel et la cassonade. Ajouter les ingrédients secs. Former une boule et réfrigérer si difficile à rouler. Poser votre boule de pâte, à l'aide de votre rouleau à pâte, étaler la pâte. Couper à l'emporte-pièce et déposer sur une plaque. Cuire 15-20 minutes.

Plus ils seront dorés, plus ils seront craquants.

PS. J'ai de la difficulté à transférer mes écrits de Word à mon blogue... tous les paragraphes disparaissent, désolé. Je n'arrive pas à trouver pourquoi. Cela ne facilite pas la lecture!

mercredi 2 juin 2010

Ganache montée framboise pour cupcake!

Chose promise, chose dûe.
Voilà ma recette
Nous l'avions fait sans saveur, qu'avec un peu de colorant rose.
J'avoue, c'est moi qui avait insisté pour cette couleur.
J'assume mon côté girly.
Depuis ce temps, je l'ai déclinée assez souvent, en plusieurs saveurs.
J'adore la ganache montée, beaucoup moins sucré que notre habituel glaçage de cupcake !
J'ai utilisé trois sortes de douilles pour vous montrer différents effets de glaçage.
C'est intéressant de voir l'effet créé.
Cette fois-ci elle est aux framboises...ma saveur préférée.
Enfin jusqu'à maintenant.
Ici, ce fut un succès...
Ganache montée aux framboises
175g de chocolat blanc, de bonne qualité. Si vous en trouvez du Valrhona... l'Ivoire en morceaux ou pastilles
100g (125 ml ou 1/2 tasse) de crème 35% (entière)
125 ml (1/2 tasse) de jus/pulpe de framboise (ici congelées)
150g (190ml ou 3/4 tasse) de crème 35%

Mettre vos pastilles de chocolat blanc ou vos morceaux dans un bol, réserver.
Faire chauffer des framboises, à basse température ou au micro-ondes.
Passer au tamis et récupérer le jus et la pulpe. Vous pouvez congeler le surplus de jus, s'il y a lieu.
Faire chauffer le 125 ml de crème, le jus de framboise jusqu'à ébullition.
Vider les liquides sur votre chocolat.
Attendre un peu et brasser pour s'assurer que tout le chocolat soit fondu.
Ne pas mettre à chauffer votre chocolat, le gras pourrait s'échapper et rendre le mélange granuleux.
Y ajouter le reste de la crème froide, réfrigérer.
Vous pouvez ajouter un peu de colorant rouge ou fushia pour donner un petit "pep" à la ganache.
L'idéal par la suite est d'attendre quelques heures, voir une nuit. Cela fait la différence.
Mais si vous êtes pressé comme moi, un petit coup au congélo et lorsque c'est bien froid (sans être glacé!!!) et fouetter au batteur.
Il ne vous restera plus qu'à mettre votre ganache dans une poche à douilles et décorer vos cupcakes!