dimanche 25 avril 2010

Girly la croustade ou... un crumble en cocotte!

Depuis un bout, je cherchais quelque chose à faire avec mes coques de macarons manqués…

Je les congelais en me disant je vais trouver.

Eh bien, c’est fait!

J'ai revisité un de nos classiques... la croustade.


Un petit dessert facile comme tout et rapido en plus.

Il a passé le test du troupeau.

Même qu’il en a manqué!

Donc j'ai doublé la recette...


Donc si vous avez, traînant dans vos armoires, un reste de coques de macarons moins esthétiques, des biscuits roses de Reims un peu amochés, des biscuits Graham, des petits beurre, des biscuits « Village », des spéculoos (oh!!! faudrait que j’essaie…) enfin tous biscuits secs!


Cette recette est pour vous!


Voici donc ma recette de croustade (comme on dit ici) girly, car j’y ai mis des coques roses de macarons et un restant de biscuits roses de Reim tout brisé!
Dur dur le transport de la poste Outre-Atlantique!

Croustade girly ou... crumble en cocotte!

300g (3 tasses) de biscuits (ici des macarons)
70g ( plus ou moins 1/3 tasse) beurre à température ambiante
noisette de beurre
600g de mûres *
400g de fraises *
2 cuillère à table de sirop d'érable

* Vous pouvez mettre les fruits que vous avez sous la main... vos préférés. Tout est adaptable dans cette recette!

Préchauffer le four à 400°F (200°C).

Au robot, pulvériser vos biscuits.
Mélanger avec votre beurre à la main , plus facile.
Réserver.
Chauffer une poêle, y mettre votre noisette de beurre.
Y mettre les fruits et le sirop d'érable.
Faire compoter un peu les fruits.
Verser dans une cocotte. Mettre le crumble dessus et cuire.

Surveillez-le bien, une fois que cela commence à dorer un peu, sortez votre croustade.

Bon appétit!

PS. J'ai refait cette recette deux fois pendant la semaine, le troupeau l'ayant trop aimé et me la redemandant!

vendredi 23 avril 2010

Célébrons!

J’ai de quoi célébrer...

Depuis le temps que j’attends ce moment.

Momento est enfin sur papier… en fait : une partie!

Chantal Dauray, avec TVA publications, ont sortis hier une nouvelle revue :

Sur l’art de célébrer, de faire la fête…

Chantal m’avait demandé de collaborer en tant que styliste, j’ai proposé l’équipe de Momento.

Pour les photos des dossiers de Momento, c'est Karine Dontigny photographe et les textes je les signe!

Yessss…


Nous avons 3 dossiers de prêt-à-fêter (avec photos) et quelques idées se retrouvent ça et là.

Donc vous pourrez y voir, entre autres, mon anniversaire (oui! oui!) , un anniversaire dans un loft que j’ai réalisé et un anniversaire pour enfant sur le thème des trains!

Même ma tour de macarons et Charlotte, ma mascotte, font « leurs fraîches » dans la revue…


C’est une belle revue, beaucoup d’idées de tout genre.

Pratiquement pas de pub!

Une revue comme je les aime.

C’est à lire!!!

PS. C'est quand même un peu bizarre de voir son visage, dans les premières pages, d'une revue ... mais cela fait un grand plaisir! Donc: Célébrons!

mardi 20 avril 2010

Glace intense spéculoos... la totale!

Lorsque j'ai vu le nappage saveur speculoos (que j'ai reçu en cadeau par la suite, merciiiii !) j'ai commencé à penser à une glace.
Je l'ai vu tout de suite: "Ze" glace spéculoos.
Pâte, biscuits et nappage spéculoos. La totale quoi!
Je l'ai finalement réalisé.
Ma première glace des beaux temps...enfin... pas trop beau ces temps-ci mais tout de même.
lls y en a qui font la danse de la pluie, moi je mange de la glace pour faire sortir le soleil!
Pourquoi ne pas rendre l'utile à l'agréable? non?
Mais qu'à cette glace de spéciale???
Des morceaux de biscuits pardi.
Oui...oui... des morceaux de speculoos.
Génial non?
La voici donc:

Glace intense spéculoos
1 1/2 tasse (375 ml) de lait entier
100g (1/2 tasse) de sucre
60 g de pâte de speculoos
3 tasses (750 ml) de crème entière 35%
des spéculoos... au goût!
Dans un bol moyen, combinez le lait, la pâte de speculoos et le sucre à l’aide d’un batteur portatif ou d’un fouet jusqu’à ce que le sucre soit dissous, environ 1 à 2 minutes à basse vitesse.
Ajoutez la crème épaisse.
Mettre le tout dans votre sorbetière et suivre les instructions du fabricant.
Juste avant d'arrêter votre sorbetière, ajouter les biscuits en morceaux.


La crème glacée aura une texture douce et lisse. Pour une consistance plus ferme, transvidez-la dans un récipient hermétique et placez-la au congélateur, environ deux heures. Retirez du congélateur 15 minutes avant de servir.

Et pour rendre cela plus cochon, avant de mettre au congélateur, ajouter une coulée de nappage spéculoos.
WOW!

Imprimer la recette: Glace intense au Spéculoos

dimanche 18 avril 2010

Cupcake surprise... fromage à la crème et choco!

Un autre cupcake pour le challenge.
Une surprise pour moi.
Je n'étais pas chaude à l'idée de ce "filling", ce remplissage au fromage à la crème et aux pépites de chocolat.
Surprenant, on ne sent presque pas.
À peine un petit goût acidulée.
Intéressant.

Voici le choix de Cooking Kitten: Cupcakes cream cheese and chocolate chips filling, p. 138 du livre de Julie Hasson.


Je n'ai pas laissé le mélange de cream cheese sur le dessus comme le mentionne la recette, j'ai remis un peu de pâte dessus.
Ce qui m'a permis de le glacer avec une ganache montée.
Pas assez chocolaté à mon goût par contre...

La recette vous la retrouverez sur le blogue de Cooking Kitten qui a suivi la recette scrupuleusement... Intéressant le mélange de fromage à la crème sur le dessus!


Marie de Marie's cooking! avec sa ganache gourmande et Zaïna de la Cuisine de Zaïna, qui malheureusement fut déçue par ce cupcake.

edit 04/05: Une petite nouvelle dans le challenge: La frisée du blogue Cupcakes pour toutes occasions!

Elle choisira le prochain cupcake.


PS. Vous retrouverez à chaque 3e lundi du mois le cupcake du Challenge 125 Best cupcakes.


mercredi 14 avril 2010

Biscuits double chocolat, fleur de sel... décadent!

Je cherchais une texture de biscuits, de "cookies" comme diraient nos cousins d'Outre-Atlantique...
J'ai plutôt réussi à obtenir une texture entre le biscuits et le brownies.
Sincèrement: j'adooore!
Et le troupeau aussi.
Adopté ce biscuit.

Surtout avec la touche de fleur de sel sur le dessus.
Une p'tite pincée qui fait la différence.

Drôlement cochon ce biscuit.
Drôlement décadent. Biscuits double chocolat, fleur de sel ... décadent!

230g de chocolat noir haché ou en pastille
60g (1/3 tasse) de beurre
100g (2/3 tasse) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte
2 oeufs
100g (1/2 tasse) de cassonnade (sucre brun) tassée
2 bonnes poignées (sinon plus!!!) de brisures de chocolat
de la fleur de sel

Préchauffer le four à 350°F (175°C).
Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-onde ou dans un bain-marie.
Mélanger la farine, la poudre à pâte.
Battre les oeufs et la cassonnade.
Ajouter le chocolat fondu au mélange.
Ajouter la farine et les pépites de chocolat.
Mettre des boules de pâtes sur une plaque avec papier sulfurisé (ou silpat).
Aplatir un peu et ajouetr un peu de fleur de sel.
Enfourner entre 8-10 minutes.
Bonne décadence!

lundi 12 avril 2010

Prise 2... pouding chômeur ultime!

Bien que ce pouding chômeur était délicieux (quoique très cochon...)
Il avait le même problème que les autres : une fois refroidit le gâteau devenait un peu dur, voir sec, compact...

Avec quelques changements apportés, mes essais furent fructueux.
J'ai enfin trouvé le bon équilibre pour avoir un gâteau moelleux même une fois ce pouding refroidi.

Donc voici ma recette de mon pouding chômeur ultime!
Une recette typique québécoise et surtout très "confort food", réconfortante.

Au départ ce pouding était fait avec de la farine, de l'eau et de la cassonade. Peu coûteux, c'était un dessert de la crise économique de 1929... d'où son nom! Mais il a bien évolué depuis...

Pouding chômeur ultime
Sauce:
310 ml (1 1/4 tasses) de sirop d'érable
165g ( 1 tasse) de cassonade
200ml (3/4 tasse) de crème 35% (entière liquide)
60g (1/3 tasse) de beurre

Faire chauffer tous les ingrédients dans un chaudron, 10 minutes. Réserver.

Gâteau:
225g (1 1/2 tasse) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte (levure chimique)
50 g (1/4 tasse) de beurre
100g (1/2 tasse) de sucre
1 oeuf
250 ml (1 tasse) de lait de beurre *** (lait Ribot) ou lait
65 ml (1/4 tasse) de sirop d'érable

Réchauffer le four à 400°F (200°C) .
Mettre la poudre à pâte dans la farine. Réserver.
Battre le beurre et le sucre. Ajouter l'oeuf.
En alternance ajouter la farine et le lait.
Ajouter le sirop d'érable.

Dans un plat allant au four, mettre la pâte et verser dessus la sauce à l'érable.
Enfourner entre 25-30 minutes.

Bon appétit et Vive l'érable!

PS *** Le lait de beurre donne un moelleux à vos gâteaux! Je l'utilise de plus en plus...

jeudi 8 avril 2010

Cupcake Haute couture: Hommage à Balmain

Dur dur le retour... mais bon.
Avec la super expo d'Yves St-Laurent vu à Paris, je me devais de vous mettre un autre cupcake Haute couture.

Celui-là c'est ma première inspiration du concept.

Lorsque j'ai vu cette robe, cela m'a tout de suite fait penser à un cupcake.
Et là, vous vous dites: "Elle ne pense qu'à ça! "
Eh bien.... oui!
Que voulez-vous, c'est plus fort que moi... une belle boucle sur un cupcake....
Y a-t-il plus girlies que ça?
Non.
Et j'adore.

Donc voici le cupcake qui en a découlé.
Cupcakes agrumes "Hommage à Balmain"

300g ( 2 tasses) farine
100g (1/2 tasse) margarine à l'huile d'olive
140g (3/4 tasse) sucre
4 blancs d'oeufs
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1 cuillère à thé de soda à pâte
1 limette (zeste et jus)
2 citrons (zestes et jus)
85 ml (1/3 tasse) lait de beurre

Préchauffer le four à 175°C soit 350°F.

Mélanger la farine, la poudre à pâte et le soda dans un bol. Réserver.

Battre la margarine et le sucre. Réserver.

Monter en neige les blancs d'oeufs. Y ajouter délicatement à la cuillère le mélange de margarine et de sucre. Les jus et zestes des agrumes.

Ajouter le lait de beurre en alternance avec la farine.
Mettre le mélange dans les moules, les caissettes, enfourner.

Cuire jusqu'à ce qu'un pic/un cure-dent en ressorte propre.

PS. Le prochain sera assurément un Hommage à Yves St-Laurent!

lundi 5 avril 2010

Maman...c'est finiiiiii !

Voilà.
Mon voyage gourmand tire à sa fin.
Je suis à quelques heures du départ.
J'en aurai profité.

J'aurai fait un cours chez Valrhona, un chez Lenôtre...
J'ai goûter aux pâtisserie de Ladurée (une fois de plus), Fauchon (une fois de plus), Pierre Hermé, Philippe Conticini, Angelina, Jacques Genin, un dessert du Paul Bert... Je me suis baladée dans différents marchés don celui des enfants rouges...
Il me reste quelques découvertes à vous partager de ces grands pâtissiers. De magnifique coup de coeur!

Ceci dit, un clin d'oeil...
Il fallait que j'y goûte!
Les macarons du McDo.
Je m'attendais pire. Framboises et choco pas si pire...même bon.
C'était peut-être la pause qui a fait du bien, mais bon.
Surprenant tout de même.
À la prochaine Paris!

dimanche 4 avril 2010

Tout de même... Joyeuses Pâques !

Pas de recette "spécial Pâques" cette année.
Difficile à faire de pâtisserie ici.
J'en mange plutôt.

Mais je tenais à vous souhaiter tout de même: Une Joyeuse Pâques... un beau moment en famille remplit de rires à profusion !
Amusez-vous bien à courrir dans vos jardins pour trouver des oeufs.

Pour la recette de la Glace choco noir pralin, cliquez sur l'image!
Elle est divine.

PS. Ne vous en faites pas pour moi...j'ai déjà trouvé du Valrhona!

samedi 3 avril 2010

Un poisson...chez Lenôtre!

Je ne sais plus par où commencer...
J'en ai trop à vous raconter, en plus j'ai manqué de connexion.

Voici ma formation du 1er avril, de là le poisson!
Chez Lenôtre.
Formation de 3 heures sur le mille-feuilles, citron vert et framboises.
Génial.


J'ai enfin vu la technique de la pâte feuilletée inversée.
Je pourrai aisément le refaire à la maison.

De plus, l'enseignant était très sympathique, l'accueil chaleureux.
Un cours à trois... presque privé.
J'ai beaucoup appris, enfin j'ai démystifié cette fameuse technique.
Dédramatisé la chose.

Ce mille-feuilles est très intéressant avec sa crème légère citron vert.
Duo framboises et citron vert réussi!

J'en ferai d'autres versions et viendrai vous mettre les recettes.

J'ai apporté mon poisson au lancement des livres Macarons et Moelleux de 750g et Solar. Belle soirée lors de laquelle j'ai pu rencontrer Le chef Damien et d'autres blogueures. Forts sympathiques! Belle rencontre.

PS. J'ai adoré l'expo de St-Laurent au Petit palais. Plein d'idées en tête pour mes cupcakes Haute Couture que je ferai à mon retour!
Entre temps, celui de Balmain demain.

vendredi 2 avril 2010

Un cupcake pour votre brunch de Pâques... Cupcake "Frenchtoast" à l'érable!

De Paris, je ne pouvais m'empêcher de vous parler de ces cupcakes pour le Challenge 125 best cupcakes.
Il se met parfaitement sur votre table pour le brunch de Pâques.

French toast cupcake, page 115.

Son goût de pain doré (French toast) est super. Surtout si vous y ajoutez, tout comme moi, des pacanes caramélisées. Il y a eu quelques modifications de la recette d'origine.
J'ai une fois de plus coupé le sucre de moitié. Mais j'y ai ajouté de l'érable au lieu de l'extrait.
Je ne suis pas très "extrait" quand on peut facilement s'en passer.
Donc, osez faire ce cupcake, il est magnifique!

Vous trouverez la recette sur le blogue Eat my cake now. Sa version est décadente avec le sirop dans le glaçage!

La version très pascale de Marie de Marie's cooking.
Celle de Zaïna de la Cuisine de Zaïna. Celle de Charlotte de Cooking Kitten (qui décidera du prochain cupcake).
Et finalement ceux de Marie-Hélène de La vie est maintenant qui a fait ce cupcake, il a l'air aussi drôlement bon avec son glaçage.

Une version avec bleuets de la frisée du blogue Cupcakes pour tout occasion.

J'ai préféré ne pas glacer le mien et de mettre l'emphase sur le goût des noix, de la canelle et du sirop d'érable.

Un vrai goût de pain doré quoi!