dimanche 30 mai 2010

Panna cotta au cidre de glace

Une petite recette pour mettre en valeur un beau produit québécois qu'est le cidre de glace Cryo.
Vous pouvez utiliser tout autre cidre de glace cela dit.

Nous avons bien aimé.
Très frais comme dessert, un beau dessert d'été.
Un petit côté acidulé avec le "sweet" de l'érable. MIAM!

La garniture aurait très bien pu être de la poire, de la pêche ... Utiliser votre fruit préféré!

Panna cotta au cidre de glace et sa garniture aux pommes

30 ml de cidre de glace Cryo

15 ml de gélatine neutre (1 sachet, 1 cuillère à soupe)

310ml (1 ¼ tasse) de crème 35% (fraîche)

60g ( 1/4 tasse) de sucre

425 ml ( 1 ¾ tasse) de lait de beurre (babeurre ou buttermilk)

1 gousse de vanille

Garniture:

2 pommes coupées en petits cubes

Un peu de beurre

2 cuillères à soupe de Cryo

1 cuillères à soupe de sirop d'érable

Pour la panna cotta:

Faire gonfler la gélatine dans 2 cuil. à soupe d’eau froide, pendant 5 minutes.

Couper la gousse de vanille en deux, enlever les graines à l'aide du dos d'un couteau. Mettre le tout, gousse et graine dans un chaudron.

Ajouter la crème, le cidre de glace et la vanille. Chauffer.

Ajouter le sucre pour qu’il se dissolve.

Retirer la gousse de vanille.** Ajouter la gélatine. Retirer du feu, ajouter le lait de beurre.

Mettre dans des ramequins,etc. et laisser au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation soit prise.

Pour la garniture:

Faire revenir les cubes de pommes dans le beurre. Lorsque cela commence à dorer, y ajouter le cidre de glace et le sirop d'érable. Laissez compoter un peu.
Retirer du feu.

Au moment de servir ajouter la garniture sur vos pannan cotta.


**Vous pouvez la rincer et la faire sécher, une fois sèche mettez-la dans votre sucre.

jeudi 27 mai 2010

Cupcake guimauve choco

J'avais le goût d'un dessert régressif...
Et qui dit régressif pour moi, dit guimauve maison et choco!

Donc voici l'amalgame de trois recettes de mon blogue, le cupcake qui a bercé mon enfance, la guimauve maison et le tempérage de chocolat.

Une fois que la guimauve est faite, on la met dans une poche à douille lisse.
Le truc dans tout ça, c'est d'être patient et d'attendre que la guimauve commence à prendre. Sinon, elle s'écrasera sur le cupcake...coulante... collante.
Donc, on attend bien comme il faut, patiemment et ensuite on glace le cupcake.
Perso, j'ai dû recommencer à deux reprises car moi la patience... c'est difficile.

Lorsque la guimauve est bien prise, on trempe dans le chocolat et on décore.

C'est aussi simple que ça...
J'en ai profité pour faire des whippets maison, la recette suivra sous peu et je n'ai pas oublié ma recette de ganache montée à la framboise!
Prochain article.

Le troupeau s'est drôlement bien régalé et Nièce Gourmande à manger que le dessus... comme toujours!

PS. J'aurai un cours la semaine prochaine avec "Ze" pâtisssier de Montréal... Patrice Demers.
Je capoooote.... j'ai hâte! Je vous en reparlerai.

lundi 24 mai 2010

Cake pistache, Tonka et choco

Pour la collation à l'école, le troupeau aime beaucoup les gâteaux, les cakes.
Ils s'en prennent une tranche qu'ils dévoreront à leur pause.
J'avoue que je fais de même.
J'aime varier cette recette... bananes/choco, cannerges, framboises etc.

Cette fois-ci, j'ai voulu y faire un marbré trois couleur...
Trois couleurs.
Trois saveurs.

Cake pistache, tonka et choco

270g ( 1 1/4tasses) beurre (j'ai utilisé de la margarine à l'huile d'olive)

215g ( 1 tasse) de sucre

5 oeufs

65 ml (1/4 tasse) de lait de beurre, de babeurre (lait Ribot!)

210g (1 1/2 tasses) de farine

2 cuillère à soupe de pâte de pistache, de cacao

tonka ou vanille , au goût

Préchauffer le four à 350°F (180°C)

Beurrer un moule à cake.

Battre les oeufs pour qu'ils deviennent mousseux.

Ajouter le beurre/margarine et le sucre. Battre de nouveau.

Ajouter la farine et le lait de beurre en alternance.

Diviser la pâte en trois mélanges et y ajouter dans un : la pâte de pistache.

Dans un autre le cacao et dans le dernier la tonka ou la vanille.

Mettre les mélanges en alternance dans le moule, enfourner.

Simple et très bon!

vendredi 21 mai 2010

Éclairs comme en France!

J'y suis enfin allée.
C'était Julien du Point G qui m'avait référé cet endroit avec un enthousisame effarant.
C'est ce qui avait piqué ma curiosité.
J'y suis allée par une journée de pluie.

Bon, le seul gros défaut (ou peut-être qualité dans mon cas...j'y serais toujours) c'est que c'est à l'extérieur, à l'opposé de mon trajet de marché quand je vais à Montréal...

Mais le détour valait drôlement la dégustation.
Sachez, en premier lieu, que Guillaume le proprio-pâtissier est bien sympathique, j'ai eu la chance de lui serré la main. Et c'est un fan des Canadiens a en voir son pain!
Un beau clin d'oeil, j'ai bien ri.

J'ai d'abord fait le tour du proprio...une belle petite boutique: repas chaud, choco, cadeaux gourmands, pains et viennoiseries et bien sûr : pâtisseries.



J'ai dîner sur place, sandwich pour M. Gourmand et pour moi: lasagne végétarienne (raisonnable la Mme non?) c'était pour mieux manger mon dessert, je l'admets!
Somme tout correct mais je ne venais pas pour le repas mais pour les desserts, vous en convenez.
Eh là, mon Dieu que je ne fut pas déçue.
Devant le comptoir, plusieurs trucs m'appelaient.

M. Gourmand pris le "Finger citron" , P'tite gourmande (oui, elle était avec nous... on a toujours un p'tit gourmand (minimum) qui s'ajoute lorsque je dis partir découvrir une nouvelle place à desserts... je ne sais pas pourquoi? ) choisit l'éclair Pistaches/griottes et moi, un classique l'éclair choco.

Pourquoi l'éclair choco?
Elle ressemblait à ce que j'avais mangé en France.
Ici nos éclairs sont ...disons... ordinaires.
Et là , pour un instant , j'ai voyagé.
J'étais là-bas.
Magnifique.

J'ai goûté à tout ... bien entendu!
Le citron bien dosé, rien d'agressant. Le biscuit d'une tendreté ...wow.
Et les éclairs: à refaire le détour assurément. Magnifique.

Julien tu avais raison.
Pour moi, c'est "la" pâtisserie à descendre de ma banlieue.
Car rien ici qui équivaut.

C'est "Ze" pâtisserie qui vendent éclairs et pâtisserie à aller.
Donc si vous désirez voyager à bas prix, allez à la Pâtisserie de la Gare!

Pâtisserie de la gare
24 avenue Westminster Nord
Montreal-Ouest, QC
H4X 1Y9
(514) 484-7565
J'y retournerai assurément.

lundi 17 mai 2010

Espresso dark brownie cupcake... pour le Challenge!

Désolé du délai.
Je suis en retard.
Dimanche , vu le beau temps... j'ai préféré un margarita et regarder M. Gourmand au BBQ que d'écrire mon article!

Désolé pour les participantes du Challenge, mais bon...
Petite consolation, en fait pour moi... le margarita était drôlement bon et le premier souper à l'extérieur aussi.
Donc voici le cupcake du Challenge: l'espresso dark brownie cupcake.
Un cupcake alliant le café et le choco avec la texture (tout de même plus légère) qu'un brownie.
J'y ai fait un changement: j'ai coupé le sucre de moitié. Trop sucré ces cupcakes... Et parfait ainsi! Je n'ai pas mis de sucre blanc, que de la cassonade.
J'ai aussi rempolacé le beurre par la margarine à l'huile d'olive.

Cela a donné un bon résultat pour ce type de cupcake.
Bien chocolaté avec une pointe de café.

Pour le crémage: ganache montée à la framboise dans mon cas... Tout simplement car j'adore la framboise avec le chocolat.
Et cette ganache n'a aucun sucre (à part celui dans le chocolat blanc!) cela coupe un peu et donne une fraîcheur au cupcake.
Un bon duo.

Pour la recette originale, c'est ici sur le blogue de "Cupcakes pour toutes occasions"

Vous avez aussi la version de Zaïna de La cuisine de Zaïna avec sa ganache montée chocolat blanc... Miam!
Ceux de Cooking Kitten, ses p'tits coeurs sont trop "mimi" comme dirait Miss Gourmande ces temps-ci!
La version allégée d'Isabelle pour le blogue Eat my cake now.
Et finalement, la version de Marie du blogue Marie's cooking.

Pour la prochaine recette le 3e lundi de juin... le 21 !
Il sera sûrement bleu et blanc!
PS. Pour participer au Challenge, vous devez vous procurez le livre
et m'écrire à cette adresse: mariage03@hotmail.com
Ensuite, je vous mettrai automatiquement sur la liste d'envoi des prochains
choix de recettes...
Et dans cet article, voici ce que cela implique: Challenge 125 Bestcupcake.
Le but premier de ce Challenge était de mettre des photos dans un livre qui n'en avait pratiquement pas! Triste non?

jeudi 13 mai 2010

Nouvelle collection de gourmandises...à la Maison du macaron!

Hier, je me suis rendue au Café Holt... au Holt Renfrew à Montréal.

Le pourquoi: le lancement de la nouvelle collection de pâtisseries d'été de la Maison du macaron!

Un beau lancement.
Un bel endroit.
Mes coups de coeur pour la soirée, magré les 6 sortes de macarons... leurs nouvelles pâtisseries.

Le tobago,avec sa mousse pina colada, sa compotée d'ananas à la vanille m'a beaucoup plus. Ses textures, son goût. Très bien équilibré.

Et j'ai adoré la gelée de fraise aux billes croustillantes chocolatées du Mac'Honoré fraise & pistache. Le fait que la gelée était glacée donnait une fraîcheur à ce dessert. À essayer!

Pour les macarons, nous avons pu goûter aux saveurs: érable/pamplemousse, cassis, Bailey's, figue et fleur d'oranger, litchi & thé (très intéressant!) et finalement caramel d'été, mon préféré lors de cette soirée.

Pour goûter à ses sucreries c'est à

La maison du macaron
4479 de la Roche (angle Mont-Royal)
Montréal (Québec) H2J 3J2

Tél. : 514 759-9290

samedi 8 mai 2010

Questionnement... sondage...

Je dois me décider pour ma recette à envoyer pour le 3e Salon du blogue culinaire.
Je ne sais trop...

J'avais penser présenter une recette typique de dessert québécois, du genre: Mon pouding chômeur ultime.


Ensuite, ce printemps à Paris au lancement des livres Macarons & Moelleux...
Chef Damien m'a parlé de vin de glace...
Bon , ici au Québec, c'est plus le cidre de glace.
Le vin de glace c'est l'Ontario.
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai fait ma glace.

Ceci dit, je ne sais plus...
Lorsque vous pensez dessert et Québec.

À quoi pensez-vous?
à des cupcakes?
une recette à l'érable? au cidre de glace?
À Quoi?

J'aimerais bien le savoir... aidez-moi à trouver ma recette!

vendredi 7 mai 2010

Glace au cidre de glace... Un goût d'hiver québécois aux portes de l'été!

Voilà l'été est à nos portes, les glaces recommencent de plus belle.

C'est d'ailleurs ma deuxième depuis le retour de la belle saison.

On m'a fait connaître le cidre de glace Cryo, il n'y a pas si longtemps.

J'étais curieuse de goûter à ce produit québécois.

J'ai essayé la cuvée Prestige, fait de pommes 100% Cortland.

WOW!

D'une douceur et d'un goût magnifique.

J'ai adopté.

La première chose à laquelle j'ai pensé: une glace!

Emprisonner ce goût d'hiver québécois dans une glace.

Concept non?

Il faut aussi le déguster (en faisant la glace) "nature". Il est si bon ce cidre de glace.

Bonne découverte!

Crème glacée au Cidre de glace

1-1/4 tasse (375 ml) de lait entier

1/4 tasse (65ml) de cidre de glace

3/4 tasse (150g) de sucre

3 tasses (750 ml) de crème 35%

Dans un bol moyen, combinez le lait, le cidre et le sucre à l’aide d’un batteur portatif ou d’un fouet jusqu’à ce que le sucre soit dissous, environ 1 à 2 minutes à basse vitesse.

Ajoutez la crème épaisse et la vanille au goût.

Mettre dans votre sorbetière et suivre les instructions du fabricant.

La crème glacée aura une texture douce et lisse. Pour une consistance plus ferme, transvasez-la dans un récipient hermétique et placez-la au congélateur, environ deux heures. Retirez du congélateur 15 minutes avant de servir.

Si vous n’avez pas de sorbetière: Mettre le mélange dans un récipient (de préférence en métal) une fois gelé et à toutes les heures, repasser votre mélange au robot. Faites cette étape 5-6 fois , jusqu’à consistance voulue.

lundi 3 mai 2010

Le Red dragon... du Kilo!

J’ai reçu une visite bien gourmande vendredi passé.

Eh oui, nous avions le privilège quelques blogueurs de goûter en avant-première (dur, dur la vie de blogueur culinaire!) au nouveau gâteau du Kilo : le Red Dragon.

Le Kilo pour moi ce sont des souvenirs d’il y a quelques années, voire mon début de vingtaine (d’accord…plus que quelques années, presque 20 ans!)

À l'époque, j’y allais pour voir ces gâteaux, les bonbons, souper avec un ou deux morceaux… de King Kong.

Nostalgie.


Mais cette fois-ci, c’est le Kilo qui est venu à ma rencontre.

Bon d’accord, je n’aime pas vraiment (je l’admets) le cheese-cake de style New Yorkais.

Et c’est ce qu’il me proposait de goûter!

Mais bon. Pourquoi pas.


Pour moi, le cheese-cake des restos, c’est une masse , compacte, jaunâtre… insipide. Avec pour couronner le tout, des cerises au marasquin ou des fraises prises dans la gelée.

Vous comprenez mieux maintenant ma

« non-attirance » vers ce gâteau.


Mais que cela ne tienne, il n’a eu qu’à me dire : purée de litchis, canneberges confites et gâteau yaourt pour que j’accepte d’y goûter.


Surprenant ce Red Dragon (d’ailleurs pourquoi un nom en anglais?).

D’une légèreté, rien d’écoeurant… cela m’a presque réconcilié avec le cheese-cake style New Yorkais.


Perso, moi qui adooore le litchi, c’est trop subtil… nous ne le goûtons pas assez, mais les canneberges confites donnent un effet acidulé drôlement intéressant.

Mon coup de cœur va au gâteau super moelleux du dessous, un gâteau au yaourt.

Très beau montage de textures.

Je vous le conseille vivement, il est très léger.


Franchement, belle découverte.

Merci le Kilo!!!

PS. Moi rentrant du jardin après le shooting photo... me passant la langue sur les lèvres.
M. Gourmand: "Tu as mangé tout ça pour ton shooting?"
"Euh...oui! Il le fallait pour le look" lui répondis-je.
"M...M..." (y entendre un "n'importe quoi!") qu'il répondit en roulant des yeux.

Mais quoi, j'ai le soucis du professionnalisme.
On fait bien un travail ou on ne le fait pas. NON?

Un des 3 cafés:
Café Kilo
1254 St-Denis, Montréal

dimanche 2 mai 2010

Cupcakes colorés hommage à ... Yves St-Laurent

J’ai eu la chance lors de mon voyage ce printemps de voir l’expo d’Yves St-Laurent au Petit palais à Paris.


Cette exposition, qui se tient jusqu'en août, est magnifique!

À voir absolument si vous passez par là.

Surtout si vous êtes amateur de mode comme moi.

Mais dommage, nous ne pouvions prendre des photos.Voici donc mon hommage à Yves St-Laurent grand couturier parisien…

Immortalisé ici par: JL Sieff

Il osait ce couturier.

Je ne suis pas du tout "graphique", contemporaine dans ce genre, mais je trouvais que cette robe, inspiration Modrian, reflétait une époque d’Yves St-Laurent.


Je vous en ferai un autre hommage avec une robe un peu plus girlie… comme je les aime, promis.

C’est que le portfolio de Monsieur St-Laurent en regorge de belles créations.


Pour l'hommage d'Yves St-Laurent...

Un cupcake coloré.

Cupcake coloré, hommage à Yves St-Laurent!


Pâte :

150g de farine

1 cuil. à thé de poudre à pâte (levure chimique)

100g de sucre vanillé

60g de margarine à l’huile d’olive ou de beurre

2 blancs d’œuf

165ml (2/3 de tasse) de babeurre

colorant en gel ; jaune, bleu et rouge.


Préchauffer le four à 350°F (180°F)

Battre la margarine avec le sucre, ajouter les blancs d’œuf.

Dans un autre bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Mélanger en alternance la farine et le babeurre au premier mélange.

Séparer la pâte en 4 et la colorer.

Verser dans les caissettes en alternance vos pâtes.

Pour vérifier la cuisson, piquer un cure-dent dans le centre d’un cupcake.

Cuire jusqu’à ce qu’un cure-dent en ressorte propre.



Glaçage fouetté

2 blancs d’œuf

½ tasse de sucre

une pincée de sel

55 ml (¼ tasse) d’eau

Sur un bain-marie, mettre tous les ingrédients et retirer lorsque le sucre est fondu 3-4 minutes.

Retirer du feu et verser dans le bol du batteur.

Battre à grande vitesse pour avoir un glaçage bien ferme.

Utiliser aussitôt.


Pour la recette du fondant c’est ici : Fondant à base de guimauve.

Vous n’aurez qu’à colorer des cercles de fondants avec des crayons alimentaires.


Pour le montage, mettre avec une poche à douille du glaçage fouetté et déposer un disque de fondant par dessus.


Bon bricolage gourmand!
PS. Je prépare un cours sur les cupcakes, différents glaçages et pâtes à l'honneur.
Je vous tiendrai au courant!