mercredi 24 juin 2009

À tous les québécois...

de coeur, de souche ou d'adoption...
Bonne St-Jean !

Et en cette fête nationale...

Voici une recette typiquement québécoise:


Les grand-pères au sirop d'érable

Pour les grands-pères
450 g (2 tasses) de farine
225 ml (1 tasse) de lait
20 g (4 c. à thé) de poudre à pâte (levure chimique)
60 g (4 c. à soupe) de beurre
1 pincée de sel

Sirop de cuisson
450 ml (2 tasses) de sirop d'érable pur à 100 %
225 ml (1 tasse) d'eau
une pincée de sel


Mélanger dans un bol, la farine, la poudre à pâte et le sel. Au batteur, incorporer le beurre. Ajouter le lait et brasser pour obtenir une pâte lisse. Dans une casserole, faire chauffer le sirop d’érable et l’eau.
Lorsque les liquides bouillent, y ajouter la pâte de la grosseur d'une cuillérée à thé.
Baisser un peu le feu et laisser cuire 20 minutes dans une casserole couverte.Servir avec le sirop de cuisson.


Joyeuse St-Jean!

dimanche 21 juin 2009

Quelques mises à jour

J 'ai eu la chance d'avoir mon premier "prix" d'une autre blogueuse, je suis fort émue de cette reconnaissance! C'est Cooking kitten avec son super blogue sur les bentos qui me l'a décerné. Elle a un super blogue qui m'a fait découvrir les bentos!

Voici mon prix: Maintenant, je dois le décerner à 7 autres blogueuses et nommez 7 choses dont je suis accroc! Certaines de mes blogueuses favorites on déjà été nommées... Marie's cooking, Cooking Kitten, Les délices d'Hélène, La ti ka ze mais en voici d'autres. Quelle belle idée ces prix qui nous font connaître de nouveaux blogues!
Et je décerne ce prix à :

  • Pour ses recettes sucrées qui me font saliver! Rêve de gourmandises
  • Une québécoise en Suisse, pourquoi pas! Vive la solidarité et les recettes très tentantes! Une souris dans la cuisine
  • Pour ses recettes, celles du vendredi (vive les apéros) et sa "bibite à sucre": Jasmine cuisine
  • Pour ses infos et ses recettes: Tarzile
  • Pour tous ses références, ses escapades gourmands qu'elle nous partage: La déroutée
  • Pour son côté girly (J'adooore son poussin rose) et ses magnifiques dessins : Cooking Chick!
  • Parce qu'il est belge et Liégeois (en plus!) et que cela me rappelle mes mois passés à Liège et mes amis, mon filleul là-bas : La cuisine liégeoise de Roland

Et je suis accro... à mon troupeau (et M. Gourmand bien entendu), au chocolat noir (Miam!), aux desserts, aux livres & revues, aux rires d'enfants, au bonheur d'être entourée d'amis, au voyage ! Voilà...

De plus j'ai découvert un blogue avec des créations gourmandes, génial 0 calorie en plus ... C'est ici, cliquez sur le logo


Note du 22 juin: J'ai lu une réflexion sur le blogue de Lili et ses (ré)créations et elle n'a pas tort du tout. Même que j'appuie ce qu'elle a écrit... C'est une belle reconaissance un prix mais bon... c'est encore mieux lorsqu'il n'y a rien de demandé en retour! non?


Et j'ai reçu un prix (gratuit celui là !) de Marie's cooking... mille mercis, j'en suis fort heureuse. Ces prix me font connaîtrent de merveilleux blogues, n'est-ce pas le but premier? Partager nos coups de coeur !

vendredi 19 juin 2009

La glace "Démon du midi" ou tout simplement "Coco fève tonka" !

Lors de ma dernière visite à la Guilde culinaire, j’ai cuisiné Thai.
La Guilde m’avait invité.
Merci encore une fois.
J’y ai fait de belles découvertes.
Un coup de cœur sans précédent : la fève de Tonka.
Eh oui, je ne connaissais pas. J’avais lu sur la chose, mais jamais senti, ni goûté.
J’adore.

Vous connaissez M. Gourmand, mais peut-être pas sa lubie pour les jeux de mots.
Jeu de mots parfois douteux, je l’admets.
Mais pour lui, toujours (ou presque) rigolo.
Une fois de plus M. Gourmand a frappé.

« C’est quoi la saveur de la glace que tu photographies ? » demanda-t-il.
***Lire ici qu’il faisait le vautour… prêt à sauter sur mon bol, une fois la photo prise.

« Noix de coco et fève de Tonka et je n’ai pas encore terminé » précisai-je, en détournant la tête vers M. Gourmand

« Ah… »
Et là, je vois ses lèvres bouger… il « répète » son jeu de mots…attention, il va frapper.
Il s’approche vers moi et me susurre à l’oreille ***je ne savais pas si je devais censurer, mais après les madeleines « Teats » je peux vous l’écrire…

« Quand je vois tes noix de coco, j’ai hâte de m’occuper de ton cas (lire Tonka… oui je sais vous aviez compris!) » et de renchérir, « J’ai placé les deux mots! » en s’esclaffant, tout fier.
Sic.
Ah l'adolescence.... oups… Ah le démon du midi!


Lors de mon cours à la Guilde, cette glace fût servi sur des ananas rôtis, caramélisés. Miam!
J'y ai appris aussi à faire des cheveux d'ange en caramel. Assez génial aussi pour la présentation.

Un p'tit truc de plus ... J'aime beaucoup les cours de cuisine pour ça, pour tous ces p'tits trucs qui ne sont jamais écrit.

Donc voici la recette de la glace (avec l'aimable autorisation de la Guilde. Merci!), j'y ai fait quelques modifications.
À la maison, je l’ai servi sur des nectarines caramélisées.
Mon 2e gourmand étant allergique à l’ananas.
Et ce fût très bon aussi.

Glace coco & fève de Tonka

796 ml lait de coco (2 boîtes de conserve)
100g (plus ou moins 185 ml, 3/4 tasse) sucre
300 ml
(1 tasse) crème 35%
2 oeufs
fève de Tonka
au goût...

Battre les jaunes d'oeufs et le sucre.
Dans une casserole, faites bouillir le lait de coco et la crème. Râper la fève de Tonka et l'ajouter pour infusion.Verser la moitié de la préparation sur les oeufs battus, en brassant. Attention de ne pas faire coaguler vos oeufs.

Incorporer bien le tout et remettre à chauffer à feu doux en remuant la crème, jusqu'à ce qu'elle épaississe (à la nappe). La préparation devra napper la cuillère.Réfrigérer. Lorsque la préparation est bien froide, mettre à tourner en sorbetière (suivre les instruction de votre sorbetière).

** Si vous n'avez pas de sorbetière. Il suffit de mettre la préparation dans un plat et une fois toutes les deux heures, le passer au robot ou à la mixette. Vous le faites jusqu'à onctuosité désirée.



PS1 J’ai mis de la fève de Tonka dans ma pâte de crêpe comme l’avait proposé Nabil au cours. Une tuerie, j’adooore.

PS2 Je vous reparlerai, dans le prochain billet, de la fève de Tonka et où vous pouvez vous la procurer etc.


samedi 13 juin 2009

Panna Cotta version "Ispahan"

Désolé de ce mutisme, une grosse semaine vient de s’écouler sans recette...
La fin de l’année approche, plus qu’une semaine et deux jours et cela se ressent!
J’en aurai bien long à vous écrire.
Superbe cours Thai à la Guilde culinaire, quelques classiques à revisiter, nouvelles recettes inspirées du Thuriès, etc.

Mets en attendant voici ma première panna cotta à mon goût.
Souple, onctueuse.
J’adore ce dessert fort frais, parfait pour l’été.
Après plusieurs versions , c’est celle que je préfère. Et de loin.
Je pense bien que le lait de beurre (babeurre ou buttermilk) y est pour quelque chose.

La recette de base vient du livre « À la Di Stasio » . J’y ai fait quelque petit changement, j’ai substitué la gélatine par de l’Agar Agar, le sucre par du sucre vanillé maison et y ai ajouté de l’eau de rose.
Pour ceux qui ne connaissent pas, Josée Di Stasio est notre « Julie Andrieu du Québec! »
Ces recettes sont simples et accessibles. Et c’est une globetrotter pour avoir fait une série d’émissions sur la France et l’Italie… Voici son site internet : À la Di Stasio.

Voici donc ma panna cotta à l'eau de rose rehaussé d'une compotée framboises & litchis, un vrai régal.
J’y ai piqué un macaron … clin d’œil à l’Ispahan de Pierre Hermé.


Panna Cotta version "Ispahan"

1 cuil. à soupe d’Agar agar (flocons) ou 15 ml de gélatine neutre (1 sachet)
310ml (1 ¼ tasse) de crème 35% (fraîche)
100g ( 1/2 tasse) de sucre vanillé
425 ml ( 1 ¾ tasse) de lait de beurre (babeurre ou buttermilk)
1 cuillère à thé d’eau de rose

Chauffer la crème, ajouter le sucre pour qu’il se dissout.
Ajouter l’agar-agar et faire frémir pendant 5 minutes.
Retirer du feu , ajouter le lait de beurre et l’eau de rose.
Mettre dans des ramequins et laisser au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation soit prise.

***Si vous le faites avec la gélatine :
Faire gonfler la gélatine dans 2 cuil. à soupe d’eau froide, pendant 5 minutes.
Chauffer la crème, ajouter le sucre pour qu’il se dissout.
Ajouter la gélatine.
Retirer du feu , ajouter le lait de beurre et l’eau de rose.
Mettre dans des ramequins et laisser au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation soit prise.

* Si vous n’avez pas de sucre vanillé, mettre du sucre et ajouter une gousse de vanille ou de la vanille en extrait lorsque vous faites chauffer votre crème.


Compote de litchis & framboises : Coup de coeur!

300 g ( 2 ½ tasses) de framboises (j’ai utilisé des congelées…)
230g ( 1 ½ tasse) de litchis (soit 17 litchis ou une conserve de 398ml)
100g ( ½ tasse) de sucre vanillé
2 cuillères à thé d’agar-agar

Tout mettre les ingrédients dans une casserole. Lorsque le sucre est totalement dissout, y ajouter l’agar-agar. Laisser cuire encore 5 minutes. Passer au robot si vous le désirez.

Pour le montage, démouler la panna cotta. Y ajouter deux cuillères à soupe de compote framboises-litchis. Y piquer de la menthe ou comme sur la photo de la mélisse citronné.

Et si vous avez , ajouter sur un pic en bois, une coque de macaron.
Ce dessert peut très bien être servi dans un verre, version verrine!

Voilà un petit dessert fort frais qui nous rappelle la superbe combinaison de Pierre Hermé : eau de rose, framboises et litchi sur macaron. Vive l’Ispahan!

PS1 un immense merci à Mercotte qui m’en envoyé un Thuries… et me l’a fait découvrir.
Très difficile de trouver cette revue au Québec.Des recettes s’en viennent!

PS2 Je mets partout de cette compote framboises & litchis sur mes gaufres, mes crêpes, mon yaourt etc. C'est un coup de coeur!

vendredi 5 juin 2009

Concours chocolaté...

Je n'ai pu m'en empêcher.
Moi l'accroc du chocolat.
J'ai participé au concours:
Du blogue "Chocolat à tous les étages"
Pour les infos du concours , cliquer sur le logo ! Vous avez jusqu'au 27 juin.
Quel beau concours gurmand.

J'y ai participé avec ces trois recettes, je ne pouvais faire mon choix.

Ce sont mes classiques!
Pour les recettes cliquer sur l'image.

Cupcake choco-pralin

Fondant choco-pistache

Pop Brownies-guimauve *
* Mais vous ne pouvez que faire les brownies qui sont "Oh , ma foi... fort délicieux à eux seuls!"

J'en profite aussi pour vous dire que je me suis classée parmi les trois finalistes pour l'émission: Recettes en vedette (Canal Vie) avec Thierry Daraize, ayant une des meilleurs sinon la meilleure!!!) recette de canard au Québec!
Vous aurez la recette sur mon blogue, une fois le tournage fait.
Cela sera bien la première et l'unique recette salé sur ce blogue... quoique.
Le tournage se fera en juillet, à la Guilde culinaire. Je ne vous en dis pas plus...

C'est à suivre.

jeudi 4 juin 2009

Cookies aux pralines roses ou "Biscuits de Barbie"

Je faisais des biscuits quand tout d’un coup je me dis :
« Gâte-toi cocotte… Laisse-toi tenter…laisse la girly en toi sortir »
Bon, j’avoue c’est pas exactement ça que je me suis dit.

Mais j’ai pensé en faisant mes biscuits à mes super pralines roses achetés au Point G.
Elle me tentait ces pralines pour descendre de ma banlieue.
Bon j’avoue que les macarons aussi et peut être la glace…
En tout cas, cela vaut le détour, mais on s’écarte du sujet.

J’avais donc entre les mains de superbes pralines roses.
Voilà, j’en ferais des biscuits… roses.
Quelle originalité!
P’tite gourmande #4 arriva lors de la sortie du four des biscuits…. Bizarre non?
Et elle me dit : « Wow, tu as fait des biscuits de Barbie »
Voilà.
Je fais des biscuits de Barbie, n’est-ce pas merveilleux!




Donc, voici mes Cookies girlies aux pralines roses ou Biscuits de Barbie

1 tasse (190 g) de margarine à l'huile d'olive ou beurre
1 tasse (190 g) de cassonade (sucre brun) tassée
1/2 tasse (75 g) de sucre vanillé
2 oeufs
2 1/4 tasses (290 g) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte (levure chimique, Alsacienne)
½ cuillère à thé de sel
1 goutte de colorant rose (je n’ai pu m’en empêcher!)
1 bonne poignée de pralines roses... enfin, au goût!

Préchauffer le four à 350 F degrés (175 C).
Passer les pralines au robot ou les couper en deux-trois.
Crémer la margarine , la cassonade et le sucre à l'aide de batteur.Ajouter les œufs, le colorant rose.
Ajouter les ingrédients secs et les pralines. Brasser.

Répartir en petites boules sur une plaque à biscuits recouverte d'une feuille parchemin.
Laisser cuire 10 minutes ou lorsque le biscuit commence à brunir, retirer du four.

PS1 j’utilise maintenant une petite cuillère "pour faire des boules de crème glacée", géniale!
Mes biscuits ont tous la même grandeur. Enfin presque.

PS2 J’espère que ces biscuits t’inspireront Valérie « La Déroutée », je te mets aussi mes liens tout en rose (tu n’as qu’à cliquer sur les mots pour les recettes!) pour mes macarons barbe à papa, ma Charlotte girly, ma verrine tout en rose, mon gâteau sac à main, les guimauves (ajoute de la purée de framboise! MAGNIFIQUE et facile), cupcake aux fraises et il y a une glace qui arrive framboise et litchi MIAM!

PS3 J’en ai fait d’autres avec cette recette de base Révisons nos classiques : biscuits aux pépites de chocolat en rajoutant des petits cubes de pralinoises Miam…. Mortel!

mercredi 3 juin 2009

Cours chocolaté...

J’y allais avant tout pour le chocolat.
Pour l’amour inconditionnel que je porte à ce produit.

Je voulais arriver à faire un bon chocolat craquant, sans que cela soit compliqué.
Et lorsqu’on parle de cristallisation, cela peut se compliquer.
Mais non, Christophe Morel (chocolatier/pâtissier, récipiendaire de plusieurs prix) a très bien su nous expliquer les étapes de fabrication des chocolats et des pâtes de fruits (il ne faut quand même pas oublier ces autres gourmandises!) de façon simple et accessible.
Il était en plus fort bien secondé par Nabil El Khayal.

Dans une ambiance fort sympathique, nous avons appris les rudiments de base. J’y ai fait aussi belles rencontres, dont celle de Valérie La Déroutée.

Lors de notre cours nous avons fait une ganache au caramel fruit de la passion, du praliné (MIAM!) amandes, une ganache cointreau/orange et des pâtes de fruits framboises et d’autres aux pêches

J’ai d’ailleurs reproduit la technique de cristallisation pour mes Pops choco-guimauves!

Voici cette technique fort simple.

Chocolats craquants/brillants ou l’art de la cristallisation!

Peser votre chocolat noir, du bon.
Faire fondre le ¾ de votre quantité au bain-marie ou encore si vous êtes à l’aise avec le micro-onde, allez-y!
Mais bon, j’avoue que cela peu vous jouer des tours, car il ne faut en aucun cas dépasser 50°C Oui, oui, il vous faut impérativement un thermomètre… mais bon, il faut ce qu’il faut!
Donc, on fait fondre le ¾ de notre chocolat aux alentours de 45°C.
On retire du feu, on y ajoute le ¼ restant pour ainsi faire descendre les degrés à 34°.
Toujours faire un test papier avant.
Sur un coin de papier sulfurisé, y mettre du chocolat fondu, il devrait refroidir également et rester bien foncé. S’il pâlit, s’il devient strié ou s’il refroidit que sur le pourtour c’est que la cristallisation n’est pas réussie. On recommence.

Le chocolat noir se travaillera mieux aux alentours de 30-32°. Vous pouvez aussi ajouter à 34°C , 1% de votre masse de chocolat en mycryo (c'est le p'tit truc!)
Eh oui, il vous faut une balance en plus.
Mais bon, il faut ce qu’il faut!
Le mycryo c’est du beurre de cacao, c’est ce qui aidera à lier la masse de cacao et le beurre de cacao.

Pour le chocolat au lait, faire le même procédé, mais il se travaillera aux alentours des 28-30°C.
Si vous descendez-en deçà, vous devrez recommencer le processus.

Il est aussi recommandé de mouler nos chocolats, de les remplir en laissant un espace (pour les fermer) et d’attendre une journée pour les fermer.
J’ai bien hâte d’essayer!
J’attends mes moules avec impatience.
À suivre…

Mais en attendant, allez faire un tour sur le site de la Guilde culinaire, très bel endroit pour suivre des cours de cuisine à Montréal.
J’ai eu la chance aussi d’assister au cours de cuisine moléculaire avec Giovanni Appolo, de fût une belle expérience.

La Guilde culinaire
6381 Boul. St-Laurent
Montréal, Québec
H2S 3C3, Canada
Tel: 514-750-6050

PS1 J’y retourne le 10 juin, j’ai été invité à suivre le cours de cuisine Thai. J’ai hyper hâte surtout qu’il y a une belle glace à la noix de coco comme dessert!
PS2 On trouve du Mycryo à la Guilde culinaire.
PS3 Je ferai un billet, au début de l'été, sur les pâtes de fruits!