mardi 26 août 2008

Une adresse choco...

Je ne peux résister au chocolat, c'est mon péché mignon!
Voir une de mes passions...

Une de mes adresses favorites est sans contredit Geneviève Grandbois!
Je ne suis pas la seule, je l’admets, mais bon…
D’un craquant à faire hérisser les poils (des bras bien sûr!) , d’une onctuosité à faire damné un saint… et le goût subtil qui vous reste dans la bouche : safran, caramel fleur de sel, piment… ouf!
Merveilleux, à acheter une fois dans sa vie! Les Boutiques Chocolats Geneviève Grandbois
162, rue Saint-Viateur Ouest, Montréal (Québec) , H2T 2L3T (514) 394-1000F (514) 394-1003

Marché Atwater 138, avenue Atwater, étal C-1Montréal (Québec) H4C 2G3T (514) 933-1331

Site : http://www.chocolatsgg.com/choco.html

Et deviner quoi : il y a même une boutique en ligne… Mon Dieu aidez-moi!


PS Vous ai-je dis que j'allais à Paris???
Je serai le 29 octobre au salon du chocolat.... bien sûr!

samedi 23 août 2008

Une autre glace...

WOW!
M.Gourmand est sidéré... confus... devant le choix de glaces, il ne sait plus où donner de la tête!
(Rappelons que le dessert (voir le seul vraiment apprécié) préféré de M.Gourmand est les glaces!).
Voici les parfums concoctés aujourd'hui:

* Amandes: facile... facile... Prenez la recette de base, parfum vanille à cela, ajoutez deux voir trois grosses cuillerées à soupe de beurre d'amandes grillés.
D'une onctuosité divine!



* Pistaches: le même principe à cela, ajouter de la pâte de pistaches. Ici j'ai utilisé de la pâte de pistaches maison... Je vous donnerai la recette promis! (hiiiiiiii !?%$?&?/$%&)

et chocolat, un classique!
Cela fait de belles coupes...



Je me suis aussi amusé dernièrement à faire des sucettes de crème glacée.


Assez simple: vous prenez une cuillère parisienne, hop une mini boule de glace que vous piquez sur un pic quelconque. Vous trempez votre boule dans le choco, la prise est rapide.


Vous déposez votre pic sur des noix hachées de Grenoble, pistaches etc...

Ou encore que sur le papier sulfurisé. Un ptit tour au congélateur et voilà!
Une petite bouchée sucrée!
Encore plus génial: elles peut être fait à l'avance!

Pour éviter un dessert lourd à la fin du repas ou pour faire découvrir différents parfums de glace (maison, il va s'en dire!).

Profitez bien de la fin de l'été... enfin pour ceux qui en ont eu un!

PS1 J'ai brûlé (Mae culpa) mon mélangeur en faisant ma pâte de pistaches... je n'avais pas de robot! À déconseiller avec le mélangeur... J'avoue que je me suis un peu entêtée...

PS2 J'achèterai de la pâte de pistaches à Paris , en octobre!

mardi 19 août 2008

Pas trop tarte... mon essai!

Voilà… chose promise, chose due!
Voici mon essai de tarte de pets-de-sœur… inspiré de la fameuse tarte « de Rosanna ».

Le final est quand même assez réussi, le troupeau l’ayant mangé goulument.

Si comme moi, vous voulez sauver un peu de temps, je vous propose de faire cette recette avec de la pâte feuilletée du commerce. Il vous en faudra 1 paquet de 2 blocs.
C’est ce que j’ai fait et photos à l’appui, elle fût réussie!

Je vous mets quand même une recette de pâte à la fin de l’article si vous désirez pousser l’expérience un peu plus loin ...

Sauce
1/2 tasse de cassonade
1/2 tasse de sirop d'érable
1/4 tasse de crème 15 % (j'y ai mis de la 35%, tant qu'à faire...)
1 1/4 cuil.thé de beurre
1 1/4 cuil.thé farine

Fondre le beurre, ajouter la farine.
Mélanger tous les ingrédients ensemble.


Pour la tarte

  1. Rouler la pâte feuilletée pour en faire un beau rectangle. Beurrer la pâte avec beurre mou, couvrir de cassonade, rouler la pâte.

  2. Couper en morceau (1 pouce).

  3. Mettre une abaisse de pâte non cuite dans une assiette à tarte. Ajouter les rouleaux coupés de pets de sœur partout dans l'assiette.

  4. Ajouter à moitié de la sauce par dessus. Cuire au four à 375 F ou jusqu`à ce que la croûte du dessous soit cuite.









Pâte

2 tasses de farine
6 c. à soupe de graisse fondue
6 c. à soupe de beurre fondu
1 tasse de lait tiède
2 c. à soupe de poudre à pâte


PS1 Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je trouve qu'il faut un cran de masochiste pour faire de la pâte de tarte maison... en fait, je n'aime pas faire de la pâte à tarte! C'est tout simplement ça... un autre coming out!

PS2 M. Gourmand a adoré... il a même mis de la glace maison dessus! Oh...le vilain....

dimanche 17 août 2008

Gâteries pour enfants.. et adultes!

Voici notre pause collation de l'après-midi...
Après avoir fait du ménage (rentrée oblige! et nous n'avons pas fini) , une bonne pause s'imposait!
Les enfants m'ont demandés des Churros (souvenir de vacances (de mes deux plus vieux) à Bruxelles pendant les marchés de Noël... nostalgie!) et voilà nos churros.

Avec deux sauces, faites rapido/presto:
  • du choco fondu
  • Caramel de lait avec un peu de crème et hop...micro-ondes. On brasse le tout et ...Miammmmm!
Que de souvenirs... j'ai promis (encore... même à mes enfants...) d'en faire plus souvent! C'était délicieux et si simple. J'avoue, je n'aime pas faire de la friture surtout avec les enfants tout prêt.

J'ai pris mon courage à deux mains, fait reculer mon troupeau et hop, de l'huile canola dans le poêlon... l'aventure commençait.










Voici deux recettes si vous désirez tenter le coup :

Churros (la façon la plus simple)


Selon la quantité de churros que vous voulez faire, il faut mettre autant de farine que d'eau. Mettez la farine dans une casserole et faites bouillir l'eau.


Jetez l'eau en ébullition dans la farine et remuez vivement.
Il faut que la pâte soit homogène.


Certaines personnes ajoutent de la fleur d'oranger dans l'eau et du safran pour colorer le tout. Personnellement, je n'ai rien mis.



Une autre version, un peu plus pâtisserie (ma préférée) un peu plus moelleuse aussi.


250 ml d'eau
60 ml de sucre
250 g de farine tamisée
1 pincée de cannelle (si vous aimez)
3 oeufs
1 c à thé de vanille
pincée de sel
125 g de beurre

préparation : 15 minutes
cuisson :4 minutes



  1. Mettre dans une petite casserole : l'eau, le beurre et le sel et amener au point d'ébullition.

  2. Mettre dans une autre casserole : la farine et la cannelle.

  3. Verser le mélange liquide bien chaud dessus la farine. Battre vigoureusement sur feu doux avec une cuillère en bois pendant une minute jusqu'à ce que le mélange forme une boule et soit homogène. Laisser tiédir une minute.

  4. Dans un petit bol, battre les oeufs avec la vanille, incorporer à la pâte.

  5. Faire chauffer l'huile dans une friteuse ou un gros poêlon ( 1 pouce d'huile suffit).

  6. Mettre la pâte dans une poche à douille (si vous avez une douille étoilée cela donne des typiques striures) et former des bandes de pâte, de 6 pouces plus ou moins) que l'on dépose directement dans l'huile. Faire dorer environ 2 minutes de chaque côté.
    Retirer et continuer l'opération jusqu'à ce que tous les churros soient cuits : déposer les churros sur du papier absorbant.

  7. Maintenir dans un four à température minimale.
  8. Dans un sac, mettre le sucre et la cannelle. Mettre les churros dans le sac et secouer pour bien les enrober, puis manger chaud.

    Bonne pause...
  9. Pour nous une bonne pause : nostalgie!
PS. M. Gourmand: partit grimper... tant pis pour lui, plus aucun Churros. Une autre fois peut être.

PS2 Allez voir dans les commentaires, il y a un lien pour des Churros au choco, recette du pâtisier de Lenôtre!

lundi 11 août 2008

Pour mettre du soleil...

et poursuivre les vacances!

Rien de mieux qu'un classique du dimanche (ou du samedi pour certains!).

Et pourquoi pas en plein milieu de la semaine!

WOW...

Crêpes aux petits fruits!


Mae Culpa Maman... je ne mettrai pas la recette qui a bercé mon enfance (à moins que je vous promette de la mettre sic!) OK... je vous le promets, je la mettrai.

La fameuse recette de crêpes de " Maman gourmande ".

Mais pour l'instant, voici celle que j'ai adoptée... lors d'un certain vendredi soir...

Merci M. Pinard !


J'avoue avoir travaillé la recette pour l'appétit de mon troupeau. Et pour la rendre encore plus facile à réaliser... Rapido presto pour un troupeau qui a faim!



Crêpes d’une amoureuse des desserts

3 tasses de farine

5 — 6 oeufs

1/4 de tasse de beurre fondu

du lait pour avoir la consistance désirée (pas trop épaisse, pas trop liquide)


On mélange le tout et on finit par le lait. Simple non?




Parfois, je mets un peu de farine de Sarrasin... pas trop pour ne pas faire peur à mon troupeau.

Avec de beaux petits fruits, du sirop d’érable et le tour et joué.


Le soleil brille!


Aujourd’hui, j’ai poussé l’audace à faire un caramel de… Carambar!


Caramel facile d’une amoureuse des desserts


16 Carambars (un peu difficile à trouver au Québec, mais vive mon petit boucher du Marché Jean-Talon!)

10 cuil. à soupe de crème 35% (j’ai jamais dit que c’était un caramel léger!)


On fait fondre le tout dans un poêlon adhésif.



Voilà sur des crêpes, c’est génial…

J’en ai aussi mis dans mes macarons et dans mon yaourt… Miam!

À défaut d’avoir un été ensoleillé, faites-vous des crêpes!

jeudi 7 août 2008

Vous me direz...

Ce n'est pas un dessert... mais pour moi :
sucré + plaisir = dessert!

Donc, la barbe à papa... est un dessert!

À voir le plaisir dans ma cuisine à cette « séance photo barbe à papa, dépêchons-nous avant d'aller reporter la machine »... la barbe à papa est un vrai dessert, car aussi TRÈS sucrée!

J'ai reçu une cinquantaine de personnes un certain samedi TRÈS pluvieux... j'ai donc loué comme à chaque année (pour souligner nos noces... cette année, 5 ans, noces de bois!) tables, chaises et une surprise aux enfants : une machine de barbe à papa!

Je dis « enfants », mais bon, plusieurs adultes en ont mangé goulument!

La surprise fût réussie, la fébrilité dès les premiers tours de bâton. Junior fils ainé Gourmand était responsable de la machine. « M. Cotton Candy », très fier de son rôle, s’y appliqua fort sérieusement.
Que c’est beau de la barbe à papa, un nuage… de sucre! En plus, ce nuage bleu s’harmonisait très bien à ma déco (une obligation visuelle, bien entendu).


Maintenant, je me promets (ça y est, je n’y arriverai jamais…) de cuisiner avec cette chose. J’ai fait un test et en ai emprisonné dans un sac de plastique hermétique. On verra.

PS 1. M.Gourmand aime la barbe à papa bleu…voici la preuve. Mais bon, il voulait garder l'anonymat... gêné de cet excès!

PS 2. Vous verrez sur Momento, le dossier noces de bois… mais je ne sais pas quand. Désolé.

PS 3. Je vais à Paris… je vais à Paris… Je vais à Paris… je vais à Paris… Vous l'ai-je dit?

mercredi 6 août 2008

Une autre adresse dans Charlevoix!

Que de belles découvertes dans ce beau coin de pays…

À St-Joseph de la Rive, une boulangerie tient le phare depuis une centaine d’années

La boulangerie Laurentide.

Quand vous poussez la porte, l’odeur y est invitante… le bon pain.


Du pain craquant, toujours fait à la main (wow!) certes, mais…

Dans cet âtre se cache un magnifique dessert : la Tarte à Rosanna.

Une bouchée, c’est pas assez!
Vous vous laissez emporter par ce goût sucré, le caramel, les tournicotis de pâte… grandiose!


Moi qui ne suis pas du tout « tarte » (dans le sens « je n’aime pas les tartes » et non dans le sens «, je me trouve bien supérieure, je ne suis pas conne ») j’ai dû me retenir pour ne pas retourner dans la même journée en acheter une autre…


Bon j’avoue, au retour pour Montréal, nous nous y sommes arrêté… j'ai acheté une tarte...euh...quelques tartes…quelques pains… je me suis encore une fois laissez emporter!



Mais quel délice.


Une boulangerie artisanal, centenaire à découvrir, près des santons de Charlevoix, du Musée Maritime et de la Papeterie St-Gilles. Un détour qui en vaut la peine…



La boulangerie Laurentide


319, Félix-Antoine-Savard
St-Joseph-de-la-Rive
G0A 3Y0
(418) 635-2475

PS1 M. Gourmand était désespéré de me voir arriver avec les bras chargés, "La voiture est déjà assez pleine" qu'il a dit... on trouve toujours de la place pour les bonnes choses!
J'étais prête à voir mon attirail pendant 4h30 sur les genoux... Mais bon, à me voir yeuter les victuailles, ils ont préféré prendre le tout derrière.

PS2 Même s'il a chialé, M. Gourmand à manger de la tarte de Rosanna , plus d'une fois !

PS3 Un jour, je retournerai dans le Charlevoix! Entre temps, j'essaierai de faire une tarte "aux pets de soeur", c'est ce qui ressemble le plus à la tarte à Rosanna.
Je vous donnerai la recette...promis! (merd... encore!)