lundi 29 mars 2010

Et hop, une éclair !

Pour moi Fauchon c'est... les éclairs.
Définitivement.
À ma dernière virée chez Fauchon, j'y avais mangé: Éclair Joconde

Donc quand j'y vais, je zyeute les magnifiques desserts très esthétiques et je finis avec une éclair.
J'adore les éclairs.
Cette fois-ci choco pour moi et caramel pour Mère Gourmande.



Mère Gourmande qui est très compréhensive.
Car en quelques jours, elle a mangé sa dose de sucre anuelle.
Enfin presque.
Car Mère Gourmande n'aime pas le sucré!
Donc elle fait des efforts.

Un fois de plus j'ai aimé mais ce qui m'a le plus surprise ce sont leurs sucettes pralinées.
Génial!
Avec leur bonbons or qui vous pétillent dans la bouche. Très régressif!
Je me suis sentie pendant quelques minutes retombée en enfance.
Surprenant, amusant. Rien qui change le goût du praliné.
La coque croque sous la dent, on goûte le praliné et ensuite cela vous éclate dans la bouche.
Réussi.
Un coup de coeur.

PS. Demain... aucune gourmandise au menu (enfin, je crois) mais une virée à l'expo St-Laurent! Et en prime un nouveau cupcake Haute Couture tant qu'à y être!

dimanche 28 mars 2010

Angelina Paris...Miam!

Chose promise, chose due.
Voici ma virée d'aujourd'hui chez Angelina.
Virée gourmande.

Angelina est une institution.
Pignon sur rue depuis 1903. La déco fait très "vintage", très début du siècle.
Plusieurs stylistes, artistes et écrivains y allaient.
Chanel entre autres!
J'y allais aussi pour rencontrer d'autres blogueuses: Zaïna de La cuisine de Zaïna, Nol de Nol de Mangeons des P'tits clous, Charlotte de Cooking Kitten.
Belle rencontre...

Ceci dit, j'ai choisi chez Angelina,
deux de leurs spécialités: le Mont Blanc (M. Gourmand ne vous méprenez pas... il ne se grimpe pas celui là!) et le chocolat chaud à l'ancienne.

Coup de coeur assuré pour leur chocolat chaud: magnifique. J'ai adoré !
C'était la première fois que je mangeais un Mont Blanc , quoiqu'il devait être très bon car il était fort aéré, bien équilibré. Ce n'est pas mon style de pâtisserie. Mais je m'y devais de goûter. C'est fait, je peux cocher sur ma liste de vie: manger un Mont Blanc. À essayer tout de même.

Donc si vous passez par Paris, aller faire un tour chez Angelina, au moins pour leur chocolat chaud.


Angelina, 226 rue Rivoli à Paris

PS. Demain...c'est chez Fauchon. Une bonne éclair!

samedi 27 mars 2010

Garden party chez... Valrhona!

J’avoue j’y suis arrivée très tôt.
Peur d’arrivée en retard, du lieu que je ne connaissais pas…
Depuis le temps que j’attendais ce moment.
Je ne voulais surtout ne rien manquer.

Une fois arrivée , le café à la main…j’ai pu réaliser que je suivrais mon premier cours (enfin!) chez Valrhona (la Mecque des pâtissiers) , à Viroflay tout près de Versailles.

J’ai fait de belles rencontres, outre Julie notre enseignante qui est hyper sympathique, j’y ai rencontré un autre blogueur Hervé des Ateliers d’Hys
Belle journée avec un beau groupe!

Point de recette dans ce billet, je ne peux malheureusement pas.
Mais des photos de gourmandises.

Un beau menu, un thème : Garden Party.


Cupcake choco ganache montée

  • Verrine carotte pralin
  • Fraisier réinventé avec une touche de basilic
  • Club choco abricot
  • Et des verrines fraise chantilly en prime!

Une fois toutes les recettes cuisinées, nous avons monté le buffet.

J'ai adoré voir toutes nos réalisations si bien mises en évidence. Et nous avons dégusté.


Délicieux… je ne vous dis pas.

Une chance que j’ai des amis qui sont venus, de Belgique, me voir à Paris!

Nous avons bien mangé. Ouf!


Une chose est certaine, j’y retournerai pour la qualité de l’enseignement.

Pour la sympathique Julie fort accessible.

Pour l’ambiance décontractée.

Pour l’accueil professionnel.


Cette journée fut pour moi un des meilleurs cours que j’ai suivis.


Mes coups de cœur vont à la mousse au chocolat,
à la ganache montée qui est vraiment moins sucrée que nos glaçages à cupcake et au merveilleux biscuits du fraisier à l’huile d’olive et morceaux d’olives.
WOW!
PS1 ils nous ont donné du bon chocolat, quelle générosité…merci!

Très gâtée la fille. Une vraie journée d’anniversaire!

PS2 J'avoue c'est moi qui a suggéré la couleur de la ganache montée... mais bon, personne ne répondait!

PS3 demain virée chez Angelina à Paris… je vous en reparle!
PS4 Eh oui! Je suis à Paris!!!

mardi 23 mars 2010

Une virée à la cabane... à sucre et tire sur la neige!

Avant de quitter le Québec...
Je désirais vous partager ce coin de pays qui m'est cher: les Laurentides de chez Grand-père Gourmand.
Il y a toujours eu une cabane à sucre dans la famille. 
Grand-père gourmand, père de 9 enfants en faisait un job d'appoint.

La cabane pour moi c'est important. 
Cela fait partie de mes racines.
La famille s'y rend pour donner un coup de main, pour rire, pour échanger...
C'est un lieu rassembleur cette petite cabane.
Point de commerce que des amis et la famille.
Un lieu riche.




Petite cabane mais très chaleureuse. Elle n'est plus aujourd'hui, enfin... Encore debout mais pas pour très longtemps.


Elle a gardé son cachet...J'adore voir ses murs rouges en bois.
Un oncle Gourmand a décidé de remédier à la situation en bâtissant (oui, oui) une autre petite cabane qui finira par remplacer la première.

Encore toute jeune, elle aura de belle couleur de bois vieillit l'an prochain.
La sève est ramassée au seau, de façon traditionnel. 
Nous y avons mis la mais à la pâte la semaine passée.



Quelle belle journée!












L'eau coulait, on ramassait, on bouillait, on évaporait... la routine quoi.
Je suis assez fière de cette photo de goutte, vive le mode "rafales" de mon reflex.
M. Gourmand a ri de moi en me voyant regarder une à une ma centaine de photos de chalumeau à la recherche de "Ze" goutte mais bon... 
il faut ce qu'il faut.
Je m'écarte du sujet.
L'Aîné des Gourmand ne peut s'empêcher d'en boire à même la chaudière... c'est si bon.
Mais une journée à la cabane ne serait pas une bonne journée sans tire sur la neige.
Eh oui, il y en a encore là-bas.
De la belle neige propre...quoique.


La recette de tire sur la neige
C'est assez simple, vous n'avez qu'à faire bouillir une "canne" (y lire une conserve) de sirop et lorsque le sirop devient un peu plus épais... faire des tests sur la neige.
C'est l'idéal, je n'ai jamais utilisé de thermomètre.
J'y vais à l'oeil.
Laisser refroidir un peu sans brasser.


Étendre la tire sur la neige pour qu'elle puissse figer. Soyez patient, cela s'en vient!





Voilà, récupérer la tire avec des bâtons de popsicle (sucettes glacées!)C'est simple comme bonjour!
Miam... J'adooore.
Simple mais si bon. Ne mélanger surtout pas de glucose ou du sirop de maïs à votre sirop. Il faut le déguster pur!

PS1. La famille Gourmand consomme au minimum 2 gallons par année de sirop ce qui fait un peu plus de 16 cannes.. mais bon, cette année nous étions en pénurie au mois de janvier. J'ai pu alors troquer macarons contre sirop! 
Pas pire comme deal...non?

PS2 La famille Gourmand fuit les cabanes trop touristiques, commerciales... Elle n'aime pas trop les "Cheaka boum" et surtout n'aime pas être poussé dans le dos pendant qu'une autre tablée attend. Elle préfère de loin de petite cabane familiale.

dimanche 21 mars 2010

Cupcake chocolat & chili (Challenge 125 Best cupcakes)

C'est la 9e recette.
Et je l'ai choisi pour son amalgame choco & piment.
Cette recette fait de beaux cupcakes, comme je les aime: craquant & moelleux à l'intérieur.
Par contre, la prochaine fois j'essaierai sans café.
Question de mettre à l'honneur le piment Chipotle et son côté fumée.
Mes changements ont été de couper au niveau du sucre: 1/2 tasse au lieu d'une tasse (3/4 de tasse aurait été parfait!) et d'omettre le café soluble.

Alors sans plus tarder, la recette:

Cupcake chocolat chili
185g ( 1 1/4 tasse) de farine
60 g (1/2 tasse) de cacao
1 cuillère à table de de piment Anchoen poudre (ou tout autre piment fumé) ou 1 cuillère à thé de piment  chipotle en poudre ***  Éviter la poudre de chili , sinon en mettre avec parcimoni, à peine!
Plus facile d'en ajouter que d'en enlever. Allez-y à votre goût!
2 cuillères à thé de café fin
3/4 de cuillère à thé de soda (bicarbonate de soude)
1/4 de cuillère à thé de sel
220g (1 tasse) de sucre
85 ml (1/3 tasse) d'huile végétale (canola, olive etc.)
1 oeuf
1 cuillère à thé de vanille
190ml (3/4 tasse) de lait de beurre (babeurre ou lait Ribot)
1 cuillère à table de café soluble
1/2 tasse de pépites au chocolat (au goût)
Préchauffer le four à 350°F (180°C).

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre de piment, le café, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Avec un batteur, battre le sucre, l'huile, l'oeuf et la vanille.
Mélanger dans un autre bol le lait de beurre et le café soluble.

Mélanger en alternant, dans le bol contenant l'oeuf, les deux autres mélanges.

Ajouter les pépites de chocolat.

Remplir les moules (avec ou sans caissette...) et cuire environ 25 minutes. Vérifier que la cuisson soit complétée en piquant votre cupcake avec un cure-dent. Il doit en sortir propre.


Une fois refroidi, glacez-les avec votre glaçage préféré.




Cette recette est tirée du livre:
125 Best cupcakes de Julie Hasson, p. 114.


Et pour d'autres magnifiques versions: Allez jeter un oeil sur le blogue de Marie , Marie's cooking... Sur le blogue de Zaïna, La cuisine de Zaïna. Et sur le blogue de Marie-Hélène: La vie est maintenant!Et finalement sur le blogue de Valérie: Eat my cake now . D'ailleurs j'adooore l'ajout de l'espelette sur le dessus.

Une autre recette le 2 avril , pour vos brunch de Pâques, choisis par Valérie!

vendredi 19 mars 2010

On sonne à ma porte...

Il y a quelque temps, on a sonné à ma porte.
J’y étais.
J’ai eu l’agréable surprise de me voir offrir un sac gourmand.
Pas n’importe lequel celui de Kréavie.

Je ne connaissais pas ces produits.

Mais oh! Surprise… ils sont magnifiques.

Emballages esthétiques (j’adore voir avant de manger…) , certains avec de petits bijoux.

La girly en moi apprécia.
Mais outre le côté esthétique des produits, le goût en vaut la chandelle.

J’ai reçu des chocolats, un confit de vin rouge, des guimauves, un lollipop guimauve choco, un caramel à l'érable (créer pour la France, dommage pour nous) et des biscuits à l'avoine.

Que de gourmandises!
Mon coup de cœur le lollipop guimauve choco.
Et pour faire moi-même mes guimauves, celles de Kréavie sont hyper bonnes.

Définitivement pour moi cette compagnie québécoise, voir montréalaise a été un coup de cœur!
Et je la garde en mémoire pour de prochains contrats…
Car ils offrent un service corpo et d’évènements!

À découvrir.

mardi 16 mars 2010

Cupcake choco-Guiness et ...

Bonne St-Patrick!
Bonne fête à tous les Irlandais!
M. Gourmand ayant des racines irlandaises… je lui ai concocté des cupcake à la Guiness!
Bon d’accord, j’avoue…
je me suis trouvé une raison (mais il a vraiment des racines irlandaises) pour faire ces cupcakes!

Cette recette a été inspirée de Ricardo et de son gâteau chocolat à la Guiness.
Je préfère la version cupcake!
Le chocolat et la Guiness se marie drôlement bien.
Ce fût pour moi une magnifique découverte!
Un gâteau onctueux et très gouteux, chocolaté au maximum.

Voici la recette :


Cupcake à la Guiness & chocolat

• 750 ml (3 tasses) de farine tout usage
• 10 ml (2 c. à thé) de bicarbonate de soude
• 310 ml (1 1/4 tasse) de margarine à l’huile d’olive
• 310 ml (1 1/4 tasse) de bière Guinness
• 250 ml (1 tasse) de cacao
• 375 ml (1 1/2 tasse) de cassonade
• 125 ml (1/2 tasse) de sucre
• 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel
• 3 œufs, légèrement battus
• 180 ml (3/4 tasse) de yaourt

Ganache
• 450 g (16 oz) de chocolat mi-sucré, haché
• 125 ml (1/2 tasse) de bière noire
• 150 ml (2/3 tasse) de crème 35%
• 60 ml (1/4 tasse) de sirop de maïs blanc
• 125 ml (1/2 tasse) de beurre salé, froid et coupé en dés

Gâteau
Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).
Graisser s’il y a lieu vos moules à cupcakes ou y mettre des jolis papiers verts (pourquoi pas c’est la St-Patrick!)
Dans un bol, mélanger la farine et le bicarbonate de soude. Réserver.
Dans une casserole, chauffer le beurre, la bière et le cacao en mélangeant avec un fouet jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Laisser tiédir.
Dans un grand bol, mélanger la cassonade, le sucre et le sel. À l’aide d’un fouet, incorporer le mélange de beurre tiédi en alternance avec les ingrédients secs et les œufs. Ajouter le yaourt et fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne lisse et homogène.
Répartir la pâte dans les cavités et cuire au four environ 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler et laisser refroidir.

Ganache
Placer le chocolat dans un bol. Réserver.
Dans une casserole, porter à ébullition la bière, la crème et le sirop. Retirer du feu et verser sur le chocolat. Laisser reposer 1 minute.
Fouetter doucement le mélange jusqu’à ce le chocolat soit fondu. Ajouter le beurre et bien mélanger. Réfrigérer environ 1 h ou jusqu’à ce que la ganache soit tartinable, mais pas trop solide.
Si la ganache ressort trop solide, quelques secondes au micro-ondes lui redonneront une texture plus facile à étendre.
Une fois les cupcakes refroidis, les glacer avec la ganache.

Dans la version de Ricardo au lieu du yaourt, il y met de la crème sure. Et le beurre remplace la margarine. Je préfère faire certains gâteaux à la margarine d’huile d’olive, c’est une question de goût.
On peut aussi remplacer la Guiness par toutes bières noires.

J’ai mis sur ces cupcakes de jolies graines de tournesol enrobés de chocolat. Elles existent aux couleurs de l’arc-en-ciel. Ces petites graines font un très bel effet sur les cupcakes.

Bonne St-Patrick à tous!

samedi 13 mars 2010

l'Amoureuse sur le party!

13 mars 8h38

Je prends deux minutes pour écrire.
Aujourd'hui grosse journée.
C'est mon party de fête. Une "surprise" party.
Pour mes ... ans (non, non je ne vous le dis toujours pas).
J'ai fait de l'insomnie.
Ce qui m'a permis de lire le petit livre de ma nouvelle caméra.
Oui, oui... enfin une Reflex. Une Canon, mais je vous en reparlerai une autre fois.
D'habitude c'est moi l'organisatrice d'évènements.
C'est moi qui organise. Pas qui se fait organiser.
C'est dur le "lâcher prise".
Plus facile pour moi de donner que de recevoir.
Il me faudrait peut-être une thérapie.
J'ai des amies en or. Le "gratin" comme dirait Mère Gourmande.
Qui ce sont beaucoup investit. Surtout une qui a pris le flambeau de l'organisatrice.
Je la remercie tout de suite car cela j'en suis certaine sera magnifique.
Dimanche, 14 mars

Et voilà c'est fait.
Magnifique comme journée.
Magasinage avec une de mes girlies préférées, dîner avec deux de mes girlies préférées, bulles au salon de coiffure avec ma soeur et magnifique souper chez Lili Margot (j'y reviendrai plus en détail dans un prochain billet).
Mais le comble du bonheur, mon cadeau ultime fut d'avoir vu en entrant au resto à travers le passe-plat, mon 2e du troupeau s'activer aux fourneaux...
Il avait cuisiné avec le chef toute la journée (promis..promis...je vous reparlerai du concept et de Lili Margot) pour moi, pour nous.
Son rêve travailler en cuisine, peut-être saucier...
De le voir ainsi, cela m'a ému au plus haut point.

Les invités m'ont aussi gâtés, certains d'entre eux avaient apportés des biscuits!!!
Faits de leurs blanches mains. Enfin presque.
Je me suis donc ramassé avec 8 jarres à biscuits bien remplies et surtout bien décorées par une autre de mes girlies préférées, une Martha aux doigts de fée.
Que de belles saveurs: des petits sablés, des biscuits cupcake, l'inégalable whippet (celui-là même de la tour mais attention il m'a choisi une édition spéciale 3 chocolats, la guimauve est aussi chocolatée!), les fabuleux biscuits aux pépites, des biscuits au chocolat, des bretons, des biscuits trois pépites, des P. de mon filleul...
Un vrai "buffet" de biscuits comme dirait le troupeau les étoiles dans les yeux!
Magnifique comme cadeau gourmand.
Vous vous douterez que je ne mettrai pas de recettes de biscuits dans un avenir rapproché.

J'ai aussi eu le droit à un quizz animé par deux magnifiques animatrices et par le chef Tony!
Lui-même en personne.
J'ai dû mettre mes connaissances à l'épreuve dans "Cossez que je touche, cossez que je goûte et cossez que je sens! "
Je pense m'en avoir sortie de justesse.
Voilà une magnifique soirée.
Merci à tous!!!

jeudi 11 mars 2010

Panna cotta cardamome, croustillant choco-praliné et sa poêlée de mangue à l'érable

"C'est combien la recette ?" *Y lire combien peut-on en prendre?

Depuis que le premier du troupeau parle, cette question m'est posée lors du service du dessert.

Après avoir mangé la première coupe, voilà tu pas que j'entend rappliquer le troupeau à la course pour me poser cette question.

"Un... s'est suffisant, il est tard..." Raison bidon mais bon...

J'avais fait le calcul et s'il en prenait tous un deuxième, il ne m'en restait plus.

Et en mère indigne que je suis, il n'est jamais trop tard pour moi!

Panna cotta cardamome

15 ml de gélatine neutre (1 sachet)

310ml (1 ¼ tasse) de crème 35% (fraîche)

100g ( 1/2 tasse) de sucre

425 ml ( 1 ¾ tasse) de lait de beurre (babeurre ou buttermilk)

1 grain de cardamome

Faire gonfler la gélatine dans 2 cuil. à soupe d’eau froide, pendant 5 minutes.

Chauffer la crème, ajouter la cardamome et le sucre pour qu’il se dissous.

Retirer la cardamome.

Ajouter la gélatine. Retirer du feu, ajouter le lait de beurre.

Mettre dans des ramequins,etc., et laisser au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation soit prise.

Croustillant choco-praliné

65g (1 boîte) de crêpes Gavotte/dentelle (ou de riz soufflé)

200g de pralinoise

20g de pralin à l’érable

Faire fondre la pralinoise. Briser les gavottes dans la pralinoise et ajouter le pralin.

Il ne faut pas que la pralinoise soit trop chaude, cela changera la texture du croustillant.

Mettre dans un plat et laisser refroidir.

Mangues poêlées à l'érable

2 belles mangues mûres

2 cuillères à soupe de sirop d’érable

une noisette de beurre

Faire fondre la beurre dans une poêle. Y ajouter les mangues en morceaux, faire revenir.

Ajouter le sirop d’érable et laisser compoter légèrement. Réserver et laisser refroidir.

Émietter dans une coupe ou une verrine du croustillant. Démouler par dessus une panna cotta et ajouter les mangues poêlées. Servir immédiatement.

PS. Attention si les mangues sont encore chaudes, cela fera fondre un peu votre panna cotta mais perso, j’ai bien aimé de cette façon pour les différentes textures et le chaud/froid intéressant.

PS2 J'ai de la difficulté avec ma mise en page depuis un bout... Les paragraphes ne veulent pas s'enregistrer...maudine. Désolé.

mercredi 10 mars 2010

C'est reparti!


Après pourparler avec les éditeurs...
Le Challenge est prêt à continuer.

Pour celles qui ne connaissent pas le Challenge, voici un lien: Challenge 125 Best Cupcake
Vous pouvez vous joindre à nous, il suffit de m'avertir.

Pour un récapitulatif des recettes c'est ici: 125 Best cupcakes récapitulatif.
Suite aux pourparlers, voici les règlements du Challenge:
  1. 1 recette par mois peut-être faite. Le rythme du Challenge sera donc ralentit. Mais exceptionnellement nous pourrons en mettre une de surplus lors de fête de saison: Pâques, Noël etc.
  2. la recette choisie sera traduite en français (en vos mots) sur le blogue de la participante qui aura choisi la recette Yessss... un beau gain! C'est d'ailleurs pour cela que l'on avait arrêté, les éditeurs ne voulaient pas que l'on donne la recette sur nos blogues. Donc ce point est très important à respecter. Donc une seule recette doit être écrite et ce, sur le blogue de la participante qui aura choisie la recette.
    Par contre, si une participante interprète la recette, y change plusieurs ingrédients etc. Elle peut alors écrire sa version sur son blogue...
  3. À mettre ce logo du livre et son lien Amazon...


Voilà grosso modo!
La prochaine recette sera publier le 22 mars... Surveillez bien... et je vous garde la surprise.

PS. Un gros merci à Isabelle de Eat my cake now qui m'a offert une aide immense pour la communication anglaise avec les éditeurs!

lundi 8 mars 2010

Hommage à Chanel, un cupcake en Black et blanc!

Pour ces cupcakes "Haute Couture", je ne peux que commencer par mon idole, voir ma gourou de la mode:

Chanel.

Elle a révolutionné la mode, osé des vêtements, brusqué les conventions.

Je l’aime pour sa force de caractère.

Pour sa détermination.


J’ai porté longtemps #5 le jour et Coco le soir, question de lui rendre hommage.


Cette femme m’a marqué à jamais en me faisant choisir la mode comme métier…

Elle m’a marqué aussi côté vestimentaire, ma couleur : le noir porté avec des perles bien entendu.


Donc pour cette femme d’exception, que je préfère sans cigarette au bec, un cupcake en black & blanc.

Un marbré au goût relevé décoré de perles, bien entendu.

Un petit clin d’œil aussi au matelassé de ses sacs 2.55 etc.



Cupcake marbré cacao grillé & rose « Hommage à Coco »

Pâte Choco cacao grillé

225g (1 3/4 tasses) de farine

200g (1 tasse) de sucre

1 pincée de sel

3 cuillères à soupe de cacao

250 ml (1 tasse) de lait
1 cuil. à thé de soda à pâte
1 cuil. à thé de poudre à pâte
100g (1/2 tasse) de margarine à l’huile d’olive
3 oeufs
5 fèves de cacao grillées

Mélanger au batteur électrique (pour faire entrer l'air) la margarine, le sucre, les oeufs jusqu'à ce que le mélange ait pâli.
Ajouter les autres ingrédients secs, ajouter le lait. Brasser.

Au mortier, écraser les fèves de cacao et les ajouter au mélange.

Pâte à la Rose (pour sa note de coeur du #5!)

150g de farine
100g (1/2 tasse) de sucre
1 cuil. à thé de poudre à pâte
60g de margarine à l’huile d’olive

2 blancs d’œuf

170ml (2/3 tasse) babeurre ou lait de beurre (Ribot)

2 cuillères de sirop de rose


Mélanger au batteur électrique la margarine, le sucre, les blancs œufs.
Ajouter les autres ingrédients secs, en alternance avec le lait de beurre. Brasser.

Ajouter le sirop de rose.

Verser dans des moules à muffins en alternant les deux pâtes.

Enfourner dans un four préchauffé à 350 degrés, jusqu’à ce qu’un cure-dent ressorte propre des cupcakes.

Glaçage fouetté

De Martha Stewart

3 blancs d’œuf ( catégorie « gros » )

155g (3/4 tasse) de sucre

une pincée de sel

85 ml (1/3 de tasse) d’eau

vanille


Mettre dans un cul de poule installé au dessus d’une casserole d’eau chaude sur le feu (principe du bain-marie), tous les ingrédients.

Une fois le sucre fondu, fouetté à grande vitesse jusqu’à ce que le mélange fasse de beaux pics.

Glacer immédiatement.


Fondant, la recette est ici : Fondant maison

Montage

Mettre du glaçage fouetté sur le cupcake refroidi, y ajouter un rond de fondant au préalable teinté de noir (colorant gel) et quadrillé à l’aide d’un couteau.


Faire une boule de fondant, la déposer au centre et ajouter en finition de petites perles blanches tout autour.

Si vous n’avez pas de perles blanches, prendre des perles argentées et les passer sous l’eau rapidement, elles deviendront bien blanches.


Voilà.

PS. J’ai aussi ajouté dans le glaçage fouetté de Martha 3 cuillères à soupe de cacao pour d’autres gâteaux, ce fut très bon!

dimanche 7 mars 2010

Expo à Québec...

Lors de cette semaine de relâche, nous sommes allés à Québec.
Au départ pour l'exposition au Musée national des Beaux-Arts , ensuite pour manger des sushis au Yuzu, des chocolats de chez Arnold, des pâtisseries de Picardie ou de Paillard etc.
Bon d'accord, j'ai peut-être inversé l'ordre des visites mais à quoi bon.
L'expo Haute Couture était magnifique !
Une exposition tout droit de Grande-Bretagne, du Victoria & Albert museum.
À voir absolument.
La styliste en moi était au 7e ciel.
Cette époque 1947-57 est, pour moi, l'époque la plus féminine de tous les temps.
Le New Look de Dior!
Wow.

L'expo regorge de belles découvertes et d'activités intéressantes... Entre autres celle de décoration de silhouette de Barbie.
Il y a aussi une expo sur ce thème, mon côté petite fille fut très sollicité.
Donc, cette expo: Haute Couture m'a donné une idée.
Allier mes deux passions: pâtisserie et mode rétro.
J'ai donc décidé de vous présenter une fois de temps en temps, un cupcake en Hommage de...
Un cupcake qui réfleterait un grand couturier.
Mon interprétation de ce couturier en sucré.

Voilà.
J'espère que cela vous plaira...