dimanche 10 mars 2013

Ma version de l'orange frappée "à la Gibeau Julep"

Je vous ai parlé ici de la fameuse "Orange Gibeau Julep" et de leur fameux jus d'orange.
Il faisait si beau aujourd'hui que j'ai voulu faire entrer l'été dans la maison... En préparant ma version simplifiée de l'orange frappée de M. Gibeau.
Pas de glaçons, pas de sucre ajouté, pas de lait en poudre, ni de blancs d'oeufs de d'autres versions. Que la simplicité même...

Certains du troupeau auraient voulu que j'ajoute de la crème glacée. Mais j'ai préféré garder l'acidulé de l'orange bien présente.
Libre à vous d'en ajouter.

 
Orange frappé "à la Gibeau Julep"

12 oranges ( 3 1/2 t. ou 875ml) de jus d'orange fraîchement pressé
120g ( 3/4t.) de crème glacée vanille
Mettre dans le mélangeur et fouetter.
Aussi simple que ça... un bon cocktail "virgin" vitaminé.
Enjoy!
 
PS. Drôlement ressemblant comme goût.

samedi 9 mars 2013

La fameuse Orange... Gibeau Julep

Non, je n'y avais jamais été...  ou peut-être avec Père Gourmand, il y a belle lurette.
Mais impossible de rater cette immense orange sur Décarie mesurant 12 mètres de diamètre.
L'an passé Orange Gibeau Julep fêtait ses 80 ans. Que j'aurais aimé voir ce resto à l'époque des serveuses en patins à roulettes. Cela devait créer toute une ambiance.

C'était jour de sortie culturelle avec le troupeau. Après le musée, un arrêt à l'orange Julep. Cela fait parti aussi de notre "culturel... notre culturel culinaire" non?!?
Restons, dans le thème.
Il y a des classiques que l'on se doit d'aller une fois (au moins) comme chez Schwartz, la Binerie Mont-Royal (après avoir écouté le Matou bien évidemment) etc.

Bon fast food Gibeau orange Julep.
J'ai bien aimé leur fameux jus d'orange classique.
Un mélange de glace, de sucre, de jus d'orange pressé... la recette est bien gardée.
Mais allez-y, y goûter, cela vaut la peine surtout la soirée des vieilles voitures. Question de se mettre dans une ambiance rétro.

Gibeau Orange Julep
7700 Boulevard Décarie
Montréal, QC H4P 2H4
(514) 738-7486
Ouvert l'été 24/24 , 7jours/7



samedi 2 mars 2013

Cake pops

J'avoue, je suis drôlement en retard pour mon blogue.
Mon dossier : à publier est rempliiiiiiiii.
Je vais essayer cette semaine, en congé, de vous en mettre quelques unes de ces recettes.

Je commence par une recette qui n'en ai pas vraiment une. C'est plutôt de l'assemblage mais... un superbe brico gourmand à faire aussi avec les enfants pendant la relâche!
Pourquoi pas joindre l'utile à l'agréable: des cake pops!

J'en fait souvent maintenant pour les occasions. J'aime le fait que cela soit une bouchée. On peut goûter à toutes les saveurs.

Voici ma dernière version, celle de Noël (oui, oui, je suis en retard... je vous l'ai dit!).

Nous avions fait (mon amie et moi, car toujours plus agréable des faire à deux...on peut jaser!) chocolat noir, spéculoos, choco piment et pistache , si ma mémoire est bonne.

Cake pops

1 recette de gâteau au chocolat (votre recette préférée)
1 recette de gâteau vanille
votre glaçage vanille préféré (j'aime bien celui-ci pas trop sucré au fromage à la crème)
votre glaçage choco préféré (un classique chez nous: glaçage choco)
pâte de pistaches, spéculoos, épices etc. pour les saveurs
chocolat noir fondu
chocolat blanc fondu
bonbons assortis, sucre etc.
 
Rien ne vous empêche aussi de prendre n'importe laquelle de vos recettes de  "Red Velvet, gâteau aux épices etc."
Je préfère y aller avec une recette de base tout simplement pour avoir plus de possibilité au mélange. De cette façon avec une même recette, nous pouvons faire 2-3 sortes de cake pops.

Montage:

Passer au robot votre gâteau refroidi pour en faire des miettes, il faut que cela soit presque la texture du sable.
Mettre dans un bol, ajouter votre glaçage et mélanger.
Il faut que la texture soit intéressante pour en former une boule. Vous pouvez la vérifier en prenant un peu du mélange et en le pressant dans vos main. Si elle reste ensemble c'est bon.
Si elle colle aux doigts, ajouter des miettes de gâteau.
Si elle est trop friable, ajouter du glaçage.
Ajouter une saveur: piment d'espelette, pâte de pistache, épices de Noël etc.

Former des boules et les déposer sur une plaque avec papier sulfurisé.
Lorsque toutes vos boules sont faites, tremper le bout du bâton dans le chocolat assorti à sa couverture.
Congeler 1 à 2 heures.
Tremper dans le chocolat fondu, laisser couler le surplus et déposer à la vertical (dans un verre si vous n'avez pas de stand) .
Laisser figer.
Tremper une deuxième fois, laisser couler le surplus et ajouter aussitôt vos bonbons ou autre garniture.
Laisser prendre.

J'aime quand il y a un lien avec la couleur extérieur et la saveur, un peu comme les macarons.
Donc, le rouge pour le pimenté, le vert pour la pâte de pistache etc.

Voici mes préférés:
  • Pistache: Gâteau vanille, glaçage vanille, pâte de pistache verte, chocolat blanc, sucre vert.
  • Spéculoos: Gâteau choco, glaçage choso, épices de pain d'épices, chocolat noir et biscuits spéculoos en poudre (passer au robot)
  • Choco pimenté: Gâteau choco, glaçage choco, piment d'espelette, chocolat noir et bonbons rouges.
Vous pouvez y aller avec votre inspiration... je vous montrerai comment faire un sucre maison de couleur et avec saveur.  Facile, facile et tellement polyvalent.

PS1. Si vous désirez sauvez du temps, prenez un glaçage du commerce. On y verra que du feu. C'est le gâteau le plus important.

PS2. Éviter le chocolat à bonbon qui goûte la glycerine, j'avoue ne pas être capable et cela fait une moins belle finition car il est plus épais.

PS3. Je vous promets une version printanière et estivale des cake pops. Et cette fois-ci j'aimerais bien utiliser les petits moules qui vendent sur le marché. C'est à suivre.

PS4. Pour la reine du cake pops c'est ici: Bakerella

vendredi 1 mars 2013

Gâteau pour les amoureux du chocolat!

Ça y est, ce gâteau est devenu mon classique en matière de gâteau au chocolat.
Il est comme je l'aime: moelleux (même après 2-3 jours), chocolaté à souhait et pas sucré du tout.
Je pourrais même avoir le culot d'y mettre un caramel au beurre salé dessus... cela s'en vient.
Ce qui le rend aérien c'est l'ajout d'eau pétillante, l'effet est là.
J'aime.
Donc voici la recette pour bien commencer une semaine de relâche qui s'annonce tout est gourmandise!
 
Gâteau double chocolat
 
70g ( 1/3 t.) de margarine à l'huile d'olive
100g (2/3 t.) de bon chocolat noir en pastilles ou en barre, fondu (et plus pour en faire couler sur le dessus!)
140g (2/3t.) de sucre
1 gousse de vanille
2 oeufs
175g (1 1/4 t.) de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude (soda)
1 cuillère à thé de poudre à pâte
60g (1/2 t.) de cacao en poudre
250ml (1 t.) d'eau pétillante
215g (1 t.) de yaourt nature
 
Préchauffer le four à 350°F.
Mélanger dans un bol les ingrédients secs: farine, soda, poudre à pâte, cacao en poudre. Réserver.
Battre la margarine, le sucre et les oeufs.
Ajouter la vanille et le chocolat fondu.
Ajouter les ingrédients secs.
Ajouter le yaourt et l'eau pétillante. Mélanger maintenant à la spatule.
Laissez reposer 15 minutes, cette étape est important des bulles se formeront et aideront au moelleux du gâteau.
Mettre dans un moule à cheminée , beurré.
Cuire jusqu'à ce qu'un cure-dent , une fois piqué, en ressorte propre.
Laisser refroidir et ajouter du chocolat fondu sur le dessus, des "sprinkles" etc.
 
Enjoy et bonne relâche!