mardi 31 décembre 2013

Bonne Année 2014!

Je vous souhaite tout ce que vous désirez...
Santé, amour, folie, argent et gourmandises.
Que cette année à venir soit  remplie de beaux moments
avec vos proches, votre famille et vos amis.
Pour ma part, j'en profiterai pleinement!
 
 


samedi 28 décembre 2013

Empire state building ... en pain d'épices!

Je désirais faire quelque chose de différent dans ma belle famille.
Et considérant qu'il y avait autant d'enfants que d'adultes, j'ai voulu faire un dessert ludique.
Pourquoi ne pas retrouver notre côté enfant le temps d'un dessert (plus souvent pour moi mais bon...).
Pourquoi pas un immense pain d'épices?
Et pourquoi pas l'Empire state building? (non, non ce n'est pas ma dernière virée à NYC, il y a 2 semaines, qui m'a influencé).
 
Et génial de casser un dessert avant de le manger. Non?!?
Personne n'a voulu faire la première "casse", j'ai dû faire le coup d'envoi.
 
Voici les étapes de cette maison en pains d'épices non-traditionnelle.
J'ai tout d'abord utiliser ma recette de spéculoos que vous trouverez ici: Recette spéculoos.
 
Ensuite, j'ai la chance d'avoir dans le troupeau un P'tit Gourmand #3 qui aime relever les défis mathématiques et autres. Je lui ai laissé le soin de me faire le plan et les patrons.
Nous sommes parti d'un projet lego trouvé sur le net. Plus facile ainsi.
 
Tous les patrons ont été taillé dans la pâte à biscuit. Il m'aura fallu 3 recettes complètes.
 
Je faisais une première cuisson à 12 minutes et ensuite, je retaillais les panneaux en remettant les patrons dessus pour m'assurer que tous les côtés soient bien droit. J'en profitais aussi pour tailler les fenêtres. Et y mettre les bonbons durs concasser à la menthe pour qu'ils puissent fondre et faire mes vitres.
 
On voit un peu les lumières allumées ici...
Car dans mon délire, je voulais y mettre de la lumière pour créer une ambiance... tant qu'à faire.
J'ai donc acheté des sapins lumineux et deux ensembles à batterie de mini lumières.
 
J'ai donc monté les murs avec de la glace royale (un mélange de blanc d'oeuf et de sucre glace) avec une consistance assez épaisse. Et j'ai laissé prendre le tout. J'ai aussi mis un rouleau de papier de toilette, coupé à la bonne dimension, pour supporter les étages supérieur aux étages 1 et 2.
 
Le montage de la tour a été fait sur place, elle était en 3 sections. La base qui était bien prise sur le socle de 12'' avec les sapins.
Les deux autres étages, dont celle où je mettais les lumières. Et finalement la plus haute illuminés et le dessus avec l'antenne.
 
J'ai utilisé la guimauve maison pour faire l'effet de neige, j'y ai saupoudrer aussi des cristaux blancs brillants à gâteaux pour l'effet de neige. 
La guimauve m'a aussi aidé à faire tenir les lumières à l'intérieur du building.
 
Difficile de voir sur les photos que mon Empire state faisait 2 pieds et demi, soit 75cm. Et qu'une fois illuminé il faisait son effet.
 
C'est d'ailleurs ma seule déception, j'ai oublié de prendre des photos sur place (mais bon signe, je fêtais, je ne suis pas trop accroc à ma caméra) tout illuminé.
Nous en garderons un beau et bon souvenir. Ce fut un succès.
 


mardi 24 décembre 2013

Mes voeux de Noël 2013...

Joyeux Noël!
Je vous souhaite un magnifique Noël.
Qu'il soit festif, gourmand et
entouré de ceux que vous aimez!
Profitez-en bien.
http://www.karinedontigny.com/
Pour ma part, il sera génial.
Festif, gourmand, sucré et rempli d'amour.
 
PS. J'ai mis la même photo qu'il y a 2 ans... coup de coeur pour moi et je n'ai pu passer au studio cette année. Promis en 2014!

dimanche 8 décembre 2013

Cadeaux gourmands

Le Temps des fêtes est bien entamé.
Je suis à penser à mes cadeaux gourmands d'hôtesse...
Je referai mon caramel assurément car il est très en demande.
Mais j'essaierai de concocter un caramel aux figues. C'est à suivre.
 
Voici les cadeaux gourmands de l'an passé, en attendant ceux de cette année.
Question de vous donner d'autres idées pour les Fêtes qui arrivent.
J'ai aussi une section "Cadeaux Gourmands" que vous pouvez consulter.
 
 
L'Extrait "Hop la vie" est très polyvalente , elle peut être mis dans un gâteau, les crêpes, les gaufres etc. Cela fait changement de l'extrait de vanille plus conventionnel. Son goût est un peu plus complexe. Et elle est facile à faire...
Dans une mini bouteille, elle peut très bien s'accrocher à l'emballage d'un cadeau de cuisine ou d'un livre sur les desserts.
Vous pourrez trouver de la sapote et des fèves de Tonka, au Marché Jean-Talon chez Olives et Épices ou encore via le web: Épices de cru.
 
Chocolat chaud épicé.
Ce cadeau gourmand offre un moment de détente à l'hôtesse. Quoi de mieux qu'un chocolat chaud lors d'une journée d'hiver très froide. Vous pouvez le pimenter ou y mettre des épices. Le concept est fort simple, vous faites fondre du chocolat (noir ou au lait) ensuite vous y mettez un peu d'épices à pain d'épices ou encore une pointe de piment. Vous le verser dans un moule de silicone et vous insérer un petit bâton.
Vous mettez votre plaque au réfrigérateur. Une fois bien pris, vous démoulez et enveloppez de belle façon chaque bâtonnet dans un sac cello.
 
J'y avais ajouté des guimauves, vous trouverez la recette ici: Guimauve. Emballer aussi vos guimauves individuellement. Vous pouvez déposer vos petits paquets dans un beau bol à café, une tasse avec un joli ruban.



Il y a aussi présentement en kiosque, dans Le Must,  mon saucisson au chocolat. Simple et efficace.
Vous pouvez y ajouter ce que vous désirez.



J'espère vous avoir donné quelques idées... si vous avez eu la chance de mettre la main sur ce spécial de Moi & cie à l'automne passé, n'hésitez pas à le ressortir vous aurez d'autres belles idées.
 
Amusez-vous bien à gâter les personnes que vous aimez!
 
PS1. J'avais adoré faire ce numéro, cela m'avait permis de me dépasser en travaillant de nouvelles recettes. Et en trouvant de belles façons de vous les présenter.
 
PS2. Si vous cherchez des pots, des bouteilles ou autre effets pour vos emballages... écrivez-moi, il me fera plaisir de vous aider.


dimanche 1 décembre 2013

Eggnog ou lait de poule de mon enfance

Je suis nostalgique.
Peut être parce que le 25 décembre je ne sais pas où je serai.
Et que cela fait 40 ans que je sais où je suis le 25 décembre.
Dans le Nord, chez Grand-mère et Grand-père Gourmand.
C'est ma place. J'y serai quoiqu'il arrive, j'irai les embrasser même si le Père Noël avec son habit rouge et blanc n'y passera plus.
Il aura accroché sa hotte.

Je ne vous ai jamais expliqué pourquoi j'aime à ce point Noël... Outre le fait que ma valeur familiale est très forte, j'ai la chance d'être drôlement bien entourée. Entourée d'une famille aimante et fière de ses traditions... 
Le 25 décembre,  à chaque année depuis que j'y suis (je suis la plus vieille des petits enfants), le Père Noël passe pour nous faire briller les yeux, y mettre sa magie.
Il a toujours son habit rouge et blanc à fourrure, son rire gras, sa magnifique barbe.
Par contre, sa démarche change aux fils des ans...

Ensuite, tout le monde (ou presque) en âge de popoter, apporte un plat. Le dépose sur la grande table. On rit, on chante,on danse, on jase.
On surveille l'arrivée du Père Noël à travers la fenêtre et on entonne à son arrivée "Petit papa Noël". Un vrai Noël quoi.
Mon Noël depuis 40 ans.
Mais cette année, il y aura une pause.
Une pause pour s'adapter à la nouvelle réalité. Il ne faut pas voir cela comme une fin mais bien une pause qui nous fera trouver une nouvelle tradition. Pas une meilleure ou moins bonne, une autre.
Car les traditions peuvent se bâtir, se créer aux fils des ans.
J'espère de tout coeur pouvoir transmettre toutes ses belles traditions qui me sont chères.

Maintenant, trêve de nostalgie, je désire vous partager un souvenir gourmand: le eggnog ou lait de poule de mon enfance.
Grand-père Gourmand n'attendait pas qu'à Noël pour en faire, il en faisait à longueur d'année.
J'en ai bu pendant le printemps, l'été, l'automne, etc. C'est peut être pour ça que la magie du Temps des fêtes est si forte chez moi!
Grand-père Gourmand avait un ingrédient magique.
Qui fait toute une différence. Vous verrez.


Eggnog ou lait de poule de mon enfance

1 jaune d'oeuf
375ml (1 1/2t.) de lait
les graines d' 1/2 gousse de vanille (petit ajout de ma part)
30 ml (2 cuil. à table) de sirop d'érable
une bonne rasade de cognac (ingrédient magique) petite ou grosse c'est vous qui le boirai!

 
Mettre tous les ingrédients dans un verre. Fouetter avec une fourchette. Enlever le germe (s'il est encore présent) avec la fourchette. Ce n'est jamais agréable de tomber dessus... Si vous le désirez mousseux, hop! dans le mélangeur.
 
Voilà !
Impossible d'acheter encore du lait de poule commercial avec cette version.
 
Bons préparatifs des fêtes.
 
PS. Grand-père Gourmand me faisait boire ce lait de poule aussi longtemps que je m'en souvienne...  avec le cognac.
C'est une odeur que je pourrais repérer à mille lieux à la ronde. Et aussitôt je pense à lui (pas au cognac, à mon grand-père)... c'est ancrer en moi.
J'adore ce genre de souvenir gourmand.


mercredi 20 novembre 2013

On parle d'Itinéraires gourmands...

Ces temps-ci, on parle d'Itinéraires gourmands...
J'avoue que cela me fait un p'tit velours.
Je m'amuse avec ce blogue. C'est mon moment de détente.
Je vous remercie , vous qui me suivez, m'encouragez.
 
Vous retrouverez mon blogue dans les "Blogues à croquer" du Magazine M de La Presse,du 20 novembre (hiver 2013).
Pour ceux et celles qui ne peuvent mettre la main dessus , voici la version virtuel Magazine M, La Presse.
Vous y verrez la photo de mes cornets à l'érable: Recette cornets à l'érable.
Ainsi que ma p'tit face (retro time!).

 


Crédits photo: Le Must http://www.lemust.ca/
Vous retrouverez aussi mon dossier "Mon Noël Gourmand" dans Le Must alimentaire.
Avec une recette de cadeau gourmand: ma version du saucisson de chocolat.


Et finalement, indirectement, dans le Moi & les cupcakes (réédition). C'est avec l'équipe de Momento Magazine que j'ai fait ce numéro. À l'époque j'avais pâtissé entre 500-600 cupcakes en 10 jours (une bonne majorité des recettes).
J'étais saturée.
Le troupeau ne veut plus manger depuis de cupcakes c'est peu dire.

J'avoue être drôlement fière de ce numéro et du numéro de l'an passée: Moi & les cadeaux gourmands (je pense que je l'aime encore plus celui-là ;O) j'adore les cadeaux gourmands! )
 
 
 
Donc voilà... Bonne lecture!
 
PS. Si vous avez des questions "pâtisserie" , des demandes de "Où trouver cet ingrédient..." etc. Il me fera plaisir de vous aider!

samedi 16 novembre 2013

New York ... je veux revoir le sapin!

Je veux revoir NY !
Et le gros sapin... cette fois-ci avec M. Gourmand.

De plus, l'hôtel choisi, The Moderne, à l'air assez particulier. Ce n'est pas la chaise Marie-Antoinette sur laquelle je veux prendre une photo qui m'a fait choisir cette hôtel. Moins mon genre côté déco (j'avoue préférer les trucs historiques) mais je le trouvais fort ludique, coloré, même un peu masculin,  mais surtout drôlement bien placé.
Nous serons à côté de Central park, M. Gourmand adore la nature, plus que le brouhaha (que j'adore) de Times square. Donc cet hôtel s'imposait.
Autre trip, moins girly cette fois-ci!

Je suis à écrire notre "to do list" pour le voyage. J'adore.
J'essaie de faire de nouvelles choses (à part bien entendu les classiques de Noël: le gros sapin, les marchés...)

Donc voilà ce que j'aimerais nous aimerions faire.
Bon d'accord, M. Gourmand me laisse carte blanche, mais c'est aussi son voyage.
Je ne sais pas si nous aurons le temps de tout faire mais l'important c'est que nous en profiterons!




J'aimerais: Nous aimerions:
  • Magasiner chez Macy's , dans Soho etc. (bon d'accord cette idée est de moi. M. Gourmand déteste le magasinage mais quel homme aime ça?!)
  • Aller nous promener dans Central Park, au moins jusqu'au bassin de Jacqueline K. avec une petite neige qui tombe... so romantic!
  • Faire du patin
  • Aller au Chelsea market
  • Aller chez Dominique Ansel (pas nécessairement pour les cronuts)
  • Aller prendre le thé au Plaza, au Palm court et en profiter pour aller au Food Hall
  • Faire les marchés de Noël (Colombus circus, Bryant park etc.) cette idée est encore de moi, mais bon vous connaissez mon amour pour Noël non?!?
  • Prendre un verre au lounge extérieur, chauffé de Bryant Park.
  • Voir le gros sapin! (devinez de qui vient cette idée?!)
  • Monter au Top of the rock (pas pour moi pour M.Gourmand... j'ai le vertige)
  • Traverser à Brooklyn (pour aller chez Dough)
  • Retourner chez Fish Eddy et Max Brenner qui est juste à côté.
  • Aller chercher des beignets pour le troupeau chez Doughnut plant
  • Nous sentir en vacances pendant 4 jours!!!

Vivement NYC.
Merci M.Gourmand de m'offrir ce beau cadeau de Noël.

jeudi 14 novembre 2013

Sauce à poutine maison et poutine au canard !

À cette période de l'année , à la mi-novembre, je suis nostalgique... je pense à mes amies blogueuses (et blogueurs) français, belges qui se rencontreront à Soissons pour le Salon du blogue culinaire qui se déroulera en fin de semaine.

J'ai la chance d'y être invité à chaque année... J'irais à tous les ans si je le pouvais car l'ambiance est géniale. J'adore y faire des démos mais cela ne se place pas toujours pour que je puisse traverser.

Je vous offre ici, la sauce à poutine qui fut présenter par P'tit Gourmand #2 et Grand-mère Gourmande. Ils ont travaillé fort pour cette sauce, ils l'ont fait et refait plusieurs fois pour arriver à ce qu'on considère dans notre famille à "Ze sauce à poutine maison"!
Elle fut servie au SBC avec du bon smoked meat de canard de feu Nacked lunch.
Elle se fait à une vitesse folle...
Donc aucune raison de vous en passer.

Crédit photo: Les Aventures salées de Jé
Sauce à poutine maison
6 portions

2 conserves de consommé de bœuf (284 ml chacune)
3 c. à soupe de beurre
3 c. à soupe comble de farine
2 c. à soupe de sirop d’érable
1 ½ c. à soupe de vinaigre de cidre de pomme
1 c. à soupe de ketchup
 
Faire un roux. C'est à dire, faire fondre le beurre dans une casserole et ajouter la farine. Cuire un peu.
Ajouter le consommé doucement en brassant au fouet pour éviter les grumeaux.
Ajouter le sirop d’érable et le ketchup.
Brasser.
Laissr épaissir.
 
Poutine au canard du SBC (qui fut un succès)
 
Des pommes de terre
Du canard confit (car malheureusement Nacked lunch n'existe plus)
Du fromage en grains, en crottes (ou votre fromage préféré coupé en dés)
Une recette de sauce à poutine.

Préchauffer le four à 425°F.
Couper les pommes de terre en frites.
Les mettre sur une plaque avec de l'huile d'olive.
Enfourner jusqu'à ce qu'elles soient rôties. Réserver.
Mettre des frites dans un bol, y déposer du fromage, le canard effiloché et la sauce par dessus.
 
Voilà, Enjoy!
Nostalgie.

 
PS. Je rêve d'un jour où je pourrais organiser un SBC ici. Cela serait génial !

samedi 9 novembre 2013

Doughnut plant ou l'endroit de perdition pour manger des beignes à NYC!

J'avoue en avoir goûter plusieurs... mais pas tous en une fois. Lorsque je mets les pieds à NYC, j'y vais. Question de faire découvrir, à la personne qui m'accompagne, ce lieu. Uniquement pour ça, oui je me sacrifie.
Il y a trois styles de beignes dans ce café: 
Cake: pâte à gâteau
Yeast: levure, comme nous les connaissons
Filled: bien remplit!
 
La pâte à gâteau est un peu plus compact mais cela permet d'offrir un beignet avec des saveurs et des glaçage (glazed) particulier comme celui aux canneberges qui était magnifique!
Bien que plus compact, il reste bien moelleux malgré cette pâte à gâteau. Un tour de force!
 
Un de mes coups de coeur fut celui: Crème brûlé.
Le craquant du caramel sur le dessus, comme celle que l'on retrouve sur la crème brûlée, était très surprenant. La crème pâtissière; hyper bonne avec de la vanille en gousse de surcroît.
Nous étions loin des beignes "Crème Boston" de Tim. Et le café tout aussi bon, latte, espresso etc.
 
C'est certain que j'y retournerai et j'ai aussi prévu faire un saut chez "Dough" ... c'est à suivre.
Canneberges


Crème brûlé, pistache, canneberges


Doughnut plant
Plusieurs adresses dont :

HOTEL CHELSEA220 W 23rd St New York, NY 10011
lundi à vendredi 7 a.m. à 10 p.m.
Samedi et dimanche 8 a.m. à 10 p.m.



PS. Nous irons voir le grand sapin cette année et le troupeau nous a passé une commande de beignes! Cela à ses bons côtés de prendre la voiture. Pas de bagages à peser.

dimanche 3 novembre 2013

Une tarte aux fraises, toute fraîche!

Honte à moi, j'avais oublié de publier cette belle tarte!
Même si la saison des fraises du Québec est terminée, je vous la publie.
Vous pourrez adapter cette recette avec d'autres fruits pour les saisons à venir.

Une tarte aux fraises, toute en fraîcheur.
Toute la place est donnée aux fraises fraîches... du Québec ... bien entendu!
Au risque de paraître chauvine: c'est les meilleures. Point.

J'aurais préféré faire la combinaison basilic/fraise que j'adore mais le troupeau a voté pour une plus classique: fraise/menthe.
Donc si vous désirez faire autrement, vous pouvez substituer la menthe pour du basilic.

Il vous faudra pour une belle tarte 2 casseaux de fraises... et vous pourrez en manger quelques unes en travaillant. Et le petit plus: des Crispearl au fraise !




Crème yaourt choco aux fraises

150g (3/4 tasse) de crème 35%
2 branches de menthe
250g de chocolat blanc râpé ou en petits morceaux, pastilles etc.
2 feuille (4g) de gélatine
220g (1 tasse) de yaourt grec aux fraises

Réhydrater les feuilles de gélatine dans un bol d'eau.
Faire chauffer la crème et laisser infuser la menthe.
Lorsque la crème bout, retirer la menthe et ajouter la gélatine bien essorée.
Verser sur le chocolat.
Laisser reposer une minute et brasser avec le fouet.
Il faut que tout le chocolat soit bien fondu.
Y ajouter le yaourt, bien brasser.
Réfrigérer. La crème sera meilleure si elle est faite la veille.
Pour aller un peu plus vite, le jour même, je mets la crème dans le congélo.
Bon d'accord je triche , je sais.
 
Pour la pâte à tarte, prenez votre pâte sucrée préférée. Vous pouvez même oser y ajouter du cacao. Pourquoi pas!

Lorsque votre pâte à tarte est refroidie, mettre la crème dans une poche à douille. Faites le tour de la tarte en faisant des petits "sploutchs" (pas évident à expliquer mais une image vaut mille mots.) Vous pouvez faire la tarte entière de cette façon ou aller plus vite en vidant le reste de la garniture dans le fond de tarte et l'étendre avec une spatule. Il ne vous restera qu'à placer les fraises et lancer quelques Crispearl pour la finition.

Bon appétit!
 

PS1. Vous pouvez en faire de petites verrines  ou cuillères si vous le désirez.

PS2. Je vous indiquerai où trouver des Crispearl bientôt, bientôt...
 
PS3. Cette recette de garniture est inspirée du crémeux de Patrice Demers, que je décline en plusieurs versions dont ma préférée: mojito.
 

lundi 28 octobre 2013

Pulled pork ou porc effiloché ou Comment j'ai décidé de mettre une touche de salé dans mon blogue...

J'avais besoin de nouveauté...
J'ai besoin que cela bouge.
J'ai toujours besoin que cela bouge.

J'ai réfléchi à mon blogue cette fin de semaine (ou est-ce les médicaments anti-grippe?) pour lui donner un nouveau p'tit "Tork".
De quelle façon, je pourrais lui donner un peu d'amour comme dirait P'tit Gourmand #2, apprenti cuisinier.

Du salé?
Ce n'est pas la première fois que j'y pense... mais j'aime le sucré, ma passion est les desserts. J'avais l'impression de trahir cette passion. 
Mais en même temps, j'aime cuisiner pour mon troupeau des plats de tous les jours... et je fais de belles découvertes.

J'ai donc demandé à mes lecteurs de FB ce que je devais faire... j'avais confiance, ils me dirigeraient vers le bon truc, la bonne idée.
Et voilà!
La trouvaille.
Je vous partagerai mes coups de coeur salé.
Une fois par semaine, par mois: Touche de salé.
De cette façon, on est tous heureux!

Et pour bien commencer ...
Voici ma recette fétiche de porc effiloché.
Le troupeau commence à ne plus être capable, c'est qu'il fallait que je trouve le bon dosage.
Et disons-le pas cher une épaule ( ou une fesse) de porc pour la quantité!
Je ne le fais pas en sauce car je désire pouvoir l'utiliser de différentes façon et il se congèle à merveille.
Faites-en beaucoup, tant qu'à faire chauffer le four.
J'utilise une rôtissoire pour faire deux épaules. Ma rôtissoire est noire, cela joue sur le temps de cuisson. Vérifier votre porc une fois de temps en temps. Il doit se défaire à la fourchette.




Sandwich de "Pulled pork" avec sauce BBQ de P'tit Gourmand #1 , il fait une magnifique sauce BBQ!

Porc effiloché (Pulled pork) de l'Amoureuse des desserts
Pour 2 épaules de 2 à 2,3 kg chacune

4 cuil. à table de paprika
3 cuil. à table de sirop d'érable
2 cuil. à table de sel
1 cuil. à table de cumin
1 cuil. à table de coriandre (en poudre)
2 gousses d'ail
1 cuil. à thé de piment d'Espelette (ou si vous aimez le piquant cayenne)
poivre du moulin
Moutarde à l'ancienne
1 à 2 tasses de bouillon de poulet, dépendant de votre cocotte

Préchauffer le four à 300°F.
Mélanger les ingrédients de l'assaisonnement, sauf la moutarde et le bouillon, cela fera une pâte. Réserver.
Faire revenir des deux côtés les épaules de porc.
Retirer et mettre dans une grande cocotte.
Mettre le bouillon au fond, un peu de moutarde à l'ancienne sur les épaules. Badigeonner les épaules avec l'assaisonnement ou les masser un peu avec l'assaisonnement si vous êtes en symbiose avec vos épaules de porc!
Enfourner 6 heures à 300°F.
Retirer la viande de la cocotte, enlever os et gras. Avec deux fourchettes, défaire la viande pour l'effilocher.
J'ajoute un peu de jus de bouillon (mais pas tout!) à la viande avant de réfrigérer .
Enjoy!
 
PS1. Il m'est arrivé d'être un peu plus pressée et de monter le four à 350°F pour un 3-4 heures. Cela peut fonctionner aussi.
Si votre pièce de viande est congelé (cela m'est arrivé aussi) , vous pouvez le faire en ajustant votre temps de cuisson.

PS2. Avec ce porc effiloché vous pourrez faire: une poutine, des nachos, des sandwichs, des tartes fines etc. Amusez-vous!

mercredi 23 octobre 2013

Finaliste pour le Must culinaire...

J'étais bien contente lorsque j'ai su que j'étais parmi les finaliste blogueur pour "Gagner sa rubrique pour 2014".
J'ai très hâte que vous voyiez ma recette dans le numéro de décembre,
moi qui aime tellement Noël.
 
Le Must culinaire choisira en tenant compte du vote du publique.
Donc si vous aimez mon blogue, cliquer sur "lien" et
sur le "J'aime" en dessous de l'image.
 
Lien
 
Il vous faudra un compte FB par contre.
 
Merci à tous de votre "J'aime".

mardi 15 octobre 2013

Glace épicée aux deux courges ou à la citrouille améliorée!

Il y a des jours où l'inspiration ne vient pas.
Comme en cette matinée de l'Action de Grâces.
Je recevais pour le souper et niet comme dessert... le reste du menu était clair mais une page blanche pour le dessert.
Et c'est, à ce moment, que j'aime FB. Un petit commentaire et paf!
Une lectrice me propose une idée: une torta caprese.
Connait pas.
Cherche un peu et voilà, une très belle idée. Surtout au chocolat noir.
Facile à faire en peu de temps et drôlement goûteux (mais ça , je ne le savais pas avant de l'avoir fait!)
Et moi qui voulait trouver un dessert pour essayer de concocter une glace aux courges et épices. Cela tombait à pic.

Ce fut un très bon duo. J'ai bien aimé ma glace (même si je ne suis pas une fana de citrouille), j'aurais eu tendance à l'épicer un peu plus mais tous ont été unanimes: n'y touche plus.
Juste bien dosée.
Pour la torta caprese, je me suis inspirée de la recette de Patrice Demers mais j'avoue l'avoir transformé pas mal à mon goût. La recette suivra sous peu...

Glace épicée aux deux courges ou glace à la citrouille épicée améliorée
** L'idéal c'est de faire cette glace la veille.

500ml (2 t.) crème 35%
1 gousse de vanille
un bout de gingembre frais râpé
10 cm de cannelle (l'idéal de la vraie et non de la casse) écrasé
l'équivalent d'une demie cuillère à thé de noix de muscade
60 g (1/3t.) de cassonade (j'ai utilisé de la Demerara, encore meilleure si vous pouvez mettre la main sur ce sucre brun)
5 jaunes d'oeuf
250ml (1 t.) lait
100g (1/2 t.) de courge butternut en purée*
100g (1/2 t.) de citrouille en purée*


Mettre dans une casserole la crème et les épices faire frémir.
Couper la gousse de vanille en deux. Récupérer les graines avec l'endos d'un couteau et ajouter à la crème ainsi que la gousse.
Battre les 5 jaunes d'oeuf à la fourchette et ajouter un peu de crème chaude pour les réchauffer. Ajouter à la casserole en fouettant.
Ajouter la cassonade.
Continuer de brasser sans arrêt, jusqu'à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu.

Dans un mélangeur mettre le lait et la purée de courge. Mélanger.
Il faut que le mélange soit lisse.
Ajouter au mélange de la crème.
Brasser.

Transvider dans un bol allant au réfrigérateur. Filmer au contact, mettre une pellicule plastique sur la crème (pour empêcher l'eau de condensation) et réfrigérer toute une nuit.

Passer au chinois pour retirer les morceaux.
Mettre dans le bol de la machine à crème glacée et turbiner comme le demande le fabricant.
Transvider dans un bol avec oucverle et congeler.

Si vous n'avez pas de machine à crème glacée, vous pouvez congeler dans un plat et passer le mélange au mélangeur . Recongeler et repasser au mélangeur etc. jusqu'à ce que la texture vous plaise.


* Si vous êtes pressée, vous pouvez utiliser de la citrouille en conserve mais cela sera moins goûteux.
Par contre, si vous utilisez des courges fraîches pour faire de la purée, il suffira de couper en gros morceaux avec la peau et de mettre les morceaux sur une plaque à 375°F. Laisser cuire jusqu'à ce qu'une fourchette rentre facilement dans la chair. Enlever la peau et réduire en purée. Avec les restes vous pourrez faire un magnifique potage et de plus, cela se congèle facilement.

PS. Un affogato avec cette glace c'est délicieux!

samedi 5 octobre 2013

Maison Christian Faure

Il faisait encore drôlement beau aujourd'hui.
Pourquoi pas une belle promenade sur le bord des quais dans la Vieux Montréal.
En plus, M. Gourmand, il y a le Maasdam... toi qui aime les bateaux.
Il faut y aller, belle idée non!?!
On pourra se promener sur le bord de l'eau, regarder les couleurs, manger une voir des pâtisseries chez Maison Christian Faure, relaxer...
Cela ferait du bien , hein M. Gourmand? Sans le troupeau, qu'en amoureux.

Yessss...

Ah que vois-je M. Gourmand : la Maison Christian Faure.
Si je le savais???
Heu... cela me dit quelque chose... vaguement.
Tu veux y aller M. Gourmand?
En montant les escaliers... je veux goûter leur éclair Paris-Brest!
Quoi M. Gourmand? J'ai l'air de connaître leur menu... d'accord je me rends.
Merci M. Gourmand d'avoir fait semblant de croire que je voulais seulement aller me promener ... sans but gourmand.
. . . . . . . . . 

Charlotte citron framboise

Tarte citron meringuée




 







Nous avons été quelque peu gourmand mais comment choisir: impossible.
Et puis, nous n'avions pas dîner.

Tarte aux noix
Moi c'est normal deux pâtisseries pour dîner mais M. Gourmand m'a drôlement surpris. Pas dans son choix, j'aurais mis ma main au feu. Mais pour la quantité : 2 pour lui aussi.

Nous avons donc fait une dégustation.
Délicieux. Superbe.
Et légère!
Autant les crème que les croûtes.
J'ai adoré le croustillant de leur pâte à tarte, la légèreté de leur pâte à choux, l'intensité de leur caramel dans la tarte aux noix.
M. Faure: Chapeau bas!
 

Éclair Paris-Brest
Ce lieu deviendra assurément mon lieu de débauche. Une chance qu'il est loin de chez moi et qu'ils ne font pas de livraison. OUF!
Mais ils ont un comptoir/boutique pour emporter.
 
J'y retournerai assurément, pour essayer le brunch. 
Et me laisserai tenter par un cours, voir deux, trois... J'ai bien hâte de voir le fonctionnement des cours.
Si vous allez dans le Vieux port de Montréal. Il faut s'y arrêter obligatoirement.
 
Mon coup de coeur: difficile entre la tarte aux noix et l'éclair Paris-Brest.
 
355, Place Royale,
Montréal, QC H2Y 2V3

Tous les jours : 8 h à 19 h
514 508-6453

samedi 28 septembre 2013

Coup de coeur: Finnegan's market ou le Marché Finnegan en plein air

Méga coup de coeur pour ce marché d'antiquités et de trouvailles en plein air qu'est le  marché Finnegan !
Tout y étais: une magnifique température, de merveilleux amis, de belles trouvailles et des paletas!

J'y retournerai l'an prochain assurément et profiterai du traversier. Car, il faut se le dire on oublie ça le traversier d'Oka présentement... trop de monde aux pommes! Embouteillage garanti.

Il y avait une tonne d'articles de cuisine... j'ai dû me retenir à deux mains pour n'acheter qu'une tasse et un livre de cuisine de 1957 : Le livre de cuisine d'Ogilvie.

Car je n'y allais pas pour cela mais plutôt pour des objets décos, un meuble/bar pour mon salon. J'y ai vu un magnifique meuble glacière qui aurait pu faire l'affaire mais vendu avant que j'arrive ...dommage.

Mais j'y ai trouvé une superbe chaise.
Enfin, le style de chaise qu'il y avait chez mon grand-père paternel, juste à côté du téléphone à roulette.

Lors de l'installation de ma table en stainless dans la cuisine j'avais dit à M. Gourmand qu'il me faudrait ce genre de chaise: assez haute pour travailler parfois assise à la table et ayant des marches pour aller chercher mes tôles en haut des armoires...

ET voilà qu'aujourd'hui sans trop chercher j'ai trouvé!
Le même modèle que chez mon grand-père : nostalgie.
Je l'ai donc acheté. Il me faudra (vous l'aurez deviné) changer le plastique du dossier et du siège.
Je mettrai un tissus dans les teintes d'aqua, pour aller avec ma nouvelle cuisine (qui n'est pas encore terminée soit dit en passant, mais cela aussi vous l'aurez deviné à voir le magnifique plancher de cuisine).


Et puis , je me suis laissé tenter par ces délicieux paletas... de la compagnie Pop culture
Avocat et lime pour moi. Dommage , j'aurai tenté le coup de l'érable et du bacon mais il n'en restait plus. Très bon avec l'avocat qui donnait à ces popsicles l'effet de la texture d'un fudge.


Voilà, magnifique journée à refaire assurément.
Dépêchez-vous , il ne reste que quelques semaines avant la fermeture de ce marché, à tous les samedis jusqu'à la fin octobre.

Marché Finnegan
775, rue Principale, 
Hudson, Qc J0P1H0


Pop culture
Plusieurs adresses mais au marché Finnegan ...
Fruiterie Atwater
Latina

mercredi 25 septembre 2013

Gâteaux aux fraises et "Black out cake"

Oui je sais , je tarde mais en attendant  de nouvelles recettes voici mes deux derniers gâteaux que j'ai fait la fin de semaine passée.
Pour l'anniversaire de Tante Gourmande.


J'avoue être drôlement fière de mon gâteau aux fraises... drôlement. Surtout pour la texture et le goût. Juste comme il faut, belle équilibre.
Par contre, je garderai la recette pour mon projet futur. Donc malheureusement aucune recette de ce gâteau sur mon blogue.



Je vous donnerai par contre celle de la crème pâtissière au chocolat noir du "Black out cake" qui est superbe. La texture du gâteau lui était fort discutable, je ne retiendrai pas cette recette prise sur un site internet.

dimanche 25 août 2013

Sundae 3D ou comment s'amuser avec du riz soufflé!

Voici les étapes de mon dessert d'hier, apporté à l'épluchette de blé d'inde annuel de Frérot Gourmand.

Une chose est certaine: les carrés de riz soufflé ont toujours la côte, chez les petits et même les grands.

Le seul conseil que je pourrais vous donner lors d'un bricolage 3D gourmand de riz soufflé. Faites-la base 1 à 2 jours d'avance pour qu'il est le temps de bien prendre.

L'an passé, j'avais fait un maïs , il était à l'horizontal bien couché dans une grande assiette. Le fait de l'avoir fait le matin même n'avait posé aucun problème.

Mais mon sundae de cette année, n'a pas aimé la température humide et le transport. Cela aurait aidé de l'avoir fait un peu d'avance. Il se serait un peu moins affaissé.

Ceci dit, les invités ont bien aimé tout de même et moi , je me suis bien amusée. C'est l'important.

Il m'aura fallu de 6 recettes de carrés de riz soufflé et 3 recettes de fondant maison. D'ailleurs vous pouvez facilement , bien enveloppé, congeler le reste de votre fondant.

Tout était comestible (sauf le gougeon de bois au centre et les pailles) !