Patrice Demers, vous connaissez? en 3 actes.

Acte 1

Une expérience… chez Laloux.
J’y allais avant tout pour Patrice Demers.
Ce jeune chef pâtissier, du défunt restaurant Les Chèvres et le chou est maintenant chez Laloux.

J’avais vu pour la première fois Patrice Demers à l’émission « Di Stasio » en 2005 si je me rappelle bien. Il m’était tombé dans l’œil (désolé M. Gourmand!).
Mais pas pour les raisons que vous pensez, plutôt pour son amour des desserts (quoiqu’il est drôlement mignon!)

Ses yeux brillent lorsqu’il parle « desserts », tout comme moi!
Enfin quelqu’un pour me comprendre.
Je voulais le rencontrer.
À tout du moins, goûter ces fameux desserts.

Depuis quelques années, j’entendais parler de son fameux pot de crème.
Cela suffisait, il fallait que j’y goûte.
Nous y sommes allés, par une journée fort pluvieuse.
Mais le soleil était dans nos assiettes!

Menu dégustation pour nous avec accords vins, pourquoi pas!
La totale… en espérant avoir de la place pour les desserts (pensai-je sans le dire à M. Gourmand, sinon, il aurait roulé des yeux…)

Le dîner en soi était MAGNIFIQUE, mais je ne m’y attarde pas.
Car vous savez que mon amour se porte aux desserts.
Nous y arrivons.

Je ne pense pas trouver les bons mots, les mots assez justes pour vous dire à quel point j’ai aimé ce que j’ai mangé. Une explosion de textures et de saveurs.

J’ai eu une petite peur, car avec le menu dégustation, le petit pot de crème n’y était pas.
J’étais prête à substituer mon dessert contre un pot de crème.
Il fallait que j’y goûte tout de même.

Me voilà demandant au serveur :
« Je sais que le menu dégustation est « au gré du chef » mais savez-vous s’il daignerait choisir le pot de crème par son propre gré! »

Minute de silence… oh que cela était long…
Et le serveur de me répondre : « Avec de si beaux yeux, je vais lui demander »
Ohhhh…le coquin.
Mais bon, il faut ce qu’il faut pour avoir ce fameux pot de crème.

Nous recevons le dessert dégustation… aucun signe du pot de crème.
Ce n’est pas grave.
Oui c’est grave, mais ne paniquons pas devant M. Gourmand qui ne pourrait comprendre ma déception, voir… ma détresse!

Je demande au serveur si je peux prendre des photos, ayant un blogue sur l’amour des desserts! Il acquiesce en me posant quelques questions sur ledit blogue.
Il dépose devant moi:


« Crème au citron, kumquat, coco, miel et coriandre ».

La crème de citron était présentée en tube, la mousse meringuée au miel intéressante, les kumquat confites, le crumble superbement croquant et la poudre de coco lyophilisé surprenante!
Superbes textures, goûts. J’aime.

Ce dessert était quand même très très bon, mais j’ai toujours en tête ce pot de crème... à suivre!

Mais en attendant, une adresse à ne pas oublier et à coup sûr essayer :

Laloux
Bistro 250, avenue des Pins Est

Montréal Québec
H2W 1P3T:
514 287-9127
www.laloux.com


PS1 Merci Karine, Zabel & Cie, c’est grâce , entre autres, à votre merveilleux cadeau que nous avons pu faire ces merveilleuses découvertes.

PS2 Avec ce que j'ai mangé, on a rien à envier à nos cousins français!

Commentaires