12 jours: Christmas pudding ou plum pudding

Je sais, ce n'est pas typique du Québec et je ne vous donne même pas de recette. Cela  viendra, je vais tenter le coup. Mais j'avais le goût de vous faire connaître le plum pudding.
Je n'aime pas les fruits confits ou plutôt ceux que l'on trouve au Québec, avec de drôles de couleurs.
J'ai osé goûté à des plum pudding ici et j'ai été agréablement surprise. Croyez-le ou non mais j'ai aimé ça!
Je reviens avec des plums puddings dans mes bagages, achetés à Bath et fait par des artisans.
J'ai adoré celui au Pimm's et citron. Pas trop alcoolisé, pas trop sucré avec une belle texture moelleuse. Servi chaud, c'est très réconfortant.


Le Christmas pudding est cuit à la vapeur. Et est composé de fruits secs, de noix. Le démérara (sucre brun très foncé) et la mélasse noire lui donne sa couleur sombre. Il peut être humidifié avec du jus d'agrumes ou un alcool.
Il y a une tradition à la préparation du pudding, chaque enfant doit brasser le mélange. On fait bouillir le pudding traditionnellement dans le tissus mais maintenant, on le fait dans les moules ou dans des bols.
On commence à préparer le Christmas pudding 5 semaines avant Noël ( stir-up sunday) et il demande plusieurs heures de cuisson à la vapeur.
Le pudding est réchauffé à la vapeur, avant le service et flambé au cognac ou au rhum. Comme finition, on y dépose une feuille d'houx sur le dessus.
Je tenterai d'en faire un et viendrai écrire mon expérience, j'éviterai bien entendu les raisins secs et les fruits trop colorés.
Et vous, tenterez-vous le coup?


Commentaires