Une virée à la cabane... à sucre et tire sur la neige!

Avant de quitter le Québec...
Je désirais vous partager ce coin de pays qui m'est cher: les Laurentides de chez Grand-père Gourmand.
Il y a toujours eu une cabane à sucre dans la famille. 
Grand-père gourmand, père de 9 enfants en faisait un job d'appoint.

La cabane pour moi c'est important. 
Cela fait partie de mes racines.
La famille s'y rend pour donner un coup de main, pour rire, pour échanger...
C'est un lieu rassembleur cette petite cabane.
Point de commerce que des amis et la famille.
Un lieu riche.




Petite cabane mais très chaleureuse. Elle n'est plus aujourd'hui, enfin... Encore debout mais pas pour très longtemps.


Elle a gardé son cachet...J'adore voir ses murs rouges en bois.
Un oncle Gourmand a décidé de remédier à la situation en bâtissant (oui, oui) une autre petite cabane qui finira par remplacer la première.

Encore toute jeune, elle aura de belle couleur de bois vieillit l'an prochain.
La sève est ramassée au seau, de façon traditionnel. 
Nous y avons mis la mais à la pâte la semaine passée.



Quelle belle journée!












L'eau coulait, on ramassait, on bouillait, on évaporait... la routine quoi.
Je suis assez fière de cette photo de goutte, vive le mode "rafales" de mon reflex.
M. Gourmand a ri de moi en me voyant regarder une à une ma centaine de photos de chalumeau à la recherche de "Ze" goutte mais bon... 
il faut ce qu'il faut.
Je m'écarte du sujet.
L'Aîné des Gourmand ne peut s'empêcher d'en boire à même la chaudière... c'est si bon.
Mais une journée à la cabane ne serait pas une bonne journée sans tire sur la neige.
Eh oui, il y en a encore là-bas.
De la belle neige propre...quoique.


La recette de tire sur la neige
C'est assez simple, vous n'avez qu'à faire bouillir une "canne" (y lire une conserve) de sirop et lorsque le sirop devient un peu plus épais... faire des tests sur la neige.
C'est l'idéal, je n'ai jamais utilisé de thermomètre.
J'y vais à l'oeil.
Laisser refroidir un peu sans brasser.


Étendre la tire sur la neige pour qu'elle puissse figer. Soyez patient, cela s'en vient!





Voilà, récupérer la tire avec des bâtons de popsicle (sucettes glacées!)C'est simple comme bonjour!
Miam... J'adooore.
Simple mais si bon. Ne mélanger surtout pas de glucose ou du sirop de maïs à votre sirop. Il faut le déguster pur!

PS1. La famille Gourmand consomme au minimum 2 gallons par année de sirop ce qui fait un peu plus de 16 cannes.. mais bon, cette année nous étions en pénurie au mois de janvier. J'ai pu alors troquer macarons contre sirop! 
Pas pire comme deal...non?

PS2 La famille Gourmand fuit les cabanes trop touristiques, commerciales... Elle n'aime pas trop les "Cheaka boum" et surtout n'aime pas être poussé dans le dos pendant qu'une autre tablée attend. Elle préfère de loin de petite cabane familiale.

Commentaires

magaliJ a dit…
quelle richesse tu vis là !!!
Valérie a dit…
C'est excellent, tu en as de la chance ! Merci de nous avoir fait partager ça !
Mélanie a dit…
Bonsoir,
merci de ce voyage : j'ai un vieux réve c'est de partir en voyage au Quebec. Tu m'a fait encore plus rever!
bonne soirée,
Mélanie
samia a dit…
merci pour ce beau voyage,bon samedi.
Samia
pénélope a dit…
ça donne envie !!
j'aimerai bien tester un jour ce petit bec sucré canadien !
bisous
Libellule a dit…
Pour faire la tire, rien de mieux que les tests sur neige. Au thermomètre, c'est trompeur. Personnellement, je trempe un boule direct dans la casserole!