Prise 2... pouding chômeur ultime!

Bien que ce pouding chômeur était délicieux (quoique très cochon...)
Il avait le même problème que les autres : une fois refroidit le gâteau devenait un peu dur, voir sec, compact...

Avec quelques changements apportés, mes essais furent fructueux.
J'ai enfin trouvé le bon équilibre pour avoir un gâteau moelleux même une fois ce pouding refroidi.

Donc voici ma recette de mon pouding chômeur ultime!
Une recette typique québécoise et surtout très "confort food", réconfortante.

Au départ ce pouding était fait avec de la farine, de l'eau et de la cassonade. Peu coûteux, c'était un dessert de la crise économique de 1929... d'où son nom! Mais il a bien évolué depuis...

Pouding chômeur ultime
Sauce:
310 ml (1 1/4 tasses) de sirop d'érable
165g ( 1 tasse) de cassonade
200ml (3/4 tasse) de crème 35% (entière liquide)
60g (1/3 tasse) de beurre

Faire chauffer tous les ingrédients dans un chaudron, 10 minutes. Réserver.

Gâteau:
225g (1 1/2 tasse) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte (levure chimique)
50 g (1/4 tasse) de beurre
100g (1/2 tasse) de sucre
1 oeuf
250 ml (1 tasse) de lait de beurre *** (lait Ribot) ou lait
65 ml (1/4 tasse) de sirop d'érable

Réchauffer le four à 400°F (200°C) .
Mettre la poudre à pâte dans la farine. Réserver.
Battre le beurre et le sucre. Ajouter l'oeuf.
En alternance ajouter la farine et le lait.
Ajouter le sirop d'érable.

Dans un plat allant au four, mettre la pâte et verser dessus la sauce à l'érable.
Enfourner entre 25-30 minutes.

Bon appétit et Vive l'érable!

PS *** Le lait de beurre donne un moelleux à vos gâteaux! Je l'utilise de plus en plus...

Commentaires

Tiy a dit…
Recette inconnue ici, sur le vieux continent, mais très tentante, parc contre, je ne pense pas qu'on puisse trouver du lait de beurre... C'est quoi exactement?
Mélanie a dit…
Bonsoir,
tres gourmand cette version du pudding! tres tentante! je ne connais pas le lait de beurre...
bonne soirée,
Mélanie
C'est du lait Ribot comme mentionnée entre parenthèse... ;0)
Ici nous n'avons pas le lait Ribot (comme on peut trouver en France) mais le babeurre ou lait de beurre.
ManueB a dit…
Moi je gouterais bien ton pouding chômeur !!!!
Chez nous il n'est pas connu mais j'aime découvrir de nouvelles saveurs !!! miammm

bonne journée
manue
nol de nol a dit…
Et moi je me pose toujours la question sur l'origine du nom...
Tu as lu en diagonal Nol car j'y ai répondu cette fois-ci ;0)
Pour toi en plus!!!

"Au départ ce pouding était fait avec de la farine, de l'eau et de la cassonade. Peu coûteux, c'était un dessert de la crise économique de 1929... d'où son nom! Mais il a bien évolué depuis..."

Il y avait beaucoup de chômeur pendant cette crise...donc d'où le nom de ce dessert de ménagère!
samia a dit…
une recette de pudding très gourmande et la présentation me fait pensée à la dinette de poupée,j'adore!
biz,
samia.
~Lexibule~ a dit…
Il semble très gourmand!! Difficile d'y résister:))xxx
Encolie a dit…
Magnifique! Il semble moelleux à souhait, juste parfait! Tu as bien fait de persister et de faire des tests afin de trouver le puding ultime!
Fannie a dit…
J'ai essayé cette recette pour faire plaisir à mon amoureux. Il a adoré! J'en referai encore certainement, merci de partager avec nous.
@ Fannie
Je suis contente que cela lui ai plu! :0)
Philo a dit…
Quelle chance d'avoir enfin pu le goûter samedi lors de ta démo à Soissons.
C'était une tuerie, j'ai adoré et je compte bien essayer de le faire à mon tour
la frisée a dit…
Wow! Je l'ai fait hier... Il est vraiment trop bon! Et encore meilleur aujourd'hui! :o) Merci! x
@la frisée Contente qu'il te plaise... :0)
Valérie a dit…
J'avais trop adoré ta recette, il faut que j'essaie d'en faire, ça devrait plaire à toute ma famille de gourmands !