dimanche 3 janvier 2010

Histoire de chef ce… pouding chômeur

Je ne sais trop…
c’est peut-être parce qu’il neige et que c’est réconfortant (ce dessert et non la neige… quoique…). Ou encore parce qu’après avoir écouté tant de musiques traditionnelles ces derniers jours ma fibre québécoise fut interpellée.
Et que ce dessert est un classique québécois.

Bon j’avoue... poussée par les P’tits gourmands qui voulaient en manger et qu’encerclée par un troupeau affamé, nous devons capituler. C’est plus sage.
Alors, je n’ai pu m’empêcher de faire un pouding chômeur, un pouding chômeur à l’érable.
« Ze » pouding chômeur.

Mais où sont les chefs dans cette histoire…
Voilà… voilà…
Cette recette , « Ze » recette de pouding chômeur est de Caroline Dumas (chef/entrepreneure des Soupsoupe) qu’elle a donnée à Martin Picard (chef Au pied de cochon), son ami et qui fut demandé, comme dessert, pour le mariage de Normand Laprise (chef au Toqué).

Donc si tous ces chefs sont d’accord, elle doit être bonne cette recette.
Elle est « écoeurante » .
Écoeurante dans le sens québécois du terme, dans le bon sens, dans le sens « Je ne ferai plus jamais d’autre pouding chômeur que celui-là! »

Essayez-le une fois dans votre vie : Magnifique!

Pouding chômeur à l’érable
De Caroline Dumas (Soupesoup)

2 tasses (500ml) de sirop d’érable (ou une canne, pourquoi pas! )
2 tasses (500ml) de crème à 35 % de m.g.
160g (2/3 tasse) de beurre à la température ambiante
200g (1 tasse) de sucre
2 œufs
280g ( 2 1/3 tasses ) de farine
1 c. à thé de poudre à pâte

Préchauffer le four à 425 °F (210 °C).
Porter à ébullition le sirop d’érable et la crème, dans une casserole à fond épais. Laisser bouillir de 3 à 4 minutes puis retirer du feu.

Avec votre batteur, crémer le beurre et le sucre. Ajouter les oeufs et battre encore un peu.
Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.
Incorporer ce mélange au premier.
Verser la préparation dans un moule, étendre. Vous pouvez aussi utiliser des moules individuels, comme sur la photo.
Couvrir de la préparation de sirop d’érable et cuire au four pendant 20 à 30 minutes. Il est préférable de mettre une plaque dessous pour contrer les débordements, s’il y a lieu, dans votre four.

Cette recette doit se manger chaude et pourquoi pas avec une boule de glace vanille...MIAM!

PS Cette recette a quelques différences avec la recette que Caroline Dumas avait donnée à l’émission « À la Di Stasio » soit dit en passant. Mais il paraît que c'est la "vraie" recette...

13 commentaires:

tarzile a dit…

C'est un beau début d'année 2010 !

l'Amoureuse des desserts a dit…

Merci... mais c'est grâce à Caroline Dumas cette belle recette ;0)

IsabelleD. a dit…

C'est le meilleur pouding chômeur qu'il m'a été donnée d'essayer et ce sera le seul que je ferais. C'est trop cochon avec le sirop d'érable!!

nol de nol a dit…

pourquoi chômeur ??

sab le plaisir de gourmandise a dit…

si tout le monde est unanime..il faut qe je le fasse..j'en profite pour te souhaiter une excellenet annee car meêm si ej en laisse jamais d ecoms je vien te voire tres tres souvente t j'adore ce que tu fais..j'ai d'ailleurs fais ta recette de luffins a la pate d especuloos mainte fois...

Zaïna a dit…

Ce pouding du chômeur, dont je me demande pourquoi ce nom me trotte dans la tête depuis un petit moment et comme tu as publier la "meilleur" recette, je vais le faire...
Moi qui avait pris la résolution de perdre du poids cela commence très mal ;)

l'Amoureuse des desserts a dit…

C'est une très bonne question...
J'essaie de trouver d'où vient ce nom!

Encolie a dit…

Ah ça tombe bien, je cherchais justement LA meilleure recette! Je vais l'essayer, c'est certain! J'aurais bien aimé la faire lors de mon passage en France, mais ma dernière expérience de pouding chômeur là-bas fut un presque désastre... Je me suis retrouvée avec un gâteau qui n'a pratiquement pas levé et qui avait absorbé tout le liquide dans le fond du plat... J'espère que cette recette tiendra le coup!

andara a dit…

Miam miam !
je ne connaissais pas ... et cela semble délicieux !

Sakya a dit…

Pour moi aussi c'est le meilleur.
de la crème et du sirop d'érable .. que demander de plus :)

Sakya

l'Amoureuse des desserts a dit…

Voici ce que j'ai trouvé sur Wikipédia...

Le pouding chômeur est une recette du Québec, un dessert bon marché élaboré par les femmes d'ouvriers durant la crise économique de 1929. Il s'agit d'un mélange de farine, d'eau, de cassonade et d'autres ingrédients peu coûteux en cette rude période de mise à pied massive dans les quartiers industriels d'où le nom pouding du chômeur!

Mais avec cette version on est loin du chômeur ;0)

ren a dit…

un poudding chomeur ca n'a pas d'oeufs.c'était rendu un luxe viande et oeufs et creme et beurre durant la crise économique de 1929.trop riche cette recette,trop bourgeoise.c'est un dessert de pauvre..pour ca qu'on l'appelle....c.h.o.m.e.u.r..cassonnade, sirop derable,farine ,graisse,poudre a pate, lait.ca,c'est les ingrédients d'un poudding au chomeur. rené bourget.cuisinier

l'Amoureuse des desserts a dit…

@REN c'est exactement ce que j'explique dans cet article:
http://itineraires-gourmands.blogspot.com/2010/04/prise-2-pouding-chomeur-ultime.html
Un dessert de crise...mais qui a évolué. À l'époque , il n'y avait même pas de sirop d'érable, que du sucre brun.

Et c'est ça la magie de la bouffe, chacun peut interpréter une recette à son goût...
Génial non?