Cheesecake « japonais » , coulis framboise/litchi et poivre rose chocolaté

Je n'aime pas le cheesecake.
Enfin celui de type "new yorkais". Souvent trop lourd et insipide.

Lorsque Cléa a écrit sur son fameux cheesecake japonais , cela a piqué ma curiosité.
Il faut dire que côté bouffe japonaise, elle est ma référence.
J'avais imprimé sa recette en me disant: un jour.

Et ce jour est arrivé. Aujourd'hui jour de la St-Valentin, voici ce fameux gâteau.
J'ai fait quelques changements... des changements techniques.
Je n'avais pas de Maïzena (fécule de maïs) je l'ai donc remplacé par de la farine.
Et j'ai substitué sa levure à notre poudre à pâte.

C'est gagné!
Un gâteau d'une légèreté surprenante au subtil goût de fromage.
Un gâteau vite fait, bien fait.
J'adore.
Vous pouvez le servir avec votre confiture préfrée, légèrement chauffée.
Moi je ne pouvais le faire sans y mettre mon coup de coeur, mon coulis inspiration Ispahan.

Cheesecake « japonais » , coulis framboise/litchi et poivre rose chocolaté

Pour le cheesecake :
250g de fromage en crème (type philadelphia)
3 œufs (diviser les jaunes des blancs)
50ml ( ¼ tasse) de lait
80g (1/2 tasse plus ou moins) de sucre
30g (¼ tasse) de farine
2 cuillerées à soupe de jus de citron
1 cuillère à thé de poudre à pâte (levure chimique)

Pour le montage :

Des biscuits roses de Reims, des coques de macarons roses, une graine de poivre enrobée de chocolat etc.
Du coulis aux fruits, ici framboise/litchi et rose

Préchauffer le four à 350°F (175°C).
Battre le fromage avec le lait.
Ajouter la moitié du sucre, les jaunes d’oeuf, la farine, le jus de citron et la poudre à pâte.
Monter les blancs en neige et ajouter le reste du sucre.
Mélanger les deux appareils.
Verser le tout dans des ramequins ou des moules à muffins beurrés. Faire cuire au bain-marie.
Jusqu’à ce que le cheesecake se tient, légèrement doré. Laisser refroidir. Démouler.

Pour le montage, émietté des biscuits roses de Reims ou des coques de macarons roses.
Y déposer un cheesecake. Mettre le coulis et terminer avec un grain de poivre rose enrobé de chocolat, une coque de macaron rose retenu par un cure-dent.

Bonne St-Valentin!



PS1 J'en profite pour participer au concours: I love you du blogue:
PS2 Les graines de poivre enrobé de chocolat se trouve chez Olives & Épices au Marché Jean-Talon, un superbe produit Olive& Olive. Surprenant!
J'adooore!
PS3 Merci Cléa pour cette belle recette de cheesecake "à la japonaise".
PS4 Je pars à Montréal à la Maison des macarons et au Point G... c'est la St-Valentin, M. Gourmand ne pourra refuser!

Commentaires

Bonjour, un dessert léger et vraiment appétissant.

Passe une belle St-Valentin.
Josée
Valérie a dit…
Miam! J'ignorais qu'il existait une version "japonaise" du cheesecake! Moi aussi je n'aime pas trop les cheesecake très lourds, mais l'an dernier j'ai trouvé cette recette sur le blog de Katia au pays des merveilles, et j'avoue que c'est le summum!
http://katiaaupaysdesmerveilles.blogspot.com/2008/12/cheesecake-aux-bleuets.html
stef o fourneaux a dit…
belle présentation et ça à l'air tellement bon.... bises
merci!
Bonne St-Valentin à tous!
Poivre de Kampot a dit…
Le poivre rose provient d'où? du poivre de séchuan?
herve a dit…
un trés beau dessert que tu nous proposes et trés original !!
bonne fin de journée
hervé (lesateliersdhys)
Valérie a dit…
Moi j'adore les cheesecakes traditionnel mais je ne dirais pas non au tien ! Je te reconnais bien là avec le coulis :o) Et pour le coup, j'ai découvert Olive&Olive dans "le goût de Louis" sur cuisine.tv !
Marie Charrier a dit…
Hummm ! Tu me fais bien saliver !
Chocobea a dit…
Alors là je suis pour le Cheesecake Japonais ! Plus léger et plus fin c'est certain que l'américain !
Il est très appétissant !
Zaïna a dit…
Moi j'adore et le coulis ispahan en core plus ;0)
Bises