Gelée de pommes & rhubarbe

Le principe de la gelée est facile...
On fait un jus que l’on gélifie, en y mettant du sucre (et de la pectine si nécessaire), par la suite.
La réussite provient de la deuxième cuisson. Il faut qu’elle soit bien dosée pour faire une gelée pas trop liquide et ni trop compacte.

Pour faire le jus, ne jamais presser votre étamine, cela brouillerait votre gelée. Il faut être patient lors de l’égouttage.

J’utilise le truc de la Grand-mère de M. Gourmand (elle « canait*** » encore ses tomates à 97 ans! Un exemple pour moi…) : une taie d’oreiller que j’accroche à ma poignée d’armoire.
Génial ce truc.

Cette gelée est d’une belle couleur, d’un beau rose. Avec une pointe acidulée, due à la rhubarbe.
Un must.

Gelée de pommes & rhubarbe
pour 1 pot 1/2 de 0,5 litre ou encore mieux: 4 pots de 200ml.

Pour le jus :
500 g de rhubarbe coupés en trançons
500 g de pomme coupées en quartiers (laisser les pépins et la peau, ce sont les pépins qui aideront à la gélification)
de l’eau

Pour la gelée :
1 cuil. à soupe de jus de citron
150 g (3/4 tasse) de sucre (par 1 tasse de jus)

Pour faire le jus : Mettre les pommes et la rhubarbe dans un chaudron, couvrir d’eau sans que cela dépasse les fruits. Laisser compoter, sans trop brasser.
Filtrer dans une étamine pour récupérer le jus.
Ne presser pas cela brouillerait le jus. Laisser suspendu une bonne nuit.

Pour faire la gelée :
Calculer le sucre : pour 250ml (1 tasse) de jus = 150g (3/4 tasse) de sucre

Dans une casserole, amener à ébullition le jus.
Ajouter le sucre et le jus de citron.
Faire bouillir, à découvert, jusqu’à 210°F (105°C)
Écumer de temps en temps.
Retirer du feu et écumer une dernière fois.
Verser aussitôt dans les pots. Laisser reposer et réfrigérer.


PS1 J'oubliais... J'ai bien aimé travailler avec ces pots, mais ce que j'aime par dessus tout c'est leur "look Vintage". J'adore!

PS2 J’aime aussi la gelée de pommettes, j’adoooore… mais ce n’est pas la saison encore.

PS3 Au Québec, une conserve c'est une "cane" d'où le verbe "caner"... faire des conserves.

Commentaires

Zaïna a dit…
HUuuummmmmmmm elles doivent être bonnes ces petites confitures !
oh la la sur du pain grillé, miam :)
Anonyme a dit…
La taie d'oreiller est le même principe que les bonnets utilisés pour filtrer le sirop d'érable.

Nath2003
Schéhérazade a dit…
Elle est appétissante et c'est un ravissement pour les yeux également, elle est vraiment belle ! Et avec les fruits, j'imagine que l'on peut faire de la compote ou de la confiture ?

Aurais-tu un conseil pour bien choisir de la rhubarbe ?
J'avoue que je prends la mienne dans mon potager. Je les choisi de grosseur petites à moyennes. On a la chance au Québec d'avoir de la belle rhubarbe au marché. Il faut que la rhubarbe soit ferme, on évite les mollasses ou les meutries bien entendu.