dimanche 1 décembre 2013

Eggnog ou lait de poule de mon enfance

Je suis nostalgique.
Peut être parce que le 25 décembre je ne sais pas où je serai.
Et que cela fait 40 ans que je sais où je suis le 25 décembre.
Dans le Nord, chez Grand-mère et Grand-père Gourmand.
C'est ma place. J'y serai quoiqu'il arrive, j'irai les embrasser même si le Père Noël avec son habit rouge et blanc n'y passera plus.
Il aura accroché sa hotte.

Je ne vous ai jamais expliqué pourquoi j'aime à ce point Noël... Outre le fait que ma valeur familiale est très forte, j'ai la chance d'être drôlement bien entourée. Entourée d'une famille aimante et fière de ses traditions... 
Le 25 décembre,  à chaque année depuis que j'y suis (je suis la plus vieille des petits enfants), le Père Noël passe pour nous faire briller les yeux, y mettre sa magie.
Il a toujours son habit rouge et blanc à fourrure, son rire gras, sa magnifique barbe.
Par contre, sa démarche change aux fils des ans...

Ensuite, tout le monde (ou presque) en âge de popoter, apporte un plat. Le dépose sur la grande table. On rit, on chante,on danse, on jase.
On surveille l'arrivée du Père Noël à travers la fenêtre et on entonne à son arrivée "Petit papa Noël". Un vrai Noël quoi.
Mon Noël depuis 40 ans.
Mais cette année, il y aura une pause.
Une pause pour s'adapter à la nouvelle réalité. Il ne faut pas voir cela comme une fin mais bien une pause qui nous fera trouver une nouvelle tradition. Pas une meilleure ou moins bonne, une autre.
Car les traditions peuvent se bâtir, se créer aux fils des ans.
J'espère de tout coeur pouvoir transmettre toutes ses belles traditions qui me sont chères.

Maintenant, trêve de nostalgie, je désire vous partager un souvenir gourmand: le eggnog ou lait de poule de mon enfance.
Grand-père Gourmand n'attendait pas qu'à Noël pour en faire, il en faisait à longueur d'année.
J'en ai bu pendant le printemps, l'été, l'automne, etc. C'est peut être pour ça que la magie du Temps des fêtes est si forte chez moi!
Grand-père Gourmand avait un ingrédient magique.
Qui fait toute une différence. Vous verrez.


Eggnog ou lait de poule de mon enfance

1 jaune d'oeuf
375ml (1 1/2t.) de lait
les graines d' 1/2 gousse de vanille (petit ajout de ma part)
30 ml (2 cuil. à table) de sirop d'érable
une bonne rasade de cognac (ingrédient magique) petite ou grosse c'est vous qui le boirai!

 
Mettre tous les ingrédients dans un verre. Fouetter avec une fourchette. Enlever le germe (s'il est encore présent) avec la fourchette. Ce n'est jamais agréable de tomber dessus... Si vous le désirez mousseux, hop! dans le mélangeur.
 
Voilà !
Impossible d'acheter encore du lait de poule commercial avec cette version.
 
Bons préparatifs des fêtes.
 
PS. Grand-père Gourmand me faisait boire ce lait de poule aussi longtemps que je m'en souvienne...  avec le cognac.
C'est une odeur que je pourrais repérer à mille lieux à la ronde. Et aussitôt je pense à lui (pas au cognac, à mon grand-père)... c'est ancrer en moi.
J'adore ce genre de souvenir gourmand.


4 commentaires:

caroline baudon a dit…

trop émouvante cette recette!

Betty a dit…

Je viens juste de découvrir ton blog que j'apprécie beaucoup! Je peux me permettre de t'ajouter à mes favoris? Merci beaucoup et n'hésite pas à venir voir mon blog également : http://unevegetariennepresqueparfaite.blogspot.fr/

l'Amoureuse des desserts a dit…

Sans problème Betty! Bienvenue...

YO a dit…

aaaah ce billet que je n'avais pas vu provoque en moi des émotions... comment dire... probablement très proches des tiennes quand tu l'as écrit... j'ai perdu et mon grand-père et ma grand mère cette année juste après que j'aie quitté la tunisie... et j'espère comme toi de tout coeur transmettre à mes filles tout ce que j'ai eu la chance de vivre auprès d'eux...