jeudi 21 octobre 2010

Nostalgie... Tarte choco-poires!

Un coup de nostalgie.
Quand M. Gourmand et moi nous nous sommes connus...
Cette association me rappelle automatiquement ces années.

C'était le temps encore, quand l'envie me prenait de manger une tarte choco-poire à 21h00, qu'on descendait en ville (seuls, car le troupeau n'y était pas) manger une tarte chez Tarte Julie.

Car Tarte Julie était, à l'époque, le nec plus ultra d'Outremont pour manger un dessert "à la française" .
Oui, oui, il faut penser: il y a 20 ans! OUf, déjà.

Ceci dit, j'avais des poires, du chocolat noir (j'en ai toujours) et une abaisse de pâte feuilletée.
15 minutes et cette tarte était dans nos assiettes!
Oui, oui.
Facile comme tout.

 Tarte choco-poire nostalgique

Une abaisse de pâte feuilleté (du commerce... plus rapide)
4 poires
300g de chocolat noir
1 1/2 tasse (375ml) de crème 35%
1 gousse de vanille
un peu de beurre, de sirop d'érable


Préchauffer votre four à 450°F (230°C) , enfin suivre les instructions pour votre pâte feuilletée.
Enfourner votre tarte à vide pendant 10 minutes, pour qu'elle soit dorée.

Chauffer la crème en y déposer la gousse de vanille. N'oubliez pas d'ouvrir votre gousse, de récupérer les graines. Incorporer la gousse et les graines à la crème.
Pendant ce temps, couper votre chocolat en petit morceaux.
Lorsque la crème bout, retirer du feu et ajouter le chocolat. Laisser reposer.

Couper vos poires en morceaux et faites-les revenir dans le beurre et le sirop d'érable. Une fois grillées, réserver.

Le chocolat aura fondu, brasser votre ganache.

Pour le montage , vous n'avez qu'à mettre votre ganache dans votre tarte et les poires sur le dessus.

PS1. M. Gourmand est tout aussi gentil qu'au début pour mes envies de gourmandises, il me trimballe partout... car coming out (un autre!) : je n'ai pas mon permis de conduire!
Jeune, je préférais me payer un billet d'avion (une fois l'argent ramassé pour mon cours) pour la France ou la Belgique que d'aller passer mon permis.
Et maintenant , je suis désintéressée. Voilà. Vous savez tout.

PS2. Pour la gousse, récupérer-la , rincer-la et faites-la sécher. Vous n'aurez ensuite qu'à l'ajouter à votre sucre. Truc appris chez Lenôtre. Je savais que l'on pouvait mettre des gousses dans le sucre mais les rincer et les récupérer: non!

7 commentaires:

Valérie a dit…

Une belle petite histoire que tu nous racontes là ! Et la tarte me fait très envie en plus !

Vicky a dit…

Oh que ça l'air délicieux tout ça ma belle! HUMM!!!
Merci infiniement à toi!

sab le plaisir de gourmandise a dit…

ce que cette tarte me donne faim

llysa a dit…

wouaw la jolie et délicieuse tarte, bravo et bisous

cecile a dit…

très gourmand!
bises

Amélie a dit…

De mon côté, j'ai commencé les cours de conduite en juin dernier, à 29 ans! C'est finalement le travail qui m'a poussé à apprendre à conduire... J'ai moi aussi un mari qui me conduit partout, mais en travaillant maintenant à mon compte, c'est de plus en plus difficile d'aller voir mes clients, qui sont souvent en banlieue de Montréal. La plus grande surprise : j'aime beaucoup conduire!

Sabrina a dit…

Voilà une tarte très tentante et une jolie petite histoire ! ;)