24 dodos ou la 1ere porte, mon calendrier de l'avent 2020

J'avoue, je pensais davantage être prête cette année. Mais bon...
Mon calendrier de l'avent n'est pas plus prêt que les années précédentes. Comme quoi, tout ne peux pas être bousculé. J'ai décidé de sauter cette année, je me reprendrai l'an prochain.
Mais je désire plus que tout cette année mettre de la magie dans cette période incertaine, où le stress prend beaucoup de place. Essayons, pour un instant d'oublier cette pandémie.
L'an passé, je vous avais présenté une couronne pour faire entrer Noël  cette année, j'ai  le goût de commencer le mois par une réflexion. Tout simplement. 

Nous savons tous que cette année Noël sera hors du commun, nous ne savons pas comment nous le fêterons et avec qui.
Personnellement, je ne peux imaginer un Noël sans mon troupeau. Impossible. 
Mon plus vieux ayant quitté le nid familial demeure aussi en zone rouge... nous irons le chercher assurément. Mais pour le reste de ma famille, ma famille élargie, je devrai être créative. Je passerai leur porter un panier de surprises gourmandes et québécoises car il faut se serrer les coudes. Je resterai à l'extérieur, respectant la distanciation et portant le masque. Je veux profiter des prochains Noël avec toute ma grande famille. 
Je n'inventerai rien, il s'en faisait des ''tournées des fêtes'' avant. Chacun passait voir la famille de l'autre pour leur souhaiter de joyeuses fêtes. Remettons-les au goût du jour. Entre ça et rien, je préfère faire une belle tournée... il faut adapter nos traditions.
N'est-ce pas cette résilience qui fait notre survie?

Un bel exemple d'adaptation pour ma part c'est notre carte de Noël. Point de photo de famille cette année, j'ai utilisé des photos de notre cueillette de pommes et de courges pour faire un montage pour notre carte de Noël. J'aime beaucoup le résultat, c'est nous.
Comme quoi dans l'adversité, il peut en sortir du bon, du rigolo. C'est à nous de le bâtir. 
Je sais , il n'y a pas que du bon. J'ai mes journées de nostalgie. Je m'ennuie de ma famille élargie, de mes girlies, des bulles prises ensemble, des rires trop forts sans masque. J'ai hâte de quitter les Zooms, les Meet de ce monde. Mais pour l'instant, nous n'avons pas le choix. J'essaie de trouver l'énergie pour y mettre un peu de magie et je m'accroche au vaccin qui s'en vient. Tout ceci m'aura confirmé une chose, rien n'est acquis. 
Je suis une fille qui prend le temps d'être reconnaissante. Lors des grandes fêtes, de mes voyages, je m'arrête et je dis: '' As-tu vu ta chance! ou '' Maudine qu'on est chanceux! '' Le troupeau se moque de moi quand je fais ça... mais gageons que la prochaine fois qu'ils entendront ces mots. Ils ne feront que sourire avec moi.

Bons préparatifs!

PS. Désolé pour les chanceux qui recevront notre carte, j'ai brûlé la surprise cette année mais je ne pouvais faire autrement. 

Commentaires