Du pain autrement chez Merci la vie, cours sur les longues fermentations

Je vous avais parlé de mon coup de cœur pour Merci la vie.
J'y suis retournée plusieurs fois, j'ai mangé de leur pain sans culpabilité. Moi qui doit maintenant faire attention à la charge glycémique des aliments. C'est ce qui est bon avec le pain de longue fermentation, les levures ''ont mangé'' une bonne partie du sucre. Yé!
Et enfin, j'ai pu y suivre le cours tant souhaité.
Grosse journée de cours, beaucoup de notes mais un accueil chaleureux des propriétaires Albert Elbilia et Johanne Martineau, sa conjointe. J'y ai appris beaucoup, beaucoup. Et bonus, nous avons pu partir avec quelques pains.
J'ai d'ailleurs refait plusieurs fois du pain depuis.
C'est très intéressant de comprendre le processus, de faire des tests, de manipuler la pâte, de l'entendre chanter quand le pain refroidit. Ces petits craquements, wow!

Exit la machine à pain, gadget des années 2000. J'avoue apprécier, aimer toucher à la pâte, la voir vivre, essayer de la comprendre et anticiper sa réaction.
Ce n'est pas le genre de cours que vous suivez et que vous reproduisez une fois par 6 mois. Il faut s'y mettre, écrire nos expériences pour ainsi améliorer et adapter la recette à notre palais. C'est tout un art!
Si le pain vous intéresse, je vous conseille d'y aller. C'est une autre façon de faire du pain. Vous apprendrez et surtout comprendrez le processus de fermentation, le façonnage.
J'y ai aussi appris qu'une casserole en acier émaillé ou encore la fameuse rôtissoire mouchetée (c'est ce que j'utilise et je cuis deux pains) à dinde fait des miracles pour la cuisson. Ce type de plat fait toute la différence pour avoir une belle croûte.
Je me suis pratiquer à bouler, à façonner un bâtard entre autre. Chapeau bas à tous ces artisans qui travaillent la nuit, le matin pour nous nourrir. Albert Elbilia, a tout compris, en faisant fermenter son pain, il peut prévoir l'heure de la cuisson et s'offrir une vie. Pas besoin de se lever à 3heures du matin mais il faut tout de même être matinal. 

Intéressant de voir la différence avec un pain fermenté et un pain traditionnel. La croûte devient fort foncé, elle caramélise et une magnifique odeur de noisettes s'y dégage. J'adore l'odeur de ce pain.

Seul petit bémol, une fois congelé, le pain devient un peu plus sec. Mais bon, je ne peux y aller à toutes les semaines c'est un défaut que je peux facilement accepté.
Petit conseil, si vous désirez acheter du pain le week end chez Merci la vie, mieux vaut passer en avant-midi et profitez-en pour vous gâter un peu avec de bons petits desserts.
PS. Il y a de nouveaux cours disponibles: 
Merci la vie
Le PAIN MAGNIFIQUE.
La vie et les longues fermentations.
Avec Albert Elbilia.

Lundi 28 janvier
Lundi 18 février
Lundi 11 mars
Lundi 8 avril

Pour vous inscrire ou autres détails,
s.v.p. communiquez avec Nathalie 450 335 2525


Commentaires

Karine a dit…
Wow super dossier merci beaucoup!