En attendant Naples... mon expérience Pizzaiolle!

Bientôt Naples, 10 dodos en fait. Je vous en avais parlé brièvement ici: Napoli, j'arrive! J'ai ajouté quelques trucs que j'aimerais bien faire mais je compte (enfin essayer!) relaxer et découvrir au fur et à mesure.
Je sais, pour moi, c'est difficile je veux ne rien manquer.
Mais bon...
Ce n'est pas le sujet d'aujourd'hui. 
Quand on m'a proposé d'aller essayer les nouvelles pâtes du nouveau chef des Pizzaiolle, Dario d’Errico, j'étais assez curieuse. Des pâtes au Pizzaiolle? Curiosité.
C'est ce qui m'a fait dire oui!
Depuis 1981, Pizzaiolle nous offre de très bonnes pizzas. J'y étais allée il y a fort longtemps sur St-Denis... Lorsque le diner avait été transporté de Boston en 1993 et installé sur St-Denis, cela avait piqué ma curiosité. 
Moi qui trippe "vintage" un vrai "diner" sur St-Denis. J'y avais été mangé pratiquement à l'ouverture. Mais je n'avais qu'un souvenir vague.

Ce que j'ai découvert vendredi passé, c'est que le chef Dario d'Errico, qui a fait ses classes à Naples (je reste dans le concept non!?!) peut nous offrir autre chose que de la bonne pizza. Car disons-le, lorsqu'on pense Naples on pense pizza four à bois. 
J'ai eu la chance de pouvoir goûter leur pâte à pizza sans artifice. Pour nous faire attendre, la serveuse nous a apporté des bouts de pizza avec un peu de beurre et de sel en guise de pain. 
Franchement, belle pâte. Un bon goût de four à bois, une belle texture en bouche. Agréablement surprise.

Pour la suite, nous avons choisi comme entrées: des crostinis à la ricotta et une pâtes farcie à la ricotta et sauge frite pour M. Gourmand.
L'homme a choisi une pizza, une pizza "d'homme" avec tout un tas de viandes.
Pour ma part, je voulais goûter les gnocchis. Osez goûter les gnocchis! 
J'avoue je suis assez gnocchis poêlés et là, ils ne l'étaient pas. 
Curieuse d'y goûter tout de même, j'attendais patiemment. 
Une belle assiette fut posée devant moi, une bonne odeur de sauge, de beurre, de parmesan et de courge me monta au nez. Car vous aviez deviné, j'avais commandé les "Gnocchis di zucca". 
Tellement un bon choix, certes elles n'étaient pas poêlées. Mais le petit goût sucré de la courge m'a fait fondre.
Ces gnocchis étaient tendres, goûteux et par ce temps pluvieux un bon "comfort food". Exactement ce qu'il me fallait à ce moment précis.
Nous avons terminé le repas avec un gâteau au fromage et un tiramisu. Classique!
J'avoue ne pas être tiramisu plus que ça. Celui-là était très léger, pas lourd du tout. 

Nous y retournerons. Je me promet un 5 à 7 "aperitivo" sur terrasse au retour de mon voyage.
Quand il fera beau, enfin.

Au delà du menu, nous avons eu un très bon service. Un magnifique accord mets-vin nous a été proposé.
J'ai trouvé l'ambiance très conviviale. 

De plus, Daniel Noiseux le propriétaire, sait choisir ses emplacements. Il a choisi des bâtisses remplies d'histoire. 
Que ce soit l'ancienne gare Union pour le Vieux Montréal, une bâtiment classé patrimoine national à Ville Mont-Royal et le fameux diner importé de Boston sur St-Denis, il a osé. 
Chapeau, c'est réussi!

3 adresses... aller voir sur leur site (Ville Mot-Royal, Vieux Montréal et St-Denis)

Nous sommes allés à celui-ci:
4801 Rue Saint-Denis
Montréal, H2J 2L7
514.499.9711

PS. Je remercie le Pizzaiolle qui nous a invité à goûter le menu du nouveau chef. Et si j'écris ces mots aujourd'hui c'est parce que l'expérience vaut la peine d'être partagé.

Buon appetito!

Commentaires